español   français   english   português

dph is part of the Coredem
en.coredem.info

search
...
dialogues, proposals, stories for global citizenship

Biogalline, de vrais poulets bio dans les grandes surfaces

06 / 1993

Bernard Péré, agrobiologiste à Saint-Romain-le-Noble, à 15 km d’Agen, transforme sur 36 hectares d’exploitation, une partie de sa production de céréales, depuis trois ans, pour alimenter un atelier de volailles "bios". Il a opéré sa reconversion depuis 1985, dans la suite logique de sa démarche qualitative et idéologique. Président de la Coordination interprofessionnelle agrobiologique du Lot-et-Garonne (Ciab 47), président de la Comac 47 et membre de la Commission nationale interprofessionnelle, il vient de former un groupement de six producteurs de volailles "bios" pour trouver en commun des débouchés intéressants. Tous ont une mention "bio" et misent sur la qualité. Sous la marque Biogalline, ils commercialisent déjà leurs poulets auprès d’un boucher de la région toulousaine et ont pris contact avec les professionnels de leur département.

Ils explorent également la vente en grande surface. Un premier essai avec le centre Leclerc s’avère prometteur. Toutefois, les initiateurs de Biogalline sont conscients de la fragilité du marché. Ils voudraient que les consommateurs identifient mieux les produits "bios" et les différencient des produits label et des diététiques. C’est pourquoi ils apprécient les efforts de la Coordination régionale en Aquitaine en matière de communication. En collaboration avec l’ensemble des partenaires de la filière, la Fédération des Civam "bio" et associations agrobiologiques d’Aquitaine a élaboré et édité un dépliant d’information, Terres d’Aquitaine, qui explique les fondements de l’agrobiologie.

Ce support promotionnel a été conçu pour être utilisé directement par les agriculteurs sur les lieux de vente.

Le jeune groupement doit également résoudre des opérations techniques délicates : l’abattage, le conditionnement et la gestion des commandes. Il veut à la fois éviter des investissements importants et assurer en commun les étapes de la transformation. Plusieurs pistes sont à l’étude dont la collaboration avec la Coopérative agrobiologiste du Sud-Ouest et un centre d’aide pour le travail.

Le Civam "bio" 47 est à l’origine de ce groupement "Biogalline". Il a permis l’émergence et l’accompagnement de ce projet dans une logique de recherche/développement.

Ce groupe de travail volaille regroupe une quinzaine de personnes. Les besoins manifestés se situent aussi bien en amont et en aval de la filière : recherche de rations équilibrées, gestion du temps de travail, recherche d’un logo, étude de marché, aide à l’organisation des producteurs... Gilles Vaute puis Olivier de Marcillac techniciens animateurs du Civam "bio" 47 assurent l’accompagnement de ce groupe.

Key words

organic farming, breeding, poultry, commercialization, local development, access to market


, France, Lot-et-Garonne

Notes

Biogalline. CIVAM Bio 47, Chambre d’Agriculture, 271 rue de péchabout, 47000 Agen

Source

Interview

DESVAUX, R.; FLORENTI, H., FNCIVAM in. AGROBIOSCOPIE : analyses, opinions, expériences, 1992 (France)

FNCIVAM (Fédération Nationale des Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) - 71 boulevard de Sébastopol, 75002 Paris, FRANCE - Tél. : 33 (0)1 44 88 98 58 - Fax : 33 (0)1 45 08 17 10 - France - www.civam.org - fncivam (@) globenet.org

contact site map legal mentions