español   français   english   português

dph is part of the Coredem
en.coredem.info

search
...
dialogues, proposals, stories for global citizenship

Le module optimisé d’installation agricole du CIEPAD

Christophe BEAU

05 / 1993

Le CIEPAD (Carrefour International d’Echanges et de Pratiques Appliquées au Développement)fait le constat en pays du Nord de l’opposition désert rural/villes surpeuplées. De multiples conséquences en découlent :

- la population rurale "libérée" n’a pas d’alternative économique localement alors que le plein emploi est partout remis en cause

- la population à la retraite va croissante et souffre parfois d’oisiveté ou de sentiment d’inutilité

- les chômeurs et exclus deviennent "encombrants" tant par l’ampleur du traitement économique que du traitement social que représentent ces populations marginalisées.

Dans ce contexte, la production personnelle d’une partie de ses besoins en alimentation, peut s’avérer non seulement un complément d’activité ou un loisir utile, voire un moyen pour l’individu de se recentrer sur l’un des axes essentiel de la vie, mais un facteur économique indispensable à l’équilibre et au complément du budget familial.

A ce titre la tradition des jardins en France (jardins ouvriers, jardins des cheminots,...)a toujours reposé sur ces critères.

Ainsi le CIEPAD expérimente depuis 2 ans en vraie grandeur dans une zone de garrigues (30 km de Montpellier), un module optimisé d’installation à destination d’un public de pluri-actifs ruraux ou de citadins désireux d’effectuer un retour partiel dans le milieu rural. Le projet actuel répond au moins à deux préoccupations majeures : la déprise agricole du milieu rural et l’absence de proposition concrète face à une demande croissante venant du milieu urbain.

Le module optimisé est donc une opportunité destinée à promouvoir une activité d’appoint de ressource en nature (produits laitiers, miel, légumes, fruits, céréales et leur valorisation).

Il est destiné à toute personne intéressée dans la mesure où elle dispose ou pourra disposer d’un minimum de terrain d’application. A ce titre, il est souhaitable "de nouvelles dispositions foncières bénéfiques au patrimoine collectif avec une occupation active, respectueuse et vigilante de l’espace rural". Un habitat mobile à faible coût et esthétiquement intégré faisant appel à des technologies alternatives lui est adjoint.

Au CIEPAD, une famille de 4 personnes, anciens agriculteurs en faillite et exclue de l’activité agricole au sens administratif du terme recrée un système productif diversifié sur un peu plus d’un hectare.

Ne disposant pas de permis de construire, un bâtiment sans fondation, peu coûteux, a été réalisé.

Cette famille dispose d’une pluriactivité croissante. Le modèle d’installation offre une possibilité d’insertion locale dans le but d’une reconquête d’espace social à l’extérieur.

Key words

organic farming, rural exodus, access to land, rural habitat, spontaneous housing, access to housing


, France

Source

Organisation presentation

BEAU, Christophe (France)

GEYSER (Groupe d’Etudes et de Services pour l’Economie des Ressources) - Rue Grande, 04870 Saint Michel l’Observatoire, FRANCE - France - www.geyser.asso.fr - geyser (@) geyser.asso.fr

contact site map legal mentions