español   français   english   português

dph is part of the Coredem
en.coredem.info

search
...
dialogues, proposals, stories for global citizenship

Un nouveau métier : le correspondant de quartier

Ivan LAURENS

09 / 1995

Depuis deux ans, est apparu un nouveau métier à Saint Martin d’Hères (Isère): le "correspondant de quartier". Employé par une association paramunicipale mise en place par les différents partenaires dans le cadre du Contrat de Ville (visant au Développement Social Urbain), il inaugure une nouvelle fonction d’homme tampon. Médiateur entre les locataires et l’organisme bailleur, il est pour les habitants le relais incontournable par lequel ils peuvent (enfin !)dialoguer avec l’institution.

Que ce soit pendant les permanences à son bureau ou pendant ses nombreuses visites sur le quartier, il est l’homme à qui tout dire.

Dans un contexte difficile, (taux de chômage proche de 20%), fort de son expérience précédente d’éducateur et de sa connaissance du terrain, le correspondant de quartier apparaît comme l’interlocuteur privilégié des jeunes, qu’il associe d’ailleurs régulièrement à des travaux d’entretien des espaces collectifs. Cette capacité de dialogue avec les jeunes fait partie intégrante de sa mission, au même titre que son rôle d’interface entre les habitants et les bailleurs. En effet, c’est après avoir constaté la lente dégradation des espaces collectifs et privatifs que les décideurs (Municipalité, Bailleurs, Organismes H.L.M.)ont décidé de mettre en place le poste de correspondant de quartier.

On vient le voir pour lui signaler une vitre cassée au rez-de-chaussée, une boîte aux lettres abîmée ou une ampoule à changer. La proximité et la complicité nouée entre les locataires et le correspondant accélèrent les démarches de réparation et d’entretien courant, soulageant ainsi les intervenants techniques et les habitants.

Ni régisseur, ni animateur, le correspondant de quartier est les deux à la fois et parfois davantage.

Un premier bilan fait en effet apparaître l’importance grandissante de la notion de médiation dans sa mission. Médiateur, il l’est entre les locataires et le bailleur, entre les habitants et l’administration (courriers, dépôt de plainte....), entre les jeunes et les autres habitants, entre les jeunes eux-mêmes, vivant des situations plus ou moins conflictuelles.

Aujourd’hui secondé par un objecteur de conscience, le correspondant voit sa mission s’adapter tous les jours aux évolutions de la vie du quartier. Son rôle l’amènera probablement de plus en plus à travailler en relais avec des dispositifs d’insertion et d’aide au développement social, et à élargir son domaine d’intervention géographique et thématique, en restant au plus près des personnes et en gardant comme point d’appui la relation au logement et à l’espace collectif.

Key words

mediation, social housing, proximity services, urban neighbourhood, habitat, job creation, mediator, housing management, neighbourhood organization


, France, Isère, Saint-Martin-d’Hères

Comments

Le correspondant, pour être une réponse adaptée à un problème spécifique dans un contexte bien défini, pourrait bien faire naître des idées et susciter des vocations. L’expérience de Saint Martin d’Hères a en effet montré l’intérêt réciproque des habitants et des institutions de mettre en place un relais facilement identifiable pour dénouer et prévenir un certain nombre de "petits problèmes" qui, les statistiques le montrent, sont souvent responsables de la dégradation de la qualité de vie dans un quartier. Pourtant, si l’expérience doit être étendue et "institutionnalisée", il faudra d’une part, prendre garde à la personnalité du correspondant, (qui dans notre exemple entre pour une part importante dans la réussite de l’opération)et d’autre part, poser les conditions d’une formation professionnelle, si ce métier est amené à se développer.

Notes

Texte mis en fiche et diffusé par le CR-DSU=CENTRE DE RESSOURCES SUR LE DEVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN, 4 rue de Narvik, BP 8054, 69351 Lyon cedex 08, FRANCE. Tel 78 77 01 43. Fax 78 77 51 79

Entretien avec BONDA, Lionel

Source

Interview

PACT de l'Isère=MOUVEMENT POUR L'AMELIORATION DE L'HABITAT, Bilan de la mission "Correspondant de quartier" (France); GARDEUR, Dominique, correspondant de quartier Antenne Renaudie Ville de Saint Martin d'Hères tel. 76 67 33 38

PACT de l'Isère (Mouvement pour l'Amélioration de l'Habitat) - 54 cours Jean Jaurès 38025 Grenoble cedex 1. Tel. 33 (0)4 76 47 82 75 - France - www.pact38.org/ - secretariatgeneral (@) pact38.org

contact site map legal mentions