español   français   english   português

dph is part of the Coredem
en.coredem.info

search
...
dialogues, proposals, stories for global citizenship

Le fromage de dromadaire nourrit les nomades

Mohamed Larbi BOUGUERRA

09 / 1993

Dans le désert, du fait de l’absence de réfrigérateurs, le lait de chamelle excédentaire, qui ne peut être consommé sur le champ, est généralement jeté. Maintenant, grâce aux efforts de Jean-Paul Ramet de l’Institut agronomique de Nancy, ce lait va servir à faire du fromage, produit jusque là impossible à obtenir au Sahara et dans les déserts. Le lait des camelidés ne peut pratiquement pas cailler car les enzymes responsables de cette opération en sont absentes. J-P Ramet a découvert trois moyens pour accélérer ce processus. Le plus simple - qui ne fait pas appel à des additifs chimiques pas toujours disponibles et parfois coûteux - est d’ensemencer le lait de chamelle avec 10% de lait de brebis ou 20 à 30% de lait de vache ou à défaut de 4% de lait en poudre. Ramet a essayé ces techniques dans le sud tunisien, en Arabie et en Somalie. Le fromage frais ainsi obtenu peut être conservé pendant deux semaines alors que celui que l’on a fortement desséché au soleil peut se garder même deux ans. La technique est si performante qu’une société française de biotechnologie Bio Serae propose des kits portables appelés Camifloc pour faire du fromage de dromadaire dans le désert. Cette société peut faire à volonté du camembert, du gouda, de la ricotte...à partir du lait de chamelle. Si la FAO donne son accord, Bio Serae construira une usine en Mauritanie et une autre en Arabie Saoudite avec fourniture des kits aux nomades.

Key words

breeding, milk


, Tunisia, Sudan, Somalia, Saudi Arabia

Comments

Notons d’abord que la majorité des 16 millions de chameaux de la planète vivent au Soudan et en Somalie. On voit donc que ce procédé peut jouer un rôle important dans la lutte contre la faim et la malnutrition. Comme il peut augmenter les ressources monétaires des éleveurs et leur permettre de faire les indispensables "soudures" pour survivre. La femelle produit entre 2 et 6 litres de lait par jour; au cours de la saison des pluies, ce volume peut atteindre 20 litres et il peut encore être amélioré par sélection génétique.

Notes

Titre original de l’article : "Camel’s cheese gives nourishment to nomads"

Source

Articles and files

PATEL, Tara, IPC MAGAZINES LTD in. NEW SCIENTIST, 1993/07/31 (Royaume Uni), 1884

contact site map legal mentions