español   français   english   português

dph is part of the Coredem
en.coredem.info

search
...
dialogues, proposals, stories for global citizenship

Itinéraire d’un musicien du ’Bambeya Jazz National’ de Guinée - Conakry

Tabara Mar MBAYE

02 / 1998

Monsieur Moussa TOURE fait partie du trio Ambiance "BAZOOKA" du Bambeya en Guinée Conakry. En 1968, à la suite d’une inondation que la Ville de Kankan a connue, la réfection de sa maison familiale l’amène à abandonner ses études.

A cette époque, le BJN, orchestre le plus connu et admiré à travers toute la Guinée, voire l’Afrique, vit un événement déterminant dans son histoire : il s’agit de la mort de leur chanteur. Ce dernier du nom de Aboubacar Demba Camara est mort en 1973 à Dakar dans un accident de la circulation.

Suite donc au décès du chanteur, le BJN organise une campagne de sélection, regroupant une pléiade d’artistes venus des quatre coins de la Guinée. Mr Moussa Touré et son ami Mory Kouyaté furent retenus. Mais étant issu d’une famille très religieuse (musulmans)et non griotte, son père s’opposa à ce qu’il exerce sa profession d’artiste.

Ainsi, le Président feu Sékou Touré envoya une délégation de hauts cadres, de ministres ainsi que les membres de l’orchestre pour voir son père. Ce dernier céda aux doléances du responsable suprême de la Révolution.

Le début de la carrière de Mr Touré au sein de l’orchestre se situe en 1974. L’orchestre connaît un succès international en effectuant des tournées européennes notamment en Suisse et à Berlin.

Le Président feu Sékou Touré avait doté tous les orchestres guinéens du matériel dont ils avaient besoin. Les musiciens avaient le statut de fonctionnaires, ils recevaient un salaire mensuel et, disposaient également des avantages afférents à cette fonction.

Les problèmes de l’orchestre commencent en 1984 avec le changement de République : au décès de Sékou Touré, le BJN ne parvient plus à avoir de sponsors, il devient privatisé et se retrouve dans l’impossibilité de renouveler leurs instruments.

Le BJN a envoyé plusieurs lettres aux organisations susceptibles de l’aider mais ces lettres sont restées vaines. L’orchestre n’est plus en activité du fait de son manque de matériel, et il est à la recherche de contrat afin de pouvoir rejouer car pour ces musiciens, l’orchestre constitue leur seule source de revenus.

La seconde difficulté de l’orchestre consiste en la piraterie. Avant la sortie de la cassette, les pirates profitent par exemple d’une invitation de l’orchestre lors de la promotion de cette cassette, pour l’enregistrer et la mettre sur le marché.

Les musiciens n’ont aucun recours face à cette piraterie qui demeure interdite par la loi guinéenne mais elle n’est jamais punie.

En attendant une proposition de producteurs intéressés par 20 maquettes exploitables de BJN, les membres de l’orchestre dispensent des cours de danse aux touristes. Mais cette activité est éphémère car, une fois la saison touristique passée, ils se retrouvent de nouveau avec leurs problèmes.

Key words

music


, Guinea

Notes

Cette fiche a été réalisée au cours de la rencontre à Dakar qui a réuni en février 1998 des habitants, des élus, des techniciens des villes de onze pays d’Afrique (Ouest et Cameroun). Pour plus d’informations on peut contacter Mr Moussa TOURE au Club Bembeya, Tel. : 41. 25. 80, B. P. 4029 Conakry Rép. GUINEE

Entretien avec TOURE, Moussa

Source

Interview

Ville de Dakar (DASS) - Tel. : (221)821. 58. 38 Dakar - SENEGAL - Senegal

contact site map legal mentions