español   français   english   português

dph is part of the Coredem
en.coredem.info

search
...
dialogues, proposals, stories for global citizenship

Quand l’argent relie les hommes

Une autre manière d’être banquier : l’expérience de la NEF

J.P. TRANCHANT

07 / 1998

La NEF (Nouvelle économie fraternelle)crée en 1979 sous forme d’association, a pris le statut de société financière en 1988. Elle propose une nouvelle conception de la fonction bancaire en s’inspirant de la pensée du philosophe et pédagogue autrichien Rudolf Steiner (1861-1925). Celui-ci distingue trois natures de l’argent : l’argent de transaction qui permet la satisfaction des besoins immédiats et les échanges ; l’argent de prêt qui permet la mise en ouvre des capacités et des compétences répondant aux besoins de demain ; enfin l’argent de don servant pour l’éducation, la recherche, les activités créatrices ou l’assistance aux personnes vulnérables. La santé de l’organisme social repose sur une répartition adéquate de l’argent entre ces trois manifestations très différentes mais complémentaires.

Les six salariés de la NEF ne sont pas forcément issus de la lignée anthroposophique. Certains ont même une solide expérience du système bancaire capitaliste. Mais leur manière de travailler se veut à l’écoute de l’autre. Tout est basé sur la compréhension et aucun jugement n’est porté sur les différents dossiers à traiter.

Un quart seulement des dossiers d’emprunts proviennent de personnes issues de la mouvance anthroposophique, les autres émanent de gens cherchant de nouveaux comportements vis-à-vis de l’argent. Depuis 1993, la NEF accueille des exclus au travers des demandes provenant des chômeurs de longue durée ou des associations ouvrant dans le domaine de la réinsertion. Pour ces projets, la NEF encourage l’emprunteur à créer autour de lui un réseau de solidarité qui peut jouer le rôle de caution. Certains médias ont mis l’accent sur cet aspect et on présente la NEF comme la banque des exclus, ce dont se défendent les fondateurs. En effet l’objectif premier est d’introduire dans l’économie marchande elle-même d’autres rapports à l’argent et d’autres relations entre les acteurs de l’économie.

La NEF intervient dans les domaines suivants : agriculture biologique et biodynamique (acquisitions foncières, plantations), pédagogie (acquisitions immobilières d’écoles privées, associations créées autour de projets éducatifs), art et édition (financement d’une salle de répétition ou d’une revue), santé (aide aux personnes handicapées, accueil des personnes âgées), environnement (magasins de vente de produits biologiques, énergies alternatives), commerce, artisanat et services (équipement, acquisition de locaux lors de la création ou du développement de petites entreprises). Ainsi, depuis sa création, la société financière a accordé plus de quatre cent prêts pour un montant de plus de soixante millions de francs. Dans la plupart de ses financements, la NEF met en avant l’idée que l’argent peut servir de moteur aux relations sociales. Pour accorder notamment un financement à une entreprise, la qualité des rapports sociaux est un facteur important de la décision.

Fin décembre 1995, la NEF comptait quatre cent cinquante deux comptes à terme détenus par trois cent quarante cinq personnes, ce qui représente un en-cours de quatorze millions de francs. Lors de l’ouverture du compte, l’épargnant choisi son taux de rémunération, cela influence en retour le taux demandé aux emprunteurs. Le taux moyen de rémunération demandé par les épargnants s’élève à 3,6 %. Afin d’obtenir plus de souplesse dans la disponibilité de l’argent, un compte sur livret a été créé en partenariat avec la Banque Française du Crédit Coopératif. La motivation principale pour ouvrir un compte à la NEF repose sur l’importance pour les épargnants de mettre leur argent à disposition de personnes avec lesquelles ils partagent une même éthique. Ils sont aussi satisfaits d’en connaître la destination : " au moins je suis sûr que mon argent ne sert pas aux marchands de canons ".

Par obligation réglementaire, la NEF doit augmenter son capital à quinze millions de francs avant fin décembre 1997. De nouveaux actionnaires vont amener la NEF à sortir du microcosme anthroposophique et alternatif, mais le danger reste le ghetto de l’exclusion. En effet, le système de cautionnement original que la NEF a mis en place ne correspond pas à des personnes qui sont le plus souvent coupées des réseaux sociaux et parfois même familiaux. C’est pourquoi il semble important que, parallèlement à son travail sur l’exclusion, la NEF démarche une autre population adaptée à son mode de fonctionnement, et plus conforme à son histoire et à ses idéaux.

Key words

social economy, economic solidarity, payment for savings, mobilization of savings, solidarity credit, alternative financing, access to credit, joint and several guarantee, ethical investment, fight against exclusion, unemployed person, job creation


, France

Comments

Voilà un bon moyen de placer son argent tout en soutenant des projets alternatifs ou socialement novateurs.

Source

Book

PILLODS, S., Quand l'argent relie les hommesUne autre manière d'être banquier : l'expérience de la NEF, FPH in. Dossier pour un débat, 1996 (France), n° 54

GEYSER (Groupe d’Etudes et de Services pour l’Economie des Ressources) - Rue Grande, 04870 Saint Michel l’Observatoire, FRANCE - France - www.geyser.asso.fr - geyser (@) geyser.asso.fr

contact site map legal mentions