español   français   english   português

dph is part of the Coredem
en.coredem.info

search
...
dialogues, proposals, stories for global citizenship

La télévision communautaire débarque en Australie

Steve SPANGARO

09 / 1994

Nous vivons des moments passionnants !

La télévision communautaire destinée à une population plus large a pris du temps à arriver en Australie. Aujourd’hui, tout va si vite que nous avons parfois la nostalgie des moments de répit que nous octroyait, à l’occasion, l’inaction du gouvernement.

Le gouvernement australien a rendu disponibles en 1993 les licences pour la télévision communautaire. En termes clairs, six fréquences sont affectées à la transmission terrestre "free-to-air" dans toute l’Australie : les cinq réseaux existants et la dernière fréquence disponible réservée aujourd’hui à la télévision communautaire, UHF-31.

Étant donné qu’ils avaient déjà utilisé la fréquence UHF 31 dans le cadre de contrats de licence restrictifs, les groupes des télévisions communautaires revendiquaient depuis longtemps cette fréquence. Au cours des sept dernières années, ils ont procédé, de façon intermittente, à des "tests de transmission" en utilisant de petits transmetteurs réservés aux "micro stations" pour diffuser leurs programmes, pendant une semaine environ, dans les localités de leur entourage immédiat.

Maintenant qu’une fréquence est disponible pour les télévisions communautaires, toute communauté qui n’est pas déjà desservie par une télévision communautaire peut demander une licence au nom de la population de cette région. Une transmission "permanente" a déjà commencé dans certaines grandes villes. D’autres stations devraient prendre les ondes au cours des prochains mois. Il est envisageable que la plupart des Australiens et Australiennes auront un service de télévision communautaire "gratuit" sur l’une des six chaînes disponibles d’ici un an.

L’histoire de l’apparition tardive et maintenant soudaine de la télévision d’accès public dans la radiotélévision australienne est étroitement liée à celle des techniques que nous utilisons pour diffuser nos programmes. Ce n’est que récemment que la "super autoroute", qui utilise des fibres optiques, a essayé de prendre de l’expansion sous des rues choisies à cet effet dans les villes australiennes. Ironie du sort, l’absence de télévision par câble a permis à la télévision communautaire d’installer solidement, dans le salon des habitants, un véhicule beaucoup plus puissant qu’elle n’aurait pu le faire dans d’autres circonstances. Cela a peut-être valu la peine d’attendre !

Il est intéressant de noter que les fournisseurs du futur service par câble en Australie semblent enthousiastes à l’idée d’intégrer notre télévision communautaire à leur gamme de services. Des "essais de câble" ont déjà été réalisés à cet effet. Alors que nous nous consacrons à utiliser le mieux possible nos possibilités terrestres, nous sommes courtisés par les opérateurs du câble de demain.

C’est une chose d’avoir l’accès et une autre chose d’en faire quelque chose de positif. En Australie, chaque station de télévision communautaire dispose de sa propre méthode pour intégrer des productions communautaires tout en faisant face aux frais prohibitifs que représentent l’achat d’un transmetteur et la gestion d’une station. Sans engagement financier de notre gouvernement à l’horizon, les télévisions communautaires doivent s’en remettre à leur seule initiative et à l’aide communautaire pour survivre.

L’avenir de la télévision communautaire semble surtout dépendre de ce que "la population" décidera d’en faire. Même si nous avons gagné (pour le moment)la lutte pour l’accès aux ondes, nous devons encore relever le défi de consolider une culture à laquelle participe la communauté avant d’être submergés par toute sorte de demandes stupides en matière de communication.

Il est rassurant de savoir que nous avons à l’étranger des amis qui partagent nos opinions et nous espérons que le monde de plus en plus grand de la télévision communautaire et locale continuera à nous inspirer.

Key words

communication, television, telecommunications


, Australia

Notes

Steve Spangaro est membre de la direction de la Melbourne Community Televisionen Australie.

Voir traduction de cette fiche en espagnol et en anglais dans la base de données (recherche par le nom de l’auteur).

Source

Articles and files

Videazimut, TÉLÉVISION LOCALE, COMMUNAUTAIRE ET D'ACCèS PUBLIC in. Clips, 1994 (Canada), 6

Videazimut - 3680, rue Jeanne-Mance, bur.430 Montreal (Quebec) CANADA H2X 2K5 - Tél. (1 514)982 6660 - Fax (1 514)982 6122 - Canada - videaz (@) web.net

contact site map legal mentions