español   français   english   português

dph is part of the Coredem
en.coredem.info

search
...
dialogues, proposals, stories for global citizenship

La ’Touiza’, participation à des travaux d’utilité collective

Mohammed MAZOUZ

07 / 1996

L’association nationale de volontariat, la Touiza, est née le 30 mars 1989, sous l’égide du Ministère de la Jeunesse, avec l’idée de remettre à l’honneur cette valeur humaine qui consiste à ne pas laisser l’individu affronter seul les difficultés : la Touiza (la solidarité). Elle est structurée en groupes régionaux dans différents points de l’Algérie et un comité national est responsable des activités. Le nombre d’adhérents actifs au plan national est d’environ un millier. La cellule administrative comprend 3 personnes appointées et 10 bénévoles à temps partiel avec un statut de consultant. L’objectif est de ne pas laisser les jeunes livrés à eux mêmes sans motivation et sans engagement, et de les aider à se constituer un idéal à travers leur participation à des travaux d’utilité collective (mise en place de chantiers, encadrement des enfants). Ces travaux sont en général réalisés dans le cadre de chantiers de travail volontaire. D’après son Président : "les objectifs de l’association sont les suivants : développer parmi les jeunes le sens de l’entraide et de la solidarité ; susciter chez eux un esprit de pionnier dans le domaine de la vie sociale, économique et culturelle ; contribuer à la rénovation et à la valorisation du travail manuel ; réaliser des échanges internationaux dans un esprit de découverte mutuelle et de coopération". Par ailleurs, en vue d’inciter les jeunes à prendre des initiatives favorisant l’animation sociale, la Touiza organise d’autres activités comme l’animation socioculturelle dans les établissements spécialisés pour handicapés et pour personnes âgées, l’assistance et le conseil aux jeunes désireux de créer des coopératives ou de petites entreprises et l’information et la sensibilisation des jeunes, par tous les moyens de communication sociale, autour des problèmes de société. La Touiza a signé des conventions avec des associations en France dans le cadre d’un programme d’échanges de natures variées : voyages, activités de volontariat et développement local. Elle bénéficie d’un soutien du CCFD (comité catholique contre la faim et pour le développement), en ce qui concerne certains aspects liés à la formation au développement. Elle encourage et réalise des visites d’études et de voyages de jeunes porteurs de projets PME ou d’artisanat, en France ou en Algérie, afin de leur permettre de confronter leurs expériences et leurs savoir-faire et de réussir une relation de partenariat bénéfique pour les deux rives de la Méditerranée. Dans ses perspectives d’avenir la Touiza affiche sa volonté d’élargir ses actions en direction des femmes, dont le statut demeure figé par un code de la famille qui ne tient nullement compte des évolutions permanentes de la société. L’emploi féminin constituera donc pour les prochaines années une priorité majeure des programmes de créativité économique. A son actif, la Touiza a plusieurs réalisations lui permettant d’avoir une nouvelle stratégie qui vise davantage l’identification, l’étude et la recherche de financements et l’action pédagogique. Cette transformation passera nécessairement par des moyens matériels et humains nouveaux.

Key words

education, woman, training, young person, solidarity


, Algeria

Comments

Cette initiative est très intéressante, car elle aide à développer la capacité d’initiative et de création des jeunes, dans un contexte favorable à l’expression et donc à l’espoir de changement. Il serait également riche de favoriser des échanges avec d’autres jeunes situés dans les autres pays. La coordination et l’association avec les maisons de jeunes, maisons de la culture serait également favorable à la création d’une bonne dynamique. Ce qui attire l’attention dans les actions de la Touiza, c’est la capacité de ses dirigeants à savoir varier les partenaires et agir sur plusieurs thèmes en passant de la formation à l’éducation et à l’environnement. Ses tâches ne se limitent pas à informer et former différents publics mais à créer des emplois.

Notes

TOUIZA, 18 rue Mauzaoui Abdelaziz . ALGER . ALGERIE

TEL : (2)64 99 92

Source

Report

KHANDRICHE, Mohamed (France)

contact site map legal mentions