español   français   english   português

dph is part of the Coredem
en.coredem.info

search
...
dialogues, proposals, stories for global citizenship

Nancy Ville-santé

Nathalie HOLEC

12 / 1998

La ville de Nancy a été l’une des premières villes avec Montpellier et Rennes à adhérer au réseau européen et mondial Villes-santé mis en place par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). L’OMS a proposé entre autres à ces trois villes d’expérimenter la politique de " Santé pour tous en l’an 2000 " qui, comme son titre l’indique, vise à améliorer la santé pour tous et à réduire les inégalités en matière de santé. La promotion de la santé passe par l’amélioration de l’accès aux soins mais aussi selon une conception élargie par l’éducation à la santé (prévention)et l’amélioration des conditions de vie et de travail, de la qualité de l’environnement et des relations sociales et de la culture. Cet objectif est poursuivi en associant différents partenaires publics et privés et en consultant et impliquant les citadins dans les travaux.

Nancy Ville-santé : une opération partenariale

Forte d’une longue tradition en matière de santé, la ville de Nancy a adhéré dès 1987 au programme de l’OMS établi pour 5 ans et a renouvelé son adhésion en 1993 pour une même durée. Le programme Ville-santé est piloté par une équipe municipale composée d’un chef de projet, d’un médecin coordonnateur et d’un animateur qui agit au niveau de la ville et de la communauté urbaine. L’équipe impulse, coordonne et gère les actions en collaboration avec un grand nombre de partenaires impliqués dans l’opération : la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM), la Caisse d’Allocations Familiales, le Centre Hospitalier Universitaire de Nancy, le Rectorat, le Centre de Médecine Préventive, l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, .... C’est ce travail en synergie qui fonde Nancy Ville-santé.

L’équipe s’appuie également sur les structures participatives mises en place par la municipalité telles que les commissions municipales de quartiers pour informer et consulter la population. L’opération est financée par la Ville de Nancy, la Communauté urbaine du Grand Nancy et la CPAM. Ce cadre d’action pluri-annuel a permis à Nancy de développer plusieurs types d’initiatives.

Une politique de santé qui repose sur la création d’organismes et des dispositifs de santé innovants et le développement d’actions de proximité

Pour engager une véritable politique partenariale, Nancy a notamment soutenu la création de trois structures de santé, uniques en France. Il s’agit du Carrefour Santé, créé en 1991, lieu d’information, de formation, d’animation et d’échanges autour de la santé et du bien-être destiné au grand public et aux professionnels, du Pôle Européen de Santé créé en 1994 qui regroupe les principaux intervenants lorrains en matière de santé, de santé publique et de sciences de la vie, et de l’Institut Universitaire de Santé Publique du Nord Est créé en 1995 qui coordonne les moyens et les compétences et gère les coopérations au niveau régional et et national.

Chaque année, Nancy établit un programme d’actions de terrains en fonction des thèmes prioritaires retenus par l’OMS. Des actions d’information et de sensibilisation relatives à la nutrition, au sida, à l’alcool, à l’audition, au tabac, au stress, aux allergies, à la sexualité... ont ainsi été menées au niveau du Carrefour Santé. En 1998, Nancy a conduit différentes actions autour des dépendances et des conséquences de la précarité sur la santé. Au printemps 1999, la ville a lancé une campagne de prévention des maladies cardio-vasculaires organisées autour de conférences, d’activités physiques (ateliers gym, marches dans la ville)et d’expositions. Entre 1991 et 1996, le Carrefour Santé a reçu la visite de plus de 80 000 personnes.

Des actions à l’interface de la santé et de l’environnement

L’équipe de Nancy Ville-santé participe également à un grand nombre d’actions environnementales qui ont des implications en terme de santé. La ville mène notamment depuis 1984 une politique de lutte contre le bruit dont les actions (revêtement des chaussées, balayeuses silencieuses, enfouissement des containers, ...)ont été récompensées par l’attribution à deux reprises des Décibels d’or. Une Charte de la convivialité a d’autre part été signée entre la mairie et les cafetiers de la ville pour gérer au mieux les bruits engendrés par les terrasses en été. D’autres actions portant sur le bruit lié à la circulation, sur les bruits de voisinage, sur l’isolation sonore des bâtiments ont été développées. La politique de lutte contre la pollution atmosphérique est également une des priorités de la ville. Celle-ci dispose d’un service spécial d’information médicalisé " Air santé " et de plusieurs dispositifs de mesure régionaux. A titre d’exemples, la ville a mis au point un document de sensibilisation " la pollution et la santé, c’est l’affaire de chacun ", a participé à la journée sans voiture en 1998, a établi une cartographie du dioxyde de carbone et participe à l’élaboration d’un plan régional de la qualité de l’air. Enfin, Nancy Ville-santé participe à la mise en place du tri sélectif dans les quartiers. Ces différentes actions sont intégrées dans la Charte d’environnement 1998-2002 du Grand Nancy.

Un réseau mondial de coopération

Sur le plan international, une large coopération basée sur l’échange d’expériences s’est engagée entre les villes du réseau mondial de l’OMS. Les villes se rencontrent régulièrement lors de réunions et colloques thématiques annuels. La coopération internationale se concrétise notamment par la mise en place de Plans d’actions multi-sectoriels. Un programme d’activités a ainsi été défini avec pour premier objectif de développer une approche environnementale en lien avec les autres villes membres du réseau européen et pour second objectif de développer des outils d’évaluation des politiques environnementales de l’agglomération et de prendre en compte dans la politique d’agglomération les principes de l’OMS. Les travaux en commun s’attachent également à développer l’aide aux pays en difficulté.

La coopération internationale entre villes a permis à Nancy de poursuivre son travail de collecte, de traitement et de valorisation des indicateurs de santé que la ville a mis au point en 1992 et de procéder à l’analyse statistique de ces indicateurs mesurés sur l’agglomération de Nancy. Nancy a également conduit une étude de faisabilité d’une base de données européennes sur les indicateurs de santé-environnement qui recouvrent des domaines assez larges : santé, services de santé, environnement urbain, aspects socio-économiques.

L’ambition de Nancy aujourd’hui demeure l’accès pour tous aux services préventifs et curatifs et la possibilité pour tous de jouir d’un environnement sain. La Ville souhaite continuer à expérimenter, à innover et à organiser de nouveaux dispositifs de santé. Depuis 1987, d’autres villes françaises ont rejoint le réseau de l’OMS. L’association Réseau Français des Villes-santé a été créé en 1990. Nancy fait partie du bureau de l’association qui regroupe aujourd’hui 35 villes.

Key words

sustainable development, public health, international cooperation, health service, health and environment


, France, Nancy

file

Villes et développement durable : des expériences à échanger

Villes et environnement

Notes

contact : BAYAD Viviane, Chef de projet de Nancy Ville-santé, 57, rue Léopold Lallemand, 54 000 Nancy, Tél : 03 83 39 03 30, Fax : 03 83 39 03 31

Source

Report

Fédérationfrançaise des agences d'urbanisme, Planification urbaine et développement durable. Contribution des agences d'urbanisme à Habitat II, Sommet des villes, Istanbul, juin 1996., 1996/06 (France); Documents internes au service Nancy Ville-santé

4D (Dossiers et Débats pour le Développement Durable) - Cité européenne des Récollets, 150 – 154 rue du Faubourg St Martin, 75010 Paris, FRANCE - Tél. : 01 44 64 74 94 - Fax : 01 44 64 72 76 - France - www.association4d.org - contact (@) association4d.org

contact site map legal mentions