español   français   english   português

dph is part of the Coredem
en.coredem.info

search
...
dialogues, proposals, stories for global citizenship

Univers de femmes

Récits de femmes à la croisée des cultures du XX° siècle

Robert DOUILLET

05 / 2001

Janaki en Inde, une fois fondée son ashram, était la gourou d’un grand nombre d’hommes et de femmes ; Fatima au Pakistan, fut vaincue par la tradition : amoureux d’une femme moderne, son mari choisit de divorcer ; Ilang de la Cruz, dans les Philippines s’active encore à 80 ans à toutes les tâches de la maison qu’elle partage avec son plus jeune fils, atteint de trisomie : elle continue sa vie de dur labeur et de foi en Dieu ; Mas’Uda, palestinienne, défia les coutumes de la famille par sa grande autonomie ; Edith Sizoo des Pays-Bas, dont la grand-mère vit le premier tramway à traction chevaline traverser Amsterdam, pense que l’argent est un bon esclave, mais certainement un mauvais maître...

Ce sont en tout quinze auteurs féminins d’une grande diversité géographique (Inde, Pakistan, Philippines, Israël, Palestine, Soudan, Gambie, Equateur, Brésil, Belgique, Pays-Bas et Finlande), socio-économique, culturelle, religieuse, professionnelle et temporelle qui nous proposent un récit de vie de leur grand-mère, de leur mère, d’elle-même et/ou de leur fille. On suit leur lignée de femmes de générations en générations.

Leur récit est le fruit de plusieurs étapes :

Premièrement, elles devaient décrire les faits et les facteurs ressentis comme ayant eu une influence déterminante sur leur vie ou celle de leurs ailleules, et leurs réactions face à ces éléments.

Puis, elles furent invitées à lire les récits des 14 autres auteurs, à demander des précisions pour une meilleure compréhension, et surtout à rédiger un second texte moins descriptif et plus analytique, et donnant plus de poids aux aspects collectifs, historiques et culturels de leur récit.

Une rencontre se tint ensuite à Bruxelles pendant 4 jours pendant laquelle les auteurs dialoguèrent sur les thèmes qu’elles avaient choisis concernant par exemple la spiritualité, la religion, le corps féminin, etc... Chacun des thèmes étant lié à la femme dans la société.

La quatrième étape est la publication en un seul livre de l’ensemble des récits.

Key words

woman, feminism, social change, habitat, tradition and modernity, sociology, cultural pluralism


, India, Pakistan, Philippines, Israel, Palestine, Sudan, The Gambia, Finland, Netherlands, Ecuador, Brazil, Belgium

Comments

Cet ouvrage montre la diversité et la complexité des perceptions des femmes sur leur univers, et leurs réactions à travers leurs paroles. Quelles forces les poussent à façonner leur vie de telle ou telle manière ? Quelles sont les dimensions primordiales de leur propre existence ? Comment sont-elles affectées par les changements qui traversent l’espace et le temps ?

Bien sûr les récits sont très différents les uns des autres. Les auteurs ont souvent été frappés par des événements différents. La pensée féministe (ou féminine ? ) qui en surgit est intrinsèquement hétérogène et plusieurs courants s’y dessinent selon leur histoire, le lieu, leur catégorie sociale, mais aussi bien sûr leur sensibilité.

Le livre constitué de 3 parties : une introduction qui permet de comprendre la méthodologie employée et les objectifs assignés aux travaux de rédaction et à la rencontre ; les 15 récits de vie de longueur, d’intérêt et de facilité de lecture variable ; et une conclusion qui présente une analyse des points importants mentionnés dans les récits ou à l’occasion de la rencontre.

C’est un livre très dense dans lequel l’anodin semble côtoyer le primordial, mais dans lequel, au fil de la lecture et de l’analyse, l’anodin (quand il devient récurrent) peut devenir primordial comme cela peut être le cas d’un souvenir d’enfance, a priori banal, qui reste gravé dans la mémoire pour imposer, parfois de façon inconsciente, toute son importance.

C’est un ouvrage un peu étrange, difficile à présenter et à commenter tant il est multiple et riche de diversité. Chaque lecteur, homme ou femme, sera sensible à tel ou tel aspect des récits proposés ou de l’analyse qui les suit. On pourra le lire d’une traite, ou au contraire préférer l’ouvrir au hasard et se concentrer sur les passages qui touchent plus particulièrement sa propre intimité, car plus proches de son histoire ou de sa sensibilité.

C’est un ouvrage qui ne livre pas les mêmes choses à tout le monde... mais chacun approfondira ses connaissances sur les conditions des femmes dans nos différentes sociétés.

Source

Book

SIZOO, Edith (coord.), Univers de femmes, Indigo et Côté-femmes, 1998 (FRANCE), 391 p.

GEYSER (Groupe d’Etudes et de Services pour l’Economie des Ressources) - Rue Grande, 04870 Saint Michel l’Observatoire, FRANCE - France - www.geyser.asso.fr - geyser (@) geyser.asso.fr

contact site map legal mentions