español   français   english   português

dph is part of the Coredem
en.coredem.info

search
...
dialogues, proposals, stories for global citizenship

Médiation et action pour un logement immédiat

Un partenariat efficace pour le droit au logement

Mohammed MAZOUZ

10 / 1993

ORIGINE ET POPULATION : en France, 3.000.000 personnes sont mal logées, 400.000 se trouvent sans abris. La ville de Paris compte 100.000 logements vides, 23.700 logements sociaux construits de moins en 90 qu’en 91 alors qu’il existe 300.000 demandes dont 100.000 sont prioritaires. Le logement demeure un problème insoluble. Les expulsions se multiplient. Le 2 septembre 1992, 40 locataires étaient expulsés de leur logement, rue Pixérécourt, 24 familles avaient déjà subi le même sort, les exemples se multiplient. Les sans-logis de la région parisienne sont devenus un symbole. L’affaire des Maliens de Vincennes illustre bien le manque d’une politique de logement social, les effets néfastes de la spéculation immobilière déclenchant le rejet de familles entières. 312 familles sont concernées (près de 1.500 personnes)sans logis ou mal logés qui ont mis en place un camp de toile africain au pied du château des Capétiens. Cette affaire est très complexe, la Préfecture de Paris n’a reconnu que 32 familles à reloger.

Des familles évacuées du camp de Vincennes le 29 octobre 1992, une soixantaine d’entre elles ont été depuis relogées définitivement, 52 autres hébergées provisoirement en hôtels sous les auspices d’associations caritatives et sont, depuis septembre 1993, sous la menace d’une expulsion commanditée par la Préfecture de Paris. Les conditions de ces familles demeurent précaires. Elles n’ont pas la possibilité de faire la cuisine, les chambres sont suroccupées, on y trouve jusqu’à 7 enfants par pièce. Parmi ces derniers, certains sont refusés par des écoles.

ENJEUX DE L’ACTION : l’affaire des Maliens a été soutenue par plusieurs associations, syndicats et personnes privées. Il est à noter que les 237 familles se sont constituées en association loi 1901 qui s’appelle A.B.C.Bail et Clefs, Médiation et action pour un logement décent et définitif pour tous. Elle devient l’interlocuteur principal des autorités publiques, elle agit en concertation avec la confédération général au logement, la confédération générale du travail et les familles.

l’association est ouverte à celles et ceux qui se trouvent confrontés aux problèmes de logement sans distinction de nationalité. Elle milite pour que soit appliquée la loi de réquisition des logements vides, pour que cessent les expulsions sans relogement.

SOUTIEN FINANCIER : Bail et Clefs anime une permanence dans les locaux du Conseil des associations des immigrés en France et bénéficie financièrement des dons privés émanant de ces membres, des personnes ou associations, certains organismes mettent à sa disposition une logistique de soutien technique (conseils, matériel d’impression).

RESEAU : Bail et Clefs inscrit son action dans la lutte contre les discriminations dans un réseau qui se compose de : CGL, CGT, CFDT, Cimade, Secours Catholique, Secours Populaire, Ligue des Droits de l’Homme, SOS Racisme, Syndicats National des instituteurs, etc.

Key words

right to housing, fight against exclusion, housing, precarious housing, housing eviction


, France, Ile-de-France

file

Entre l’Etat, le marché et les habitants, quel avenir pour le logement en France ?

Le logement en France

Comments

Si Bail et Clefs est associée au règlement du relogement dans l’affaire des Maliens et se considère comme l’interlocuteur privilégié, les décisions les plus importantes sont prises sous couvert de « confidentialité administrative » en collaboration entre la Préfecture et les associations subventionnées par l’Etat. On peut s’interroger sur le rôle que l’on assigne aux associations des immigrés dans le processus de négociation.

Son atout est d’avoir rassemblé un certains nombre de familles pour mener une action positive en concertation avec des partenaires sociaux ciblés. Il est souhaitable que ce genre d’association soit soutenue politiquement et financièrement pour élargir le champs de l’action en proposant des des activités, des sessions de formations, des réunions de sensibilisation des immigrés et des pouvoirs publics.

Notes

PROJET CORAUX. OTTOLINI, Cesare. VIA TONZIG 9. 35129 PADOVA. ITALIA. TEL +49/8070124. FAX +49/8075790

Source

Grey literature

KONTE, Sérinté, BAIL ET CLEFS, BAIL ET CLEFS, 1993/10/07 (France)

Projet Coraux - Via Tonzig, 9. 35129 Padova, ITALIA - Tel (19)39 49 807 01 24 - Fax (19)39 49 807 57 90 - Italy

contact site map legal mentions