Llamamiento

para contribuciones

Dosiers en curso

2008 / 2009

- Hacia unos eslabones sostenibles: de la producción al consumo

español   français   english   português

dph participa en la coredem
es.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para una Ciudadanía Mundial

Toxicomanie en Afrique de l’Ouest

2 - Les soins la prévention et la réinsertion

12 / 1994

La situation de la toxicomanie en Afrique de l’Ouest est d’autant plus grave que les structures étatiques de prévention, d’accueil, de soins et de réinsertion sont partout quasiment inexistantes. Les toxicomanes sont livrés au département de santé mentale des hôpitaux, lorsqu’il en existe. Dans de nombreux pays, on ne compte qu’un seul psychiatre ou un seul neurologue diplômé. Si le toxicomane est médicalement et psychologiquement tiré d’affaire, aucune possibilité d’être réinséré dans le cadre d’une vie normale ne se présente à lui. Selon toute probabilité il sera condamné à la rechute.

Les ONG de plusieurs pays ont entrepris, avec souvent des moyens très réduits, de mettre en place des structures d’accueil et de soins. Il existe deux types d’ONG. Certaines, comme en Gambie, en Côte d’Ivoire, au Bénin, au Togo ou en Sierra Leone, sont tout à fait indépendantes des structures officielles. D’autres, au Burkina Faso, en Guinée ou au Nigeria, ont été créées à l’initiative de personnes appartenant à des services de l’appareil d’État - Justice, Santé - qui ont estimé que les carences de ces derniers pouvaient être palliées par le recours au militantisme de personnes appartenant à la société civile. C’est aussi une possibilité de recevoir des financements d’institutions internationales ou d’ONG du Nord qui ne seront pas détournés de leurs objectifs.

Dans plusieurs pays, ces dernières ont été invitées à participer de plein droit à la Commission interministérielle sur ces problèmes. En général les services de l’Etat et les ONG ont organisé ensemble la journée de lutte mondiale contre la drogue à l’initiative des Nations unies le 26 juin de chaque année. Mais, le plus souvent, cette manifestation reste sans lendemain et ne représente donc pas un effort suivi dans les domaines de l’information et de la prévention où tout reste à faire.

Palabras claves

droga, toxicomanía, ONG, rol del Estado, salud pública, medicina preventiva, salud mental, consumo de droga


, África Occidental

Notas

Les sources d’information de cette fiche sont confidentielles et non communicables.

Fuente

Investigación

OGD=OBSERVATOIRE GEOPOLITIQUE DES DROGUES

OGD (Observatoire Géopolitique des Drogues) - Francia

contacto mapa del sitio menciones legales