Llamamiento

para contribuciones

Dosiers en curso

2008 / 2009

- Hacia unos eslabones sostenibles: de la producción al consumo

español   français   english   português

dph participa en la coredem
es.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para una Ciudadanía Mundial

Service for Deaf People by Deaf People?

Manuel CAJAL

12 / 1994

Je vais citer les raisons essentielles qu’il y a d’intégrer le personnel sourd dans les services de santé mentale.

Il y a d’abord l’importance de la communication par la langue des signes. Le personnel sourd sait exactement quand les patients souffrent. Personnel sourd et personnel entendant peuvent comprendre par le langage corporel et le moyen visuel. Cependant le personnel entendant ne comprend pas toujours l’intention des patients lorsque ceux-ci manifestent une certaine agressivité. De plus, il y a des variations régionales au sein de la langue des signes et également des particularités. Le personnel sourd peut, lui, les identifier. Il s’agit là de substitution de certains paramètres du code.

Enfin, qu’il s’agisse d’un patient qui signe de façon très courante ou d’un patient qui a un langage très limité de par son expérience, un travailleur sourd en tient compte et gère mieux la situation qui peut être délicate. Il y a une prise en compte des expressions du visage du patient sourd qui exigent par rapport à la situation, une réponse adaptée grâce aux expressions du visage du thérapeute sourd.

L ’absence d’information peut entraîner une frustration, une agressivité du patient sourd. Ce sont les modèles des thérapeutes sourds eux-mêmes qui peuvent leur expliquer, par exemple, le comportement à suivre dans telle circonstance. Il y a avec le personnel sourd, une restauration de l’image du sourd chez le patient. De plus les gens ont une mauvaise image des sourds par manque d’information. Il y a une relation de confiance à travailler pour permettre leur intégration.

Par rapport à la professionnalisation des sourds, remplir un formulaire ne va pas donner l’idée de leur compétence, c’est l’entretien qui la donnera. Beaucoup de membres de notre personnel (notamment des infirmières sourdes)ont une capacité d’observer et de faire des rapports très détaillés, permettant par exemple des diagnostics différentiels.

Palabras claves

ayuda psicológica, derecho a la diferencia, difusión de la información, modelo cultural, identidad cultural, información, salud mental, intercambio de saber


, Reino Unido, Europa, Londres

Comentarios

Dans ce témoignage très riche, l’auteur explique que le nombre de désordres empire chez les patients parce que nous pouvons les intégrer dans la communauté, mais le nombre de crises, de bagarres, a tendance à chuter. Il s’agit de permettre l’échange au sein des groupes. Cet exposé montre la place essentielle tenue par les professionnels sourds dans les équipes soignantes pour des patients sourds.

Notas

GESTES Groupe d’étude Spécialisé "Thérapies et Surdités"a organisé à Paris le troisième congrès international de l’ESMHD European Society for Mental Health and Deafnessen décembre 1994. Une publication des actes sera faite ultérieurement.

Fiche rédigée d’après l’intervention de Herbert KLEIN, conseiller sourd, Pathfinder Mental Health NHS Trust National Deaf Services, Old Church, 146A Bedford Hill, London SW12 9HW, UNITED KINGDOM. Tel: 0181 675 2100, Minicom: 0181 675 2200, Fax: 0181 675 2266, Videophone: 0181 675 9707

Fuente

Actas de coloquio, encuentro, seminario,…

KLEIN, Herbert, GESTES

GESTES (Groupe d’Etudes Spécialisé Thérapies et Surdité) - 8 rue Michel Peter, 75013 Paris, FRANCE. Tel/Fax 00(331)43 31 25 00 - Francia - gestes (@) free.fr

contacto mapa del sitio menciones legales