Llamamiento

para contribuciones

Dosiers en curso

2008 / 2009

- Hacia unos eslabones sostenibles: de la producción al consumo

español   français   english   português

dph participa en la coredem
es.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para una Ciudadanía Mundial

Olof Palme

Trajectoire d’un humaniste suédois

Thierry PAQUOT, Pierre Yves GUIHENEUF

04 / 1996

Le monde entier a été profondément touché par l’assassinat d’Olof Palme, Premier ministre suédois, en 1986. Pour beaucoup, il représentait une autre manière de faire de la politique, libérée des idéologies dogmatiques et audacieuse dans ses réformes sociales. Cette sympathie spontanée trouve dans cette biographie sa justification. L’auteur (H.Haste, une figure importante du mouvement ouvrier et militant de la paix), ne tresse pas une couronne posthume. Il cherche à nous rendre familier un messager de la rencontre des peuples et des cultures.

"Je suis fier et heureux d’être un socialiste démocrate, déclare Olof Palme. Je le suis devenu en parcourant l’Inde et en y découvrant une effrayante pauvreté, bien qu’une partie du pays fût incroyablement riche ; en parcourant les Etats-Unis et en y découvrant une pauvreté en quelque sorte encore plus avilissante ; en étant confronté, jeune, à l’absence de liberté du communisme..." L’essentiel est dit dans ces quelques mots : la révolte d’Olof Palme contre l’injustice, sa lutte pour la liberté, l’enracinement de sa réflexion, non pas dans des lectures politiques de jeunesse, mais dans l’observation de la réalité et le goût des voyages. Il aurait pu évoquer également son séjour au Mexique ou ses prises de position en faveur du Vietnam : Olof Palme fût l’un des premiers chefs d’Etat à accorder dans sa réflexion une place aussi grande aux problèmes du tiers monde. L’un des rares aussi à s’insurger ouvertement contre la politique de l’Union soviétique à l’égard des pays d’Europe centrale et orientale. C’est lui qui déclarait que le concept d’affaires intérieures à un pays ne signifie rien dès lors qu’il s’agit de droits de l’homme.

Moins connues en revanche sont les innombrables attaques dont il a fait l’objet de la part de l’opposition suédoise, les rumeurs et les calomnies qui l’ont accablé tout au long de sa carrière politique. Tantôt traité de communiste et tantôt de faciste, Olof Palme supportait les campagnes de presse avec courage et philosophie. Dur lui-même en politique, il évitait cependant les attaques personnelles. Son assassinat dans une rue de Stockholm, un soir de février 1986, reste encore inexpliqué. Les lenteurs et les incohérences de la police y sont pour beaucoup.

Palabras claves

paz, historia política, socialismo, proceso de democratización, concepción del Estado


, Suecia

Fuente

Libro

HASTE, Hans, Olof Palme, Descartes et Cie, 1994 (France)

GEYSER (Groupe d’Etudes et de Services pour l’Economie des Ressources) - Rue Grande, 04870 Saint Michel l’Observatoire, FRANCE - Francia - www.geyser.asso.fr - geyser (@) geyser.asso.fr

contacto mapa del sitio menciones legales