Llamamiento

para contribuciones

Dosiers en curso

2008 / 2009

- Hacia unos eslabones sostenibles: de la producción al consumo

español   français   english   português

dph participa en la coredem
es.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para una Ciudadanía Mundial

L’Organisation Mondiale du Tourisme, un instrument international sur le tourisme dans le monde

Dora VALAYER

08 / 1997

L’Organisation Mondiale du Tourisme est reconnue par l’Assemblée Générale des Nations Unies comme la seule organisation intergouvernementale responsable en matière de Tourisme. Irremplaçable, elle ne manque pas d’ambiguités.

L’OMT regroupe 125 "membres effectifs", pays et territoires, quelques membres associés, ainsi que plus de 300 "membres affiliés" des secteurs public et privé, et, avec le Vatican, un observateur permanent. Elle est ainsi le seul organisme intergouvernemental ouvert au secteur privé. Elle a pour mission de "promouvoir et de développer le tourisme en tant qu’important instrument de paix et de compréhension internationales, favorisant le développement économique et le commerce international". Son siège est à Madrid et son secrétaire général récemment élu est le français Francesco Frangiali. L’OMT est reconnue comme une agence d’exécution du PNUD au sein du système des Nations Unies. L’OMT réunit son Assemblée Générale tous les deux ans dans un pays différent. Y participent les membres effectifs et les membres associés ainsi que des représentants des membres affiliés. Parmi les membres affilés, on relève souvent dans ses différents organes le Club Méditerranée, Air France, ou encore Iberia, le Bureau International du Tourisme Social, etc. On y trouve aussi par exemple la Society for the Advancement of Travel for the Handicaped. Il existe des commissions pour chacune des grandes régions du monde. Ces commission sont chacune présidée par un pays membre et se réunissent chaque année. Les membres affiliés y sont représentés. Un Conseil exécutif se réunit au moins deux fois par an. L’organigramme comporte un certain nombre de comités techniques, présidés et sous présidés par les représentants des membres effectifs. Les membres affiliés y sont représentés. Les membres affiliés eux-mêmes ont leur Bureau et leur Comité Directeur. Ils participent aux activités de l’OMT, formulent des recommendations et réalisent leur propre programme de travail. Le Club Mediterranée a été réélu à plusieurs reprises pour deux anx au poste de président du Bureau et du Comité directeur des membres affiliés, Air France et l’Office du tourisme de Paris figurant parmi les vice-présidents ou les observateurs. Il y a enfin un certain nombre de comités spécialisés, lesquels comportent tous des représentants des membres affiliés. Les thèmes traités par l’OMT et ses différents organes sont la coopération pour le développement, la formation aux métiers du tourisme, l’environnement, les statistiques, et un important service de documentation se trouve au siège de Madrid. La prochaine Assemblée Générale se tiendra en Octobre 1997 à Istanbul.

Le tourisme, qui est une activité multidisciplinaire, a sa place dans les priorités définies par le PNUD : environnement, utilisation optimale des ressources naturelles, élimination de la pauvreté, amélioration de la gestion des entreprises, contribution des femmes au développement, etc. L’OMT dispose d’un budget de l’ordre de 125 millions de FF. Elle publie chaque année les statistiques regroupées à partir des données fournies par chacun des états membres. Ces statistiques représentent un important baromètre sans lequel les prévisions et les investissements parfois considérables de l’industrie touristiques se feraient à l’aveuglette : ces statistiques sont à même de prévoir les données du tourisme une vingtaine d’années à l’avance.

L’OMT finance de nombreuses missions brèves.

Palabras claves

turismo, turismo y medio ambiente, comercio internacional, derecho internacional


,

Comentarios

L’Organisation Mondiale du Tourisme est très présente dans les grandes manifestations touristiques dans le monde, comme le Salon Mondial eu Tourisme de Berlin. C’est un organisme original parmi les institutions internationales. La présence du secteur privé sous la forme de quelques unes des plus grandes multinationales qui ne peuvent qu’y défendre leurs intérêts ne manque pas d’ambiguité. Néanmoins la dimension éthique y est sans cesse présente, et l’OMT a publié ou co-publié quelques grands textes comme la Charte du tourisme durable, quelques codes de conduite, ou le texte qui prévoit l’adaptation au Tourisme des implications de l’Agenda 21. Sont interpellés par ces textes les touristes eux-mêmes, les tours opérateur, les grands transporteurs comme les plus petites associations de tourisme alternatif. La richesse de sa documentation est contrebalancée par la difficultés de pouvoir la consulter, notamment en France, où ses textes les plus importants, et son existence-même sont souvent ignorés. Par exemple l’UNESCO, souvent partenaires de l’OMT, ne possède à son siège international de Paris, ni dans sa librairie, ni dans sa bibliothèque les documents de l’OMT. Le plus grand tort que l’on peut donc faire à l’OMT n’est pas de ne rien faire, mais de ne pas se donner les moyens de diffuser et de mettre en oeuvre des thèmes de recherche particulièrement importants pour la compréhension du phénomène touristique et pour son apport à un développement durable de la planète. Et l’Assemblée générale des Nations Unies, qui devrait officialiser ces grands textes est insuffisamment sollicitée pour leur donner l’autorité qui contraindraient les gouvernements à les prendre en compte et à promouvoir les textes législatifs nationaux et internationaux permettant l’éradication des pratiques les plus dommageables et la mise en oeuvre de pratiques durables.

Notas

L’association Transverses regroupe à son siège quelques uns des documents publiés par l’OMT. Pour une consultation plus exhaustive, il est préférable de se rendre sur place au service de documentation de l’OMT à Madrid.

Fuente

Documento interno ; Entrevista ; Presentación de organismo

OMT=Organisation Mondiale du Tourisme, Organes de l'Organisation, 1994/05 (ESPAGNE); Adresse de l'OMT : 42 Capitan Haya, 28020 Madrid, ESPAGNE. Tel 34 1 571 06 28. Fax 34 1 571 37 33

contacto mapa del sitio menciones legales