Llamamiento

para contribuciones

Dosiers en curso

2008 / 2009

- Hacia unos eslabones sostenibles: de la producción al consumo

español   français   english   português

dph participa en la coredem
es.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para una Ciudadanía Mundial

Alphabétisation et formation des femmes avec l’appui de l’ONG Voisins Mondiaux : une démarche fonctionnelle (Ségou, Mali)

Séverine BENOIT

05 / 2001

Des membres de l’ONG Voisins Mondiaux, une ONG des Etats-Unis qui travaille en milieu rural dans la région de Ségou, témoignent :

"Les femmes sont concernées également par l’alphabétisation. Cela leur permet de tenir les documents de suivi et de gérer les caisses communautaires. C’est pourquoi elle s’impliquent beaucoup dans tout ce qui est alphabétisation. On a constaté que les femmes qui viennent pour les sessions d’alphabétisation à Ségou, cela leur permet d’échanger. Et une fois qu’elles se rendent au village elles sont plus décontractées que celles qui sont restées au village. Elles deviennent des locomotives pour les autres femmes, des leaders. On distingue aisément celles qui ont suivi les formations de celles qui n’ont pas suivi les formations. La formation joue un rôle important parce qu’une fois qu’une femme se voit en train de tenir un cahier, de recenser les besoins des autres femmes ou bien tenir un document de gestion, elle se sent responsable de quelque chose. Et même lors des réunions très importantes, cette femme-là s’exprime de plus en plus. Au cours des sessions d’alphabétisation des femmes, leurs besoins sont présents avec les formations techniques. Cette année par exemple, il y a eu la savonnerie. Il y a aussi les formations en gestion parce que les femmes tiennent les documents de gestion. Il y a aussi le suivi des activités. Il y a donc pas mal de formations techniques lors des sessions d’alphabétisation. On n’attend pas que les femmes soient entièrement alphabétisées pour qu’elles puissent tenir des documents. On élabore des documents de suivi adaptés à leur niveau. Avec cela elles profitent de la formation. Grâce à cette démarche fonctionnelle, maintenant elles se débrouillent.

Au cours de ces formations nous avons fait appel à une ONG qui est venue les spécialiser dans la lutte contre les Maladies Sexuellement Transmissibles (MST), et le SIDA et même pour le planning familial. On a fait une séance ici avec des vidéos cassettes, on leur a fait voir certains films sur le planning familial et les MST. On a poser des questions, l’ONG a organisé des causeries et ils ont même amené des contraceptifs. Ils ont fait les questions-réponses, les avantages, les inconvénients, donc elles ont appris beaucoup de choses.

D’autant que c’est une bonne stratégie de les amener ici et de les regrouper pendant ce sessions d’alphabétisation. Ce sont des sessions d’une durée d’un mois. Elles s’organisent entre elles, c’est elles-mêmes qui gèrent la session. On désigne des secrétaires, c’est à dire des gens qui prennent note de tout ce qui se passe. Les femmes vont faire les achats elles-mêmes et il y en a une qui est chargée de tout noter. Donc ce qu’elles sont en train d’apprendre elles l’appliquent en même temps, au cours des formations. Ainsi les pesées des bébés. C’est pour vous dire que l’alphabétisation ce n’est jamais une alphabétisation pure, il y a toujours quelque chose qui est lié pour les aider à appliquer ce qu’elles apprennent.

Notre rôle est aussi l’appui aux responsables des structures inter-villageoises. Nous menons des sensibilisations pour former les responsables à leur rôle de responsables. Progressivement, par rapport à chaque activité, nous essayons de mettre en place des structures organisationnelles. Pour l’instant il y a une structure inter-villageoise pour les OP. Et les responsables sont chargés de gérer toutes les activités du programme. Nous avons commencé au niveau de deux zones et maintenant ce sont les associations qui exigent des prestations au niveau des deux zones d’activités. Nous sommes maintenant en phase d’expansion. Au niveau des premières zones rurales il y des promoteurs, un bureau en place et nous utilisons les ressources de ces anciennes zones pour appuyer de nouvelles zones. Dans ces anciennes zones il y a des gens très formés qui sont capables de former d’autres gens. Il y a aussi des formatrices dans ces associations, qu’on utilise pour former les femmes dans d’autres zones. "

Palabras claves

alfabetización, ONG del Norte, mujer, educación permanente, desarrollo local, administración de empresas, organización campesina, salud


, Mali, Ségou

Comentarios

Une ONG arrive à réunir des femmes nord-maliennes pendant un mois loin de leurs villages pour un cours collectif et fonctionnel d’alphabétisation. De retour au village, certaines des stagiaires deviennent des "locomotives" pour toutes les autres femmes, expliquent et se débrouillent avec les documents de gestion de leurs caisses communautaires. Un cas rare de priorité donnée aux progrès des capacités de gestion des femmes.

Notas

Fiche établie à partir d’un enregistrement des débats d’une réunion d’équipe. Voir les fiches GRAD extraites du même interview n° 465 et 466.

Entretien avec les membres de VOISINS MONDIAUX réalisé à Ségou.

Fuente

Entrevista

GRAD (Groupe de Réalisations et d’Animations pour le Développement) - 228 rue du Manet, 74130 Bonneville, FRANCE - Tel 33(0)4 50 97 08 85 - Fax 33(0) 450 25 69 81 - Francia - www.grad-france.org - grad.fr (@) grad-france.org

contacto mapa del sitio menciones legales