Llamamiento

para contribuciones

Dosiers en curso

2008 / 2009

- Hacia unos eslabones sostenibles: de la producción al consumo

español   français   english   português

dph participa en la coredem
es.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para una Ciudadanía Mundial

Diagnostic social sur 184 logements du parc logement de l’ASSEFTA pour des immigrés africains

Les habitants ont un droit et un devoir d’implication

Mohammed MAZOUZ

09 / 1993

ORIGINE : l’ASSEFTA a été créée en 1973. Son but est de permettre aux travailleurs migrants de s’insérer dans la société française. A l’origine, elle s’adressait aux travailleurs d’Afrique Noir et proposait des actions de formation, un soutien dans la recherche d’emploi et de logement, une information sur le droit au séjour.

POPULATION CONCERNEE : les logements sont loués pour 87% à une population migrante, les 13% de Français étant locataires dans les immeubles au moment de l’achat. Selon une enquête sur 112 logements de l’ASSEFTA, la population résidante se compose de 40% d’Africains sub-sahariens : 28% de Maliens, 16% de Sénégalais, 16% de Congolais, 12% d’Ivoiriens, les Latino-américains représentent 21% dont 54% sont chiliens; quant aux Maghrébins, ils atteignent 11% dont 70% sont Marocains; les sud-est asiatiques 3%; les Européens de l’Est 1,5%.

ENJEUX DE l’ACTION : améliorer les conditions de logement et associer les locataires aux objectifs. Il s’agit d’agrandissement des logements pour les familles en suroccupation, de tenir compte des éléments techniques (charpente, plancher, escalier, plomberie, électricité,...). Les locataires sont formés et associés à l’entretien du logement (hors plomberie dans un premier temps).

SOURCES DE FINANCEMENTS : L’ASSEFTA est propriétaire d’un parc de 350 logements en Paris et en banlieue, parc constitué par des achats-réhabilitation d’immeubles avec des financements issus de l’agence nationale de l’amélioration de l’habitat, le 1% logement et de fonds propres. Les loyers représentent 1100 francs pour deux pièces. Le FAS (fonds d’action sociale pour les travailleurs immigrés et leurs familles finance les activités d’insertion et de prévention. Les travaux de réhabilitation sont financés par la Région, la caisse des allocations familiales, la CEE, des dons et des legs, des ressources de valeurs mobilières ou immobilières...

SERVICES OFFERTS : réhabilitation des logements, des locaux à usage professionnel ou associatif. La réhabilitation d’un ancien hôtel de 36 chambres, 30 rue Custine Paris 18,° a coûté 1,2 million de francs en fonds propres. l’ASSEFTA assure la formation des locataires qui intègrent le logement neuf, formation qui porte sur les thèmes suivants : l’aménagement des espaces et des équipements, l’utilisation des espaces et des équipements, la gestion du budget. L’ASSEFTA propose 345 logements à une population migrante à bas revenus dans de petites unités bien insérées dans le tissu social qui ne posent pas les problèmes connus des grands ensembles. Elle assure un suivi social des personnes qui ne sont jamais ou rarement prises en compte par d’autres structures du fait de leurs situations, revenus très faibles, régularisation du titre de séjour en cours (femmes et enfants sur place non reconnus pour problème de logement), jeunes issus de l’immigration ou autres à la recherche d’un premier logement. Une permanence d’accueil des migrants est mise en place pour favoriser l’insertion en France tout en valorisant les richesses de la culture d’origine. Sur l’année 1992, 2427 contacts au total ont été effectués touchant 98% d’Africains pour traiter des difficultés liées à la scolarité des enfants, à la santé et d’autres difficultés.

Palabras claves

inserción social, acceso a la vivienda, vivienda, formación, información, rehabilitación del medio, inmigrado, migración


, Francia, Paris, Ile-de-France

Comentarios

L’association a des difficultés pour atteindre son objectif surtout en matière de recherche d’opérations sur Paris et la banlieue. Elle souffre de la méconnaissance des opportunités par méconnaissance ou manque d’information. N’est-il pas judicieux de s’inscrire dans un réseau capable de détecter les opérations moins onéreuses pour la réhabilitation des logements destinés au plus défavorisés ? N’est-il pas souhaitable de mobiliser des immigrés, premiers concernés par cette recherche ? A travers cette action nous constatons "faire pour" des immigrés et non "faire avec eux". Cela s’explique par le fait que la question du logement appelle à la maîtrise de la connaissance des dispositifs juridiques, financiers . Il est nécessaire que les immigrés s’impliquent de manière plus active dans le processus de réhabilitation. C’est un droit et un devoir.

Notas

PROJET CORAUX. OTTOLINI, Cesare. VIA TONZIG 9. 35129 PADOVA. ITALIA. TEL +49/8070124. FAX +49/8075790

Fuente

Informe

NOLIERE, Laurence, ASSEFTA=ASSOCIATION POUR L'ENTRAIDE ET LA FORMATION DES TRAVAILLEURS MIGRANTS, 1993/05/20 (France)

Projet Coraux - Via Tonzig, 9. 35129 Padova, ITALIA - Tel (19)39 49 807 01 24 - Fax (19)39 49 807 57 90 - Italia

contacto mapa del sitio menciones legales