español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Pauvreté et malnutrition urbaines à Bhopal

Maheen MIRZA

05 / 2010

L’Etat indien du Madhya Pradesh a connu une urbanisation rapide ces deux dernières décennies. Le manque d’emplois, en particulier dans le secteur agricole, associé aux restrictions imposées sur l’utilisation des forêts, a conduit à la migration des pauvres des zones rurales vers les villes.

Les zones urbaines en sont venues à symboliser, et à fournir en apparence, de meilleurs revenus et opportunités d’emploi. Cependant, les migrants arrivées dans l’espoir d’accéder à ces opportunités tendent à rester à la marge socio-économique, devant lutter pour satisfaire leurs besoins les plus élémentaires et en particulier l’alimentation. Ces derniers temps, des études ont tenté d’éclairer l’étendue de la malnutrition parmi les pauvres mais en se concentrant principalement sur les zones rurales. La situation urbaine est largement sous-explorée alors qu’elle est très pertinente en particulier dans le contexte de la législation sur la sécurité alimentaire que le Gouvernement s’apprête à introduire.

Plus de 42% de la population urbaine du Madhya Pradesh vit sous le seuil de pauvreté, contre 37% dans les zones rurales. […] Le statut nutritionnel de la population urbaine est dramatique […] : 70,1% des personnes vivant dans les zones urbaines du pays consomment moins de calories que la norme contre 61,3% en zone rurale.

D’après le recensement de 2001, la population de Bhopal s’élève à 1,4 million d’habitants. La population des bidonvilles est évaluée à 600.000. […] A Bhopal, de nombreuses colonies sont nées à la périphérie des principaux bidonvilles et aux alentours de la ville. […]

Les pauvres des villes représentent un large segment de la population urbaine et leur état nutritionnel est bien pire que celui des riches urbains. La disparité des niveaux de revenus entre les divers groupes socio-économiques est telle qu’une moyenne ne ferait que sous-estimer la malnutrition. Par ailleurs, dans la plupart des études urbaines, les plus petits bidonvilles ou poches d’habitation sont laissés de côté en raison de l’absence de statut officiel. Ce sont pourtant dans ces colonies que vivent les populations les plus pauvres et les plus vulnérables des zones urbaines. Les quelques études sur les urbains pauvres montrent que l’état nutritionnel de ces habitants est aussi mauvais sinon pire que la moyenne rurale.

Les fiches de ce dossier présentent les résultats de recherche et d’analyse des questions liées aux zones urbaines en général et aux communautés pauvres vivant à Bhopal en particulier. Elles sont le fruit d’entretiens approfondis, d’observations, de discussions et de conversations avec les membres de ces communautés à Bhopal afin de déterminer les facteurs qui affectent la disponibilité, l’accès, l’approvisionnement et la consommation de nourriture. L’auteur a également tenté d’évaluer les politiques du Gouvernement liées à l’alimentation et à la nutrition du point de vue des communautés et de construire une critique des interventions étatiques aux niveaux national et international, de leur impact et de leur coût pour les communautés.

(Extraits de la fiche Urban poverty and malnutrition increase in Madhya Pradesh)

InfoChange (News and analysis on social justice and development issues in India) - Centre for Communication and Development Studies (CCDS) C/12, Gera Greens, NIBM Road, Kondhwa, Pune-411 048, INDIA - Inde - infochangeindia.org - infochangeindia (@) dishnetdsl.net

contact plan du site mentions légales