español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Énergies renouvelables, développement et environnement : discours, réalités et perspectives (Les Cahiers de Global Chance n°23, avril 2007 en coédition avec Liaison Énergie-Francophonie)

Réalisé par Global Chance, en coédition avec Liaison Énergie-Francophonie

04 / 2007

 (Éditorial) -  (Introduction)

(Éditorial)

Avec la montée des préoccupations concernant le réchauffement climatique et plus encore depuis la dernière flambée des cours du pétrole, les énergies renouvelables, longtemps considérées comme un appoint utile certes, mais encore pour longtemps marginal aux problèmes d’approvisionnement énergétique des différentes économies du monde développé et en voie de développement, réapparaissent sur le devant de la scène énergétique, non seulement dans le discours mais aussi dans les actes concrets de nombreux pays du Sud et du Nord.

L’IEPF et Global Chance qui, depuis longtemps déjà, expriment avec force leur conviction du rôle majeur que pourraient jouer ces énergies au service du développement durable, se réjouissent de cette prise de conscience renouvelée de la communauté internationale. En ce début de 2007 un certain nombre de filières et technologies renouvelables voient leur marché exploser, avec des croissances dépassant 20 % par an ; c’est le cas pour les chauffe-eau solaires dans plusieurs pays et, au niveau mondial, pour l’énergie éolienne ou photovoltaïque, les biocarburants de première génération et les chaudières à bois modernes.

Au point que certains imaginent déjà un avenir énergétique mondial où la substitution massive des énergies fossiles par les renouvelables, avec ou sans appoint nucléaire, serait de nature à permettre à nos sociétés de continuer à se développer sans contrainte de consommation énergétique ni d’émission de gaz à effet de serre.

Il a donc paru intéressant à nos deux organisations de faire un point d’étape sur ces questions d’actualité sous forme d’un numéro commun de Liaison Énergie-Francophonie et des Cahiers de Global Chance.

Vu la très grande diversité des sujets et des expériences, nous n’avons évidemment pas la prétention de présenter au lecteur un dossier qui fasse le tour de l’ensemble des questions soulevées. L’ambition est autre. Elle est d’apporter un témoignage et un éclairage partiel sur certaines des questions aujourd’hui en débat dans ce très vaste domaine que recouvre le thème des énergies renouvelables.

Ce dossier est organisé de la manière suivante.

Dans une première partie, il met en perspective les enjeux mondiaux à moyen et long terme en lien avec la contribution des énergies renouvelables, dans le contexte global du développement des sociétés et des problèmes d’environnement planétaire. Il s’agit là d’apporter au débat des éléments quantitatifs, de situer les renouvelables dans les avenirs possibles des systèmes énergétiques, de donner enfin des pistes de réflexion et des ordres de grandeur sur les principales controverses actuelles.

Dans la seconde partie, c’est le croisement des expériences de terrain et des filières renouvelables qu’il tente d’illustrer par l’analyse de cas pour des filières et dans des pays ou des régions très variés. Là encore, le but n’est pas d’être exhaustif, mais plutôt de mettre à la disposition du lecteur une information issue du terrain, utile pour l’action.

Enfin, dans une troisième partie, il résume sous forme de fiches très synthétiques un certain nombre d’éléments factuels sur l’état de l’art, les coûts, l’état des marchés, les potentiels et les perspectives des principales filières renouvelables (voir le HS énergies renouvelables de Global Chance).

Le débat sur les renouvelables est loin d’être clos. Notre objectif ici est de le nourrir dans le sens d’une réflexion moins passionnelle et plus objective.

Patrice Dallaire* et Benjamin Dessus**

* Directeur exécutif a.i. de l’IEPF

** Président de l’association Global Chance

(Introduction)

Les réalités du contexte mondial et les perspectives

Le dossier des énergies renouvelables est un dossier complexe : il comporte de nombreuses filières aux caractéristiques bien individualisées, susceptibles de répondre, au cas par cas, à des besoins diversifiés de chaleur, de force motrice mobile et de force motrice fixe.

Au contraire des énergies fossiles, les renouvelables se présentent comme des flux d’énergie peu concentrés. Elles sont parfois soumises aux aléas climatiques et ne sont guère transportables sous leur forme brute. Par contre, leur répartition régionale est beaucoup moins inégalitaire que celle des énergies fossiles. Pratiquement, chacune des régions du monde dispose, au niveau local, sous une forme ou une autre (soleil, biomasse, vent, hydraulique, etc.), de ressources renouvelables importantes dont l’exploitation potentielle pourrait jouer un rôle majeur dans leurs bilans énergétiques.

Les deux articles qui ouvrent cette première partie ont pour ambition de préciser dans quel contexte énergétique et environnemental mondial se présente, aujourd’hui et dans le futur, la question des renouvelables, de préciser les caractéristiques et les spécificités des principales filières énergétiques renouvelables et d’apporter des éléments d’appréciation des possibilités de leur mobilisation à moyen et long terme au service du développement des sociétés.

Les fiches de cette partie : Énergies renouvelables : le contexte (Benjamin Dessus), Énergies renouvelables : ne pas se tromper de cible, ni au Nord ni au Sud (Bernard Devin et Benjamin Dessus)

Controverses et idées reçues

Les énergies renouvelables, très généralement plébiscitées par le grand public, n’échappent pourtant pas à la passion des discours, aux amalgames, aux « à peu près », aux erreurs d’ordre de grandeur. Les controverses y sont nombreuses, les idées reçues souvent tenaces. Parmi les nombreux points qui font débat, nous avons choisi, à titre d’exemple, de tenter d’apporter un éclairage objectif sur trois questions, celle des biocarburants et de l’effet de serre, celle des conséquences de l’intermittence de l’électricité éolienne sur la gestion des réseaux, celle enfin de l’enjeu du photovoltaïque pour le développement des PED. En effet, vu les espoirs mis dans ces filières, il nous a semblé utile de nous arrêter sur ces questions.

Les fiches de cette partie sont : La controverse sur le bilan énergie fossile et effet de serre des biocarburants actuels (Stéphane His), L’intermittence et les aléas météorologiques, un frein au développement de l’électricité renouvelable ? L’exemple de l’éolien (Bernard Chabot), Le photovoltaïque, clé du développement des pays du Sud ? (Benjamin Dessus), Vulnérabilité des systèmes énergétiques : décentralisation et renouvelables (Michel Labrousse), Renouvelables et libéralisation des marchés énergétiques : quelles régulations ? : débat entre Claude Turmes, Henri Baguenier, Bernard Chabot, Bernard Devin,

Des filières sur le terrain

Après les exposés généraux de la première partie, il nous a semblé intéressant d’aborder le concret du développement des filières à travers l’expérience d’acteurs des pays du Nord et du Sud qui se sont impliqués dans leur développement au cours de ces dernières années.

Il n’est évidemment pas question ici ni de faire le tour de l’ensemble des filières renouvelables, ni de dresser un catalogue des expériences de différents pays, institutions ou entreprises qui se sont investies sur ces sujets. Les quelques exemples qui suivent, en rendant compte des résultats, des difficultés et des perspectives de différents programmes dans des pays divers, illustrent les questions qui se posent concrètement aux promoteurs de ces programmes et des ces projets, sur les plans technique, économique, financier, environnemental et social.

Cette partie ouvre sur une revue des énergies renouvelables en Afrique. Nous avons reçu un article très complet de l’AFREPREN/FWD qui fait le point sur l’ensemble des filières renouvelables dans la région à partir de sa longue pratique de terrain en Afrique anglophone. Nous en présentons ici de larges extraits. La plupart des autres articles, à l’exception d’un article sur la grande hydraulique et de trois sur les bioénergies, croisent à chaque fois une filière et un pays.

Les fiches de cette partie :

Les énergies renouvelables en Afrique, Stephen Karekezi, John Kimani et Ayago Wambile

L’hydrolectricité : Électricité et grands barrages : la prise en compte des usages multiples des réservoirs, étape essentielle d’une évaluation rigoureuse (Luc Gagnon et Claude Tessier), Le développement de la petite hydraulique en Chine (Xianli Zhu et Jiahua Pan)

L’éolien : L’énergie éolienne au Maroc : historique et nouvelles opportunités (Saïd Mouline), La filière éolienne au Maroc : retour d’expérience et vision de l’opérateur électrique quant à l’avenir (Office National de l’Électricité du Maroc, Direction de la communication)

Le solaire thermique : Chauffe-eau solaires en Tunisie : le programme Prosol (Rafik Missaoui)

Les filières biomasse : Peut-on compter sur le « vecteur carbone » pour les carburants liquides du futur ? (Bernard Devin), Bioénergies, sécurité alimentaire et services environnementaux : vers un nouveau cycle de développement rural ? (Ignacy Sachs), Que peut-on attendre des biocarburants de deuxième génération ? (Stéphane His), La biomasse-énergie au Cambodge, catastrophe écologique ou composante majeure du développement durable de son milieu rural ? (Jean-François Rozis)

Fiches repères

On trouvera dans cette partie les informations factuelles que nous avons pu recueillir sur les différentes filières d’énergies renouvelables. Voir le HS énergies renouvelables de Global Chance.

22 fiches

1-10 / 11-20 / 21-22

Liaison Énergie-Francophonie (Institut de l’énergie et de l’environnement de la Francophonie (IEPF)) - 56, rue Saint-Pierre, 3e étage, Québec G1K 4A1 CANADA - Canada - www.iepf.org - iepf (@) iepf.org

Global Chance - 17 ter rue du Val, 92190 Meudon, FRANCE - France - www.global-chance.org - global-chance (@) wanadoo.fr

contact plan du site mentions légales