español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

L’Inde et son coton : libéralisme mortel (Notre Terre n°19, septembre 2006)

Réalisé par le CRISLA

09 / 2006

Notre Terre est une sélection trimestrielle d’articles (effectuée par le CRISLA, et traduite en français par Gildas Le Bihan), de la revue indienne écologiste et scientifique Down to Earth, publiée par le CSE, Centre for Science and Environment.Pour en savoir plus

La fin du contingentement pour les exportations textiles chinoises n’a pas eu pour seule conséquence de menacer l’emploi dans les usines des autres pays (du Nord ou du Sud), elle a abouti à accentuer la vague de suicides qui touche depuis plusieurs années les paysans producteurs de coton en Inde : 152 suicides dans la région du Vidarbha, Etat du Maharashtra, pour le seul mois de février 2006. Paradoxalement, les paysans subissent à la fois les effets négatifs des subventions américaines et celles du libéralisme de l’OMC.

La crise est très complexe car elle est aggravée par les pratiques d’usure, la démagogie des hommes politiques, les manÅ“uvres des industriels indiens du textile pour préserver leurs marchés face aux Chinois. Il faut y ajouter la voracité des semenciers comme Monsanto, la roublardise de certains paysans aisés du Gujarat, le poids de l’histoire et des technologies. Mais ce sont bien les paysans qui paient le prix le plus fort pour permettre aux distributeurs et consommateurs des pays riches d’acheter au moindre coût. Il existe quelques pistes alternatives s’appuyant sur la tradition gandhienne du rouet, mais quelles sont leurs chances face aux géants chinois ou américains, ou aux grandes chaînes de distribution ?

En tout cas, nous devrons nous habituer à considérer qu’au-delà des clivages Nord-Sud, les affrontements entre les divers intérêts, dans les pays du Sud et entre pays du Sud, peuvent être féroces, au détriment des paysans. Il reste aux décideurs politiques la possibilité de prendre des mesures adaptées pour assurer la défense des plus démunis, sans se laisser aveugler par les promesses d’un libéralisme qui peut se révéler mortel.

Alain Le Sann, CRISLA

7 fiches

CRISLA (Centre d’Information de Réflexion et de Solidarité avec les Peuples d’Afrique d’Asie et d’Amérique Latine) - 1 avenue de la Marne, 56100 Lorient, FRANCE - Tel : 08 70 22 89 64 - Tel/Fax : 02 97 64 64 32 - France - www.crisla.org - crisla (@) ritimo.org

contact plan du site mentions légales