español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

L’Atelier d’aide à la recherche de logement

Projet d’accompagnement de personnes en situation précaire dans leurs démarches à Lille

François LEGRIS

05 / 2005

Objectifs du projet

Cette action mise en place en 2003 par l’antenne Est du Pact de Lille s’articule avec l’Atelier Logement au sein du quartier de Fives. Elle correspond aux besoins et aux attentes de la population dans un contexte socio-économique ne favorisant pas l’accès direct au parc public et au parc privé. De même que le nombre de demandes de logement ne cesse d’augmenter, nous avons pu constater une sorte d’inertie à se mobiliser autour d’une recherche d’instruction de « demandes de logements » de façon autonome. Il s’agit de « casser » la logique d’assistance et de « prise en charge » dans laquelle les familles se sont recluses pour passer d’une logique d’attente à une logique d’acteur de leur propre demande.

L’Atelier de Recherche Logement de Fives a pour objectifs :

  • Aide et soutien aux démarches de recherche de logement.

  • Recherche active de logement. Optimiser et recenser l’offre par des actions de prospection auprès des agences immobilières, etc. Répertoire des locations, les prix de loyer, etc.

  • Action d’information et de formation : démarches téléphoniques, négociation…, bail, état des lieux, caution.

  • Action de mobilisation, de dynamisation des familles (actions collectives) en les rendant acteurs de leur propre démarche (passer d’une logique « d’attente » à une logique d’acteur).

  • Favoriser les actions collectives en s’appuyant sur les capacités des personnes (création d’une brochure et autre support d’informations…).

  • Développer une relation partenariale avec les propriétaires privés et publics.

Contenu et déroulement du projet

L’Atelier de Recherche logements décline son action sur 2 axes :

  • Un atelier collectif : le groupe est constitué de 10 à 15 personnes par séance orientées par le CCAS, les élus, les travailleurs sociaux, les bailleurs sociaux et le réseau des familles. L’atelier est ouvert deux demi-journées par semaine. Les séances collectives s’organisent autour de la prospection dans le parc privé (par le biais de l’outil Internet, les journaux locaux…) : Recherche d’annonces, sensibilisation à une lecture technique de l’annonce, simulation d’appels téléphoniques, simulation d’entretiens liés à une visite de logement (avec supports audio-visuels). Des réunions thématiques mensuelles (savoir ce qu’est un bail, une caution, comment faire un état des lieux) avec le concours d’intervenants sont planifiées en fonction de la demande des participants.

  • Un suivi individuel. De plus, vient se greffer un travail individuel d’accompagnement pour la constitution des dossiers auprès des bailleurs publics (rendez-vous en dehors du créneau de l’atelier de recherche de logement) ainsi qu’un suivi personnalisé pour les personnes ayant des difficultés liées à la langue, à l’autonomie…

La mobilisation des participants se fait autour d’un accueil collectif puis d’un engagement dans une démarche progressive en fonction des capacités à agir de chacun (fixation de petits objectifs pour pouvoir avancer sur la base d’un contrat moral). Le public qui fréquente l’Atelier de Recherche Logement est composé de personnes de tous âges, pour une très grande majorité en situation de précarité (Allocataire du Revenu Minimum d’Insertion, de l’Allocation Parent Isolé, de l’Allocation de Solidarité Spécifique…).

Un minimum de matériel est nécessaire pour faire fonctionner l’atelier : un local, du matériel informatique et de communication, du matériel audiovisuel, des documents d’information (guides pratiques, textes de lois), des fournitures administratives (ramettes de papier, stylos…). Des partenaires sont associés au projet : Atelier Logement, Caisse d’Allocations Familiales, Services Sociaux, Service Logement Ville et Communauté Urbaine, bailleurs sociaux, associations diverses, et au niveau financier l’Etat et la ville de Lille (au titre de la politique de la ville).

Résultats attendus et évaluation

Le premier résultat attendu dans le cadre de l’atelier est que les personnes deviennent complètement autonomes dans leurs démarches de recherche de logement et qu’elles accèdent à un logement dans un délai relativement court. Elles doivent savoir faire un état des lieux, éviter les pièges parfois tendus par des bailleurs peu scrupuleux etc. Mais l’atelier doit également favoriser la prise en compte des demandes en construisant un partenariat avec les bailleurs privés et publics.

Un suivi des actions de l’atelier est mené par une évaluation du nombre de personnes ayant fréquenté l’Atelier de Recherche Logement, une analyse des résultats en terme de relogement et une évaluation dynamique avec les familles en recherche active. Il s’agit globalement d’analyser l’impact de l’atelier pour casser un mécanisme d’assistance et instaurer une dynamique d’acteur.

Mots-clés

population défavorisée, accompagnement social, accès au logement


, France, Lille

dossier

Le mouvement social et la lutte pour le logement populaire en France et au Brésil

Le logement en France

Notes

Contact : Khadidja MESSAOUDI PACT de Lille - Antenne Est - 20/501 rue de Flers 59800 Lille, FRANCE - Tél : 03.20.33.39.34

AITEC (Association internationale de techniciens, experts et chercheurs) - 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris, FRANCE - Tél : 01 43 71 22 22 - France - aitec.reseau-ipam.org - aitec (@) reseau-ipam.org

contact plan du site mentions légales