español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

L’intervention du GES avec l’ « Espacio Ciudadano »

Comment construire des propositions de politique en partant du vécu ?

Gerardo ALATORRE, Rosa Delia CAUDILLO FELIX

08 / 2006

Les orientations du GES ont facilité l’énonciation, par des groupes locaux de base, de leurs visions et besoins, la mise en commun d’expériences et la construction de propositions d’action citoyenne et de gestion publique.

Dans la conjoncture électorale vécue à Veracruz dans la période 2003-2004, le GES s’est investi à fond dans l’« Espacio Ciudadano » (Espace Citoyen), avec plusieurs chercheurs – activistes, et des acteurs d’organismes citoyens et religieux, dans le but d’avoir une présence citoyenne, alternative aux partis, de renforcer une culture de participation sociale démocratique dans les affaires publiques et de promouvoir une nouvelle culture, une culture de réseau citoyen. L’idée fut de travailler principalement avec des personnes et des groupes dotés d’une certaine organisation, et pas tellement avec des organisations constituées.

L’apport du GES dans l’orientation de l’ Espacio Ciudadano

La proposition initiale fut l’objet de modifications, en grande partie à cause de la participation active du GES. L’EC a acquis ainsi un certain « ton » GES, dans un sens politique-méthodologique.

Une équipe de 12 ou 15 personnes de l’ Espacio Ciudadano se mit au travail. Nous avons défini des critères et des dispositifs d’organisation interne et entamé la mise en place des rencontres citoyennes, en mettant l’accent sur l’organisation locale et l’identité propre de chacun, et en cherchant à favoriser la diversité de chaque processus en fonction de sa propre histoire et de sa capacité de synergie. Il fut évident que nous faisions face à des risques en invitant les gens aux rencontres, puisque dans la fièvre des élections il y a de puissants codes qui s’établissent autour de l’échange de promesses pour des votes. Très facilement nous aurions pu apparaître comme un groupe politique, et produire des résonances non désirées (aussi bien des méfiances que des attentes). Le GES a donc mis l’accent sur le besoin d’expliciter ce que les participants pouvaient attendre des rencontres, en rendant visibles et en valorisant les bénéfices intangibles de l’organisation en réseaux : l’accès aux informations, à des ressources.

Nous, les membres du GES, avons aussi insisté sur l’importance de donner la priorité à la participation sociale, en utilisant les élections comme un prétexte. Nous avons exprimé notre opinion dans le sens que le travail autour des périodes électorales crée tout un mode d’agir, un côté institutionnel et une vision qui vont au delà des conjonctures et qui limitent la construction d’autres voies de démocratisation. « L’essentiel est de construire une citoyenneté capable d’exiger ses droits, de surveiller le comportement des autorités, etc. C’est en mettant en contact les différentes expériences et en y réfléchissant ensemble que les acteurs peuvent reconstruire leur façon de concevoir leur propre action et accroître la perception du pouvoir qu’ils exercent et des savoirs qu’ils ont produits, reconfigurant ainsi leurs identités. »

Nous avons aussi modifié l’organisation du déroulé de ces rencontres, en y ajoutant des axes géographiques, thématiques et socioprofessionnels. Et nous avons défini plus clairement notre fonction d’animateurs de rencontres, qui assurent les transversalités et la liaison entre ce qui est spécifique à chaque secteur ou région et ce qui est partagé à un niveau plus large, ainsi que notre rôle dans la systématisation et le suivi des rencontres.

Quelques outils méthodologiques utilisés dans les deux rencontres organisées en collaboration avec des organisations locales liées à l’église progressiste (communautés ecclésiales de base) sont décrits dans la fiche Construire des propositions de politique publique à partir du vécu.

GES (Gestion de saberes - Gestion des savoirs) - Xalapa, Veracruz, MEXIQUE - Mexique - rosicaudillo@gmail.com; geralatorre@gmail.com

contact plan du site mentions légales