español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

La création du monde

Ce qu’en disent les religions

Claire BARTHÉLÉMY

12 / 2006

L’ouvrage « La création du monde » de la collection « Ce qu’en disent les religions » présente les diverses théories, avec leurs évolutions historiques, du déroulement et du contenu de la création du monde. La création du monde vue par les religions, à la différence de la création artistique ou du rêve, est comprise comme une nouveauté absolue.

Dans les religions monothéistes, dieu crée le monde et l’homme. Dans l’hindouisme, il y a une pluralité de récits de la création. Le bouddhisme ne s’intéresse qu’au fonctionnement de l’univers. Ce livre est très complet sur les récits et l’analyse de la création du monde selon les diverses religions. L’intérêt de cet ouvrage est de retirer les conséquences culturelles de ces différents récits religieux. Deux points ont attiré mon attention : la confrontation de la foi avec la science et la place de la nature dans la société contemporaine en relation avec les mythes de création du monde.

La question de la création du monde est un thème où est très forte la confrontation entre science et religion, entre connaissance et recherche scientifiques d’une part et foi d’autre part. Jean-Louis Schlegel commence par se demander si la création du monde ne serait pas une question non philosophique, le philosophe moderne devant renvoyer à la science le soin d’y répondre. J’ajouterais : la science et/ou la foi. Pourtant il me semble que la philosophie peut aussi s’intéresser à cette question de la création du monde, et justement au conflit entre science et foi.

La volonté de conciliation de la foi et des découvertes scientifiques a pu mener notamment à deux attitudes : le créationnisme, qui consiste à prendre à la lettre le récit de la création fait par les textes religieux, et la concordisme, par lequel on essaye de faire concorder symboliquement ces textes avec l’histoire de la création de la terre. Une autre attitude peut consister à considérer que la science prouve la non-existence de dieu.

Toutes ces positions sont trop exclusives et empêchent l’ouverture à la fois à la science et à la foi religieuse. Le paradoxe de la foi en la création du monde et de l’homme par dieu et des découvertes de disciplines comme l’astronomie, la biologie et la psychologie doit être assumé de façon plus ouverte. Abd-al-haqq Guiderdoni, qui expose la réponse de l’islam à cette question, estime que science et religion doivent permettre d’aller vers un progrès humain, chacune restant dans son domaine propre : l’explication du fonctionnement de l’univers pour la science, la question du sens pour la religion.

Dans toutes les religions, la création du monde pose la question de la nature, en rapport avec l’homme : nature sacrée ou nature soumise à l’homme.

Jean-Louis Schlegel expose une thèse intéressante. Selon lui l’anthropocentrisme occidental, critiqué par l’écologie, n’a pas forcément comme origine les mythes de création du monde où l’homme domine la nature, car il existe beaucoup de récits bibliques sur les merveilles de la nature. Cet anthropocentrisme viendrait plutôt, selon l’auteur, de « la séparation entre le créateur et la Création » : les Lumières, la raison, ont consacré le primat de l’homme sur la nature.

La liberté est un élément important de la religion monothéiste, dieu laisse à l’homme la liberté de faire sa vie, le bien ou le mal, alors que dans l’hindouisme, la notion de liberté n’a pas de place, l’homme fait partie du cosmos mais il n’en est pas le maître, ce qui pourrait conduire à des attitudes plus respectueuses de la nature.

Le forum à la fin de l’ouvrage entre les différents auteurs ouvre sur des questions et problématiques très intéressantes, notamment le fondement de l’éthique dans les diverses religions, l’histoire.

Mots-clés

philosophie, religion et culture, religion et société, relation homme nature

Source

Collectif, La création du monde, Collection Ce qu’en disent les religions, Editions de l’Atelier. 2004, 176 p.

Développement et Civilisations - Centre international Lebret-Irfed - 49 rue de la Glacière, 75013 Paris, FRANCE - Tel 33 (0) 1 47 07 10 07 - France - www.lebret-irfed.org - contact (@) lebret-irfed.org

contact plan du site mentions légales