español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Le coopérant, missionnaire ou médiateur ?

Une lecture du livre de François Greslou

Claire BARTHÉLÉMY

12 / 2006

François Greslou, agronome de formation, fait part de son expérience de vingt ans dans les Andes, plus particulièrement au Pérou, pour aider à s’interroger sur le rôle du coopérant dans la rencontre des cultures et le développement.

Parti avec des idées qui lui semblent maintenant naïves et simplistes, mais ayant accumulé sur place de nombreuses et diverses expériences professionnelles, l’auteur constate l’échec bien souvent de l’action du coopérant à pénétrer les cultures des pays où il se trouve. C’est pourquoi il publie ce témoignage et se questionne sur l’avenir de la coopération. Il ne lui semble pas que le coopérant doive imposer des techniques, méthodes et concepts des pays dits développés.

François Greslou raconte alors son quotidien au Pérou, ses interrogations, ses rapports de travail avec les péruviens et avec les autres coopérants. Le style est clair, la narration directe rend l’ouvrage agréable à lire et permet à l’auteur d’atteindre son but : un témoignage, utile à la réflexion sur le rôle de ce professionnel un peu spécial, le coopérant, à la jonction des cultures. Le livre nous permet aussi de réfléchir à la notion même de développement qui est à la base du principe de la coopération.

Sa conclusion résume bien ces questionnements : « J’étais parti là-bas, bien convaincu que les paysans andins avaient besoin de moi pour les aider à se développer. (…) Le monde andin boude les unes après les autres nos propositions, pourtant si judicieuses. » Il se propose alors, après s’être enrichi au contact de la culture du monde andin, de devenir un porte-parole de celui-ci auprès des milieux « occidentalisés » du Pérou. Il souhaite aussi que se tissent des relations de coopération véritable et non des transferts à sens unique du nord vers le sud, dans lesquels l’autre est nié, dominé, selon lui. Pour lui coopérer, c’est « opérer ensemble ». Cela passe notamment par le dialogue. Enfin François Greslou, de retour en France, veut continuer de faire partager son expérience et sa connaissance de ce monde riche. Il fait part de ses difficultés à réintégrer la France : il repartira d’ailleurs vite au Congo comme coopérant.

Mots-clés

culture et développement, dialogue interculturel, coopération Nord Sud, valorisation des savoirs traditionnels, projet de développement

Source

Livre

GRESLOU François, Le coopérant, missionnaire ou médiateur ? rencontre de cultures et développement dans les Andes : un témoignage. Paris : Syros / FPH, 1995. Collection Ateliers du développement. 247 p.

Développement et Civilisations - Centre international Lebret-Irfed - 49 rue de la Glacière, 75013 Paris, FRANCE - Tel 33 (0) 1 47 07 10 07 - France - www.lebret-irfed.org - contact (@) lebret-irfed.org

contact plan du site mentions légales