español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

La licorne et le dragon

Une lecture du livre de Yue Daiyun et Alain Le Pichon

Claire BARTHÉLÉMY

12 / 2006

L’ouvrage dirigé par Yue Daiyun et Alain Le Pichon, La licorne et le dragon, porte comme sous-titre « les malentendus dans la recherche de l’universel ».

Ce livre est le résultat d’une démarche de chercheurs, dans les domaines de l’anthropologie, de l’histoire, de la sémiotique et de la lexicographie, qui souhaitaient établir des relations culturelles entre l’Europe et la Chine, de connaissance et de dialogue avec l’autre. Un séminaire itinérant « Malentendus dans le recherche de l’universel » a ainsi été mis sur pied en 1993. Ce sont les entretiens menés au sein de l’Université de Pékin qui sont retranscris dans ce livre, une partie seulement de ce grand travail d’échange et de recherche. « A cette mise en perspective de nos jeux de langage, de nos jeux imaginaires respectifs, Umberto Eco proposa le modèle de la Licorne et du Dragon, inspiré du journal de Marco Polo, qu’il commente dans son intervention de Pékin, et des malentendus auxquels cette quête d’un Orient idéal mena le marchand vénitien » (Alain Le Pichon, en introduction).

Le but de ce travail a été d’identifier et d’expliquer les malentendus culturels, et pour cela d’étudier les regards des européens sur la Chine et des chinois sur l’Europe, dans l’histoire et dans l’actualité.

Toutes sortes de thèmes sont abordés par les chercheurs chinois et européens, avec des références très riches dans tous les domaines de la culture. Luo Peng souligne par exemple les difficultés de la traduction, véritable dialogue entre les cultures et les consciences et s’incline devant la force créatrice des traducteurs. Dans un autre registre, Wang Meng et Jacques Le Goff se penchent sur la définition, le symbole de la muraille au niveau culturel.

L’impression générale qui se dégage à la lecture de ce livre est qu’il est traversé par un esprit d’ouverture, de connaissance de l’autre mais aussi, souvent, de ce fait, de soi-même, de curiosité envers les éléments parfois complexes qui sous-tendent les cultures, mais aussi de souplesse – nécessaire au dialogue entre les cultures.

Mots-clés

dialogue interculturel, malentendu culturel


, Chine, Europe

Source

Livre

DAIYUN Yue, LE PICHON Alain. La licorne et le dragon : les malentendus dans la recherche de l’universel. Paris : ECLM, 2003. 320 p.

Développement et Civilisations - Centre international Lebret-Irfed - 49 rue de la Glacière, 75013 Paris, FRANCE - Tel 33 (0) 1 47 07 10 07 - France - www.lebret-irfed.org - contact (@) lebret-irfed.org

contact plan du site mentions légales