español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Enredando, un média alternatif à Rosario

Un espace d’expression et d’information pour et par les organisations sociales et communautaires

Cindy DROGUE

05 / 2008

En Argentine, comme partout dans le monde d’ailleurs, les sources et les canaux d’informations sont détenus en majorité par de puissants groupes industriels. En opposition à ces mass medias, des médias alternatifs se développent un peu partout et notamment ici à Rosario, avec Enredando.

Mais c’est quoi un média alternatif ?

Le droit à une information et une communication différente de celle qu’imposent les mass-media apparaît aujourd’hui fondamental. La diffusion de perspectives propres aux secteurs de la société civile, à l’activité citoyenne et à l’expression populaire directe sont effectivement des éléments déterminants du changement et de la transformation sociale. Et un peu partout, notamment grâce à Internet, des voix s’élèvent via des médias alternatifs. Pour ne pas rester des sans-voix, des collectifs, des organisations, des associations créent leur page, leur site, leur revue, leur magazine… Ils produisent des espaces d’échanges autour de problématiques spécifiques des mouvements et organisations sociales.

Même si cela fait débat, certains critères précis peuvent définir un média alternatif. L’absence de directeur ou rédacteur/rédactrice en chef et la prise de décisions collective et démocratique des articles et dossiers à publier (fonctionnement horizontal) en est un. L’autonomie financière est par ailleurs essentielle et un des critères fondamentaux. Un média alternatif doit pouvoir vivre largement sans l’aide du pouvoir politique et économique sans quoi son indépendance est menacée. Un média alternatif ne considère pas l’information comme une marchandise et donc il est libre de droit d’auteur sous réserve d’indiquer la source (sous Licence Creative Commons). Enfin (quoique la liste ne soit pas exhaustive) la diversité et la transparence de ses sources d’informations est important.

Et généralement, c’est parce qu’ils pensent que communiquer les progressions, les défis et les idées des organisations constitue une pratique citoyenne qui fortifie les communautés et la transformation sociale, que les médias alternatifs existent.

Enredando ou En red andado ou En résaux nous avançons !

Le manque d’outils et de moyens de la plupart des acteurs sociaux de la ville de Rosario et la nécessité de développer des moyens de communication différents, « sociaux » comme l’espagnol nous autorise à dire, est un des constats qui a donné naissance au média alternatif Enredando (jeu de mot en espagnol pouvant être traduit par « en réseaux, nous avançons »).

Depuis l’année 2002, l’association Nodo Tau, qui m’accueille ici à Rosario, a mis en place ce portail d’information régional qui rassemble les données (base de données), les activités, les informations et les réflexions développées par les organisations sociales et communautaires de la région de Rosario. Le site est actualisé toutes les semaines (les vendredis) et, dans ce cadre, un bulletin est envoyé aux 2000 membres de la liste de diffusion. Enredando tente de surpasser la logique imposée par les monopoles de l’information et travaille depuis une proposition ouverte de publication de nouvelles. Cet outil horizontal de communication élève les voix des travailleurs, des organisations et des mouvements sociaux de la région de Rosario.

La production du site est une construction collaborative entre différentes personnes qui appartiennent à des organisations communautaires travaillant sur différentes thématiques : genre, économie sociale, éducation, environnement, droits humains… ce qui permet que les nouvelles présentes soient générées en contact direct avec la réalité sociale de Rosario et sa région. Une équipe éditoriale et journaliste appartenant à l’association Nodo Tau, collabore toutefois à la coordination et au traitement de l’information de manière à maintenir la qualité de celle-ci.

A l’intérieur de son espace de communication, Enredando propose un espace dénommé Agencia Popular de Noticias (Agence Populaire de Nouvelles). C’est un espace de publication libre où les organisations sociales peuvent directement insérer un appel à manifestation, un appel à réunion, une réflexion….

Si Enredando se profile comme un espace pour les organisations communautaires, c’est aussi un espace pensé comme une plate-forme de référence de renseignements pour des journalistes et des professionnels de la communication, des étudiants.

Mots-clés

médias, diffusion de l’information, technologie de l’information et de la communication, échange d’information, Internet, société civile


, Argentine

Source

Entretien avec Florencia Roveri, journaliste coordinatrice d’Enredando, le 4 mai 2008

Site Enredando : www.enredando.org.ar

Nodo Tau - Tucuman 3950 – 2000 Rosario – Santa Fe, ARGENTINA - Argentine - www.tau.org.ar

contact plan du site mentions légales