español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Eduquer dans un monde qui change

Miguel SILVA

12 / 2008

Comment préparer les individus à faire face aux nouveaux défis que pose un monde en transformation accélérée ? En permettant l’émergence et le renforcement d’une éducation à la citoyenneté mondiale.

Dans chaque pays, la mondialisation lance des défis fondamentaux pour tous les secteurs de l’éducation. Elle introduit une nouvelle donne, de plus en plus complexe, en termes d’échanges entre les populations, les cultures, les économies et les langues. L’éducateur du XXIème siècle doit faire face à un monde en transformation accélérée, où la connaissance et le développement technologique ne cessent de croître, mais aussi à un monde de nouveaux défis sociaux, économiques et environnementaux. Comment préparer les individus à faire face à ces défis ? Quelles sont les responsabilités de l’éducateur ?

Citoyens du monde

Dans ce contexte, le rôle de l’éducation pourrait être considéré purement en termes d’efficacité, dans une perspective d’amélioration des qualifications et des compétences pour que consommateurs avertis ou travailleurs plus efficaces puissent mieux accéder à ce marché mondial.

En réalité, et compte tenu de cette situation, l’éducation devrait plutôt permettre à l’individu de prendre conscience de ses responsabilités individuelles et collectives et de prendre conscience de son rôle en tant que membre actif de cette communauté pour contribuer à un projet de société plus juste et équitable.

L’éducation à la citoyenneté mondiale tend vers cette nouvelle approche. A travers une méthodologie participative, elle privilégie l’analyse de la situation planétaire tout en mettant en évidence les interactions avec les aspects économiques, politiques, démographiques, écologiques, culturels et religieux spécifiques de la vie locale. Elle pousse à une réflexion sur les alternatives possibles au modèle dominant actuel et sur les moyens d’opérer ces changements.

A travers une perspective plus flexible et plus ouverte, basée sur des contenus et des méthodologies innovantes privilégiant le respect de la diversité et une approche interculturelle, elle vise à permettre aux jeunes d’analyser et de comprendre les défis du monde actuel tout en leur offrant les connaissances, les compétences, les valeurs et les attitudes nécessaires pour en faire des citoyens du monde actifs. L’éducation à la citoyenneté mondiale se construit sur une méthodologie privilégiant l’apprentissage en groupe à travers le questionnement et une réflexion collective, de façon à engager une plus grande interaction entre les membres du groupe et entre le groupe et l’enseignant/éducateur, favorisant ainsi l’esprit critique.

Un défi moral

En remplaçant une culture de reproduction et de domination par une culture fondée sur le dialogue et la coopération, l’éducation à la citoyenneté mondiale modifie les règles établies de l’économie en plaçant la dignité humaine comme valeur centrale. En introduisant la dimension internationale dans les méthodes d’éducation formelle et non formelle, elle est non seulement un besoin, mais un défi moral dans le monde actuel.

Cette approche semble gagner du terrain en Europe et de plus en plus de parties prenantes dans le domaine de l’éducation s’engagent dans cette voie. Le Centre Nord-Sud du Conseil de l’Europe, dont le mandat est de fournir un cadre à la coopération européenne pour sensibiliser le public aux questions d’interdépendance mondiale et promouvoir des politiques de solidarité conformes aux objectifs et principes du Conseil de l’Europe, a développé son action notamment à travers le programme d’Education à la citoyenneté mondiale – ECM (1). Ce programme, qui dans un premier temps a misé sur le travail en réseau et l’échange de bonnes pratiques entre pairs (à travers l’outil informatique, une page web, un bulletin d’information, des manuels pédagogiques, des séminaires, des formations, etc.), a rapidement élaboré un cadre de référence (Charte de l’Education à la Citoyenneté Mondiale, 1997) et des stratégies de renforcement pour la mise en pratique de l’ECM d’ici 2015.

Fort de l’expérience développée avec les parties prenantes, aussi bien de l’éducation formelle que non formelle, le Centre Nord-Sud conforte aujourd’hui son pari. Après avoir élaboré un guide pratique pour l’ECM, il cherche maintenant à garantir le soutien politique à travers l’adoption d’un projet de recommandation en faveur de l’ECM.

(1) Global Education Programme, en anglais

Mots-clés

éducation à la citoyenneté

dossier

L’impossible dialogue des cultures ?

Source

Altermondes n°16 - décembre 2008 > février 2009, www.altermondes.org

Conseil de l’Europe. Centre Nord Sud - Avenida da Republica, 15-4, 1050-185 Lisbon, PORTUGAL - Tel: 00 351 21 358 40 30 - www.nscentre.org - nscinfo (@) coe.int

contact plan du site mentions légales