español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Stratégie d’intervention de l’ADEPA

(Association Ouest Africaine pour le Développement de la Pêche Artisanale)

Demba Yeum KANE

2000

Dans ses interventions l’ADEPA privilégie les approches participative et institutionnelle, l’utilisation de l’expertise africaine à travers les différents réseaux mis en place, le lobbying.

Dans le domaine technique, le choix des activités à mettre en œuvre est décidé de manière participative avec les bénéficiaires lors des ateliers dits « Sessions de Programmation ». Ils sont appuyés par des Partenaires Associés qui sont composés surtout d’ONG d’appui conseil.

En suite, par la méthode « apprentissages collectifs » les technologies valorisantes dans le domaine du poisson sont vulgarisées. Sur la base de démonstrations, elle consiste à permettre aux OP d’acquérir les aptitudes nécessaires pour valoriser les captures et réduire les pertes. Ensuite par leurs propres moyens, elles doivent démultiplier les outils.

Les activités relatives au renforcement des capacités (les modes d’organisation par exemple) sont menées sous forme de visite d’études et d’échanges d’expérience.

Pour les principaux enjeux de la pêche artisanale, des ateliers de réflexion sont organisés.

D’une manière générale, l’ADEPA a privilégié l’approche institutionnelle pour résoudre de façon durable les problèmes de la Pêche Artisanale, furent-ils à dominante technique. Celle-ci a l’avantage d’asseoir toute action sur les capacités d’abord endogènes des acteurs organisés et de créer les conditions de leur autonomie vis-à-vis de l’extérieur.

En outre, elle se focalise sur les organisations professionnelles qui doivent devenir, les acteurs premiers à qui reviennent la conception des outils, la collecte et l’analyse des données, puis la recherche de solutions. Cette approche demande un changement de mentalité et une autre perception du pêcheur artisanal.

« Les solutions techniques, quelle que soit leur valeur, ne peuvent être efficaces et contribuer de façon durable au développement que si elles sont pensées et mises en œuvre dans un cadre institutionnel qui leur assure la prise en charge et l’appropriation par les personnes concernées au premier chef. »

Cette approche a été saluée par les acteurs du Programme. Ils n’ont pas manqué de le signifier au consultant de Synergie, un bureau d’étude belge qui évalué les actions réalisées.

Dans son rapport, le consultant disait : « Les OP ont eu l’opportunité (dans la phase précédente) de faire l’analyse de leur environnement, des problèmes et des solutions qui ont résulté en l’élaboration d’un Devis Programme pour l’ensemble des pays couverts par le PPAO. Cette expérience a été fortement appréciée par les OP et a même stimulé le regroupement des opérateurs de la pêche artisanale ».

Par ailleurs, la mobilisation de l’expertise sous-régionale africaine a été une préoccupation pour appuyer les OP. Ainsi, les différentes rencontres d’échanges et de formation organisées à l’attention des PA et les relations tissées autour des activités à mener ont été autant de lieux de renforcement des capacités des ressources humaines de la sous-région.

Pour la mise en œuvre de toutes les activités, la synergie entre les opérateurs privés, les institutions sectorielles, les ONG d’appui-conseil, les différents réseaux créés et les structures régionales impliquées dans le domaine de la pêche est recherchée.

Enfin le lobbying est utilisé, à travers la tenue de forums, auprès des élus, des décideurs et bailleurs de fonds sur les problèmes de fond de la pêche artisanale.

ADEPA (Association Ouest Africaine pour le Développement de la Pêche) - Cité Lobatt Fall. BP 958. Dakar, SÉNÉGAL - Tél/Fax. : (221) 854 98 13 - Sénégal - www.adepa-wadaf.org - contact (@) adepa-wadaf.org

contact plan du site mentions légales