español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Loginove - La création de logements d’insertion en partenariat avec un établissement scolaire et d’autres services locaux

Pascale THYS

07 / 2009

FICHE PROJET

« CONTEXTE ET ORIGINES DU PROJET

Le projet naît d’un constat qui part de la pratique de la Maison Maternelle Fernand Philippe qui accueille des futures mamans ou jeunes mamans en difficultés accompagnées d’enfants et des femmes seules.

Les responsables du service constatent que, lors de la sortie de la Maison maternelle, de nombreuses femmes et mères ont de grandes difficultés à trouver un logement qui convient à leurs besoins, rencontrant les critères minimums de salubrité et pour un loyer correspondant à leurs possibilités. D’où l’idée des responsables de la Maison maternelle de mettre en place un service facilitant l’accès de son public à un logement de qualité pour un prix minimum. Loginove est constituée en asbl le 25 avril 1995 et remplit une fonction similaire à une Agence Immobilière Sociale (AIS) sans en avoir le statut.

OBJECTIFS DU PROJET ou ENJEUX DU PROJET

Les objectifs de Loginove sont multiples. Parmi ceux-ci, il y a la prise en gestion bénévole d’immeubles pour mettre à disposition des logements pour des familles en difficultés qui n’y auraient par accès autrement. L’asbl vise aussi la rénovation, et la réhabilitation de bâtiments vétustes. Elle cherche à favoriser la réinsertion sociale et à développer la participation des locataires.

Dans la lignée des objectifs de l’asbl tels que décrits dans ses statuts, Loginove a favorisé, dans le choix des collaborations dans le cadre de la préparation du projet et dans la rénovation de l’immeuble, des partenariats à valeur sociale ajoutée.

POPULATION CONCERNEE ou GROUPES CIBLES

Le projet Loginove s’adresse à toute personne à faible revenu.

Dans les partenariats mis en place, le projet implique des jeunes de l’enseignement général et professionnel dans le cadre de leur parcours scolaire.

MONTAGE FINANCIER

L’asbl a reçu environ 4,3 millions de FB de subsides pour la création des trois logements de transit et d’insertion par la Région Wallonne, ce qui représente environ 80% du budget de la rénovation.

L’asbl achète les matériaux et, pour leur mise en œuvre, elle rétribue l’école à concurrence de 40 % du montant des achats.

Loginove a conclu un contrat de mandat qui la lie avec le propriétaire du bâtiment et qui en donne la gestion à l’association pour une durée de 9 ans à dater de la première installation d’un locataire dans les lieux. Ce bail est enregistré.

PARTENAIRES DU PROJET

Une étude a été réalisée dans le cadre du cours de géographie par les élèves de secondaire supérieur de l’Athénée Royal Jourdan. Cette étude avait pour objectif de se faire une idée plus précise de la qualité de l’habitat de l’entité, sur les besoins existants et aussi d’identifier les bâtiments qui correspondent le mieux aux projets de l’association.

Les élèves du cours de dessin de l’Athénée se sont chargés de réaliser le panneau réglementaire que la Région Wallonne demande d’apposer sur la façade des bâtiments dont elle finance la rénovation.

Dans le cadre des cours de pratique professionnelle, les étudiants de 7e année de la section maçonnerie/gros œuvre du bâtiment de l’Athénée réalisent les travaux.

Ultérieurement, des étudiants du CEFA de Fleurus assurent les finitions du studio.

« DEROULEMENT DU PROJET

Au cours de l’année 1996-1997, avec le concours d’une classe de 4e année générale, option géographie 4 heures, Loginove a cherché à mieux connaître le terrain fleurusien, à se faire une idée exacte de la qualité de l’habitat local, des besoins existants et surtout à repérer les bâtiments susceptibles de répondre à son objectif. Cette première phase a consisté à rechercher dans la région de Fleurus des bâtiments étant abandonnés ou inoccupés, le plus souvent mal équipés, de grande dimension pour y faire plusieurs logements.

Fin 1998, Loginove recevait l’accord de la Région Wallonne DGATLP pour la réalisation de trois logements d’insertion dans le bâtiment situé à Fleurus.

Les étudiants sont entrés pour la première fois sur le chantier pour entamer le démontage des planchers du premier étage en octobre 1999. Cette phase de construction /rénovation s’étale sur 2 ans. Sur le chantier, la section, composée de 5 à 6 élèves, travaille à raison de deux jours par semaine en dehors des congés scolaires et des stages.

Tout au long de la phase de construction/rénovation et étant donnée la durée du travail, le professeur veille et doit être en mesure de motiver ses troupes et de valoriser ses élèves.

Dans le cadre des contrats de rénovation de logement d’insertion, les rénovations devront normalement être terminées en octobre 2001. Lorsque les travaux sont terminés, Loginove assurera la gestion de l’immeuble tandis que le suivi social sera réalisé par l’équipe sociale de la Maison maternelle.

Fiche de perception du projet par les acteurs

RESULTATS QUANTITATIFS

Trois logements d’insertion sont en cours de réalisation : un studio avec salle de bain pour un adulte et un enfant de moins de trois ans, un appartement avec deux chambres pour un couple avec enfant et un duplex avec trois chambres pour une famille avec trois enfants.

RESULTATS QUALITATIFS

Au niveau des travaux, l’avancement est plus lent que s’ils avaient été réalisés par des entrepreneurs privés mais les réalisations sont de qualité.

En terme de participation à un projet à visée sociale et en terme d’implication de différents acteurs dans la région, la collaboration avec un établissement scolaire est une approche riche à plus d’un titre.

EFFICACITE DU PROJET

Dans la mise en place de la phase de préparation et de rénovation du projet, Loginove a été à l’origine d’un partenariat efficace et utile qui a mobilisé des institutions et des jeunes de la région.

LA PARTICIPATION

Loginove, par sa volonté d’impliquer différents acteurs dans la mise en œuvre de son projet, a donné l’occasion de s’impliquer dans la vie de sa localité à un certain nombre d’élèves dans un projet à visée sociale. Il s’agit d’une première démarche citoyenne avec un souci du plus démuni en arrière fond.

AVANCEES AU NIVEAU DU DROIT

Une convention de travail est signée entre l’établissement scolaire et l’asbl, maître d’ouvrage des travaux de rénovation de logements d’insertion.

LE PROJET COMME PROCESSUS

Dans le cadre de leur formation proprement dite, l’implication des élèves dans un projet concret est une expérience qui a tout son sens. Toutefois, selon les dires du professeur de pratique professionnelle, la dimension sociale du chantier est perçue avec une intensité variable d’un élève à l’autre.

Le travail sur chantier réel, quoi qu’ayant des désavantages sous certains aspects, donne plus de sens au travail réalisé par les élèves qui savent que ce qu’ils font va rester et non être démoli une fois le travail accompli.

DIFFICULTES RENCONTREES, BLOQUAGES OU HANDICAPS

Réglementation des AIS :

L’asbl Loginove s’est fixée pour mission de remplir la fonction d’AIS, Agence Immobilière Sociale dans l’entité de Fleurus. D’après la loi, elle ne peut en avoir ni le statut, ni le nom car la loi réserve les AIS aux communes de plus de 50 000 habitants.

Rénovation sociale :

Le mode de réalisation des travaux implique un allongement des délais de réalisation car les rénovations avancent plus lentement avec les étudiants. Leur productivité et la fréquence de leur présence sur chantier en sont responsables. D’où, il est important de prévoir des délais supplémentaires. Or, la réglementation de la Région Wallonne concernant les subsides en matière de logement d’insertion impose que les travaux soient réalisés dans un délai de deux ans.

Ce mode de réalisation implique également une disponibilité de l’architecte plus grande que sur d’autres chantiers.

Le partenaire scolaire :

Pour des raisons indépendantes au projet, un changement de professeur de pratique professionnelle a eu lieu en cours du chantier. Il a eu une incidence sur la continuité et l’avancement du chantier.

Le responsable de pratique professionnelle fait remarquer qu’il arrive parfois que l’avancement du chantier prenne le dessus sur la formation des élèves car le travail à réaliser sort des limites de ce que les élèves doivent apprendre au regard du programme. Le savoir-faire est parfois un peu en retard par rapport à d’autres apprentissages comme une pratique plus intensive.

Au niveau de l’école, il y a aussi eu les difficultés à définir et à mesurer l’importance des travaux à réaliser.

ATOUTS DU PROJET OU CAUSES DE REUSSITE

En terme de concurrence, le caractère exceptionnel du projet a eu pour effet qu’il n’y a pas eu de réaction du milieu de la construction.

Pour les jeunes, ils ont l’occasion de pratiquer tout en réalisant quelque chose qui va rester alors qu’habituellement leurs exercices sont voués à être détruits.

PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENTS FUTURS DU PROJET

D’autres acquisitions et rénovations sont en projets.

Mots-clés

lutte contre l’exclusion, accès au logement, jeune, école, formation professionnelle, montage institutionnel, innovation sociale


, Belgique, Wanfercee-Baulet

dossier

Innovation sociale en matière de lutte contre l’exclusion sociale via le logement et l’insertion socio-professionnelle

Source

Entretien

AUTEURS DE LA FICHE

2 personnes : la coordinatrice et un professeur de pratique professionnelle

AUTEUR MORAL

Loginove asbl

COORDONNEES UTILES

Loginove

Rue St-Ghislain 52

6224 Wanfercee-Baulet

Tél. : 071 81 25 07

Fax : 071 81 52 04

Habitat et Participation - Place des peintres 1/004, 1348 Louvain-La-Neuve, BELGIQUE - Tél. (32) 10 45 06 04 - Fax (32) 10 45 65 64 - Belgique - www.habitat-participation.be - hep (@) tvcablenet.be

contact plan du site mentions légales