español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Se fonder sur une éthique universelle de responsabilité

04 / 2012

1. Les matières qui ont semblé relever d’une éthique locale :

  • Refaire une voirie

  • La mutuelle de santé

  • La responsabilité vis-à-vis de son voisin moins fortuné

2. Les matières qui ont semblé relever d’une éthique globale :

  • L’environnement

  • La gestion de l’eau

  • Les ressources naturelles comme la forêt

  • La production et la gestion des déchets (ménagers)

3. Une grande partie de la réflexion s’est dès lors articulée autour de l’éthique locale versus l’éthique globale.

  • Selon certains, le passage se réalise déjà lorsque l’on passe d’une éthique individuelle à une éthique collective. Plusieurs expériences belges et camerounaises insiste sur le fait que c’est déjà une réussite puisqu’il y a eu passage d’une éthique individuelle à une éthique collective (ou vis-à-vis d’un collectif).

  • Pour d’autres, l’éthique globale nécessitait ou nécessiterait un passage vers un niveau plus macro, plus national voire international. Quelques exemples sont proposés comme celui des DESC au Cameroun qui a permis au groupe de réfléchir à un autre niveau. L’une ou l’autre fiche attire cependant l’attention sur le fait qu’il faille parfois connaître déjà un certain niveau d’aisance pour avoir l’opportunité de monter de niveau de conscientisation.

4. Quelques « techniques » sont proposées pour aider un groupe à réfléchir de manière plus macro. Plusieurs fiches soulignent le rôle des associations ou institutions qui accompagnent les groupes et les aident ainsi à réfléchir de façon plus globale.

  • Demander aux personnes qui réfléchissent à un réaménagement local d’inclure leur réflexion dans une échelle territoriale plus vaste, en tenant compte des doléances et des besoins des voisins ‘plus éloignés’.

  • Proposer aux habitants de réfléchir à leur réalité après avoir reçu une formation / information sur un niveau de gouvernance plus macro : c’est l’exemple des Droits économiques, sociaux et culturels au Cameroun.

  • Diffuser largement une étude au niveau national ou international pour forcer le débat public à une échelle plus macro.

  • Ne pas stigmatiser le citoyen en l’écrasant sous le poids de sa responsabilité universelle (ce qui risque de le démotiver), mais lui montrer le côté grotesque de son incivisme. Utiliser l’humour.

  • Permettre à un groupe d’obtenir des fonds, puis lui signaler qu’il doit rendre des comptes de ce qu’il a reçu devant la communauté auquel il appartient.

  • Aller à la rencontre des élus et leur demander où ils en sont suite à leurs promesses électorales.

  • Rédiger une charte de fonctionnement (éthique) entre partenaires ou membres impliqués dans un projet.

5. Chaque expérience a identifié les valeurs dont elle se sentait porteuse. Nous avons pu établir 8 grandes familles de valeur :

  • La participation (du citoyen, à tous les niveaux)

  • La solidarité (qui peut se manifester via le troc, la mutualisation du risque)

  • La gestion financière transparente (pour tous les acteurs)

  • Une bonne gouvernance, avec un dialogue franc, dans une perspective de win win entre points de vue opposés

  • Le sens des responsabilités, le fait de se sentir utile

  • Le respect des droits fondamentaux, connaître ses droit et devoirs

  • Utiliser, valoriser les ressources locales et les compétences des plus précaires

  • Le développement durable, le recyclage en général

Mots-clés

éthique, gouvernance, responsabilité citoyenne


, Cameroun, Belgique

dossier

Bonne gouvernance dans l’habitat et la gestion des déchets au Cameroun et en Belgique

Commentaire

Vous pouvez retrouver le dossier Bonne Gouvernance en matière d’habitat et de gestion des déchets qui retrace les expériences de gouvernance de projets au Cameroun.

ASSOAL (Association des Amoureux du Livre) - B. P. 5268 Yaoundé, CAMEROUN - Tél: (237)220.10.12 / 994.79.53 / 986.3016 - Cameroun - www.assoal.org - assoal (@) netcourrier.com

Habitat et Participation - Place des peintres 1/004, 1348 Louvain-La-Neuve, BELGIQUE - Tél. (32) 10 45 06 04 - Fax (32) 10 45 65 64 - Belgique - www.habitat-participation.be - hep (@) tvcablenet.be

contact plan du site mentions légales