español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Présentation du CNPS -Collectif national des pêcheurs artisans du Sénégal-

Odile ALBERT

04 / 1994

Le Collectif national des pêcheurs artisans du Sénégal (CNPS)créé en 1987 et agréé en 1989 par le ministère de l’Intérieur sénégalais, est à ce jour la première organisation de pêcheurs artisans en Afrique noire ayant une envergure nationale. Il compte 7 500 membres cotisants, soit 15 % du nombre total des pêcheurs artisans sénégalais. Le CNPS se définit comme une organisation "apolitique et non-confessionnelle regroupant les pêcheurs artisanaux sous leur dénominateur commun de pêcheurs".

Le CNPS fonctionne dans un esprit d’ouverture et de tolérance. Même si la majorité des membres est musulmane, il compte des membres chrétiens et la hiérarchie de l’Eglise catholique s’intéresse de très près à cette organisation.

La pêche artisanale au Sénégal réalise environ 70 % des captures et assure plus des deux tiers des débarquements. C’est un secteur dynamique qui emploie directement 40 000 producteurs et cinq fois plus dans les emplois annexes à terre, occupant ainsi 11 % de la population active du pays. La pêche artisanale revêt donc une importance grandissante pour la sécurité alimentaire du Sénégal, pays où la sécheresse est endémique. Il serait donc tout à fait nécessaire que la ressource en poisson des zones côtières soit uniquement exploitée par la pêche artisanale. Cela permettrait un meilleur approvisionnement des marchés locaux et une gestion plus rationnelle des stocks. Malheureusement la pêche industrielle perturbe gravement ce secteur, d’autant plus qu’elle est pratiquée essentiellement par des flottes étrangères qui ne tiennent pas compte du développement durable des pêcheries locales. Les accords entre la CEE et le Sénégal (pour lesquels le CNPS n’a pas été consulté), renouvelés pour deux ans en 1992, n’arrangent pas la situation.

Les actions du CNPS portent essentiellement sur la défense des droits des pêcheurs, l’amélioration des conditions de vie, la sécurité en mer. Le CNPS a ainsi entrepris plusieurs programmes, parmi lesquels on peut citer :

- la constitution de comités locaux de pêche. Quatorze lieux de débarquements possèdent maintenant des locaux qui servent aux réunions du CNPS. Ces locaux sont reliés par téléphone, ce qui permet d’améliorer la sécurité des pêcheurs (par repérage des pirogues manquantes), d’établir les conditions selon lesquelles les pêcheurs pourront obtenir de meilleurs prix pour leur poisson, de faciliter l’organisation des systèmes d’épargne et de crédit.

- des jumelages entre communautés sénégalaises et françaises de pêcheurs. Cette opération a permis le développement de relations amicales, des échanges de vues, une meilleure analyse des problèmes rencontrés dans le contexte international. Ils favorisent également la formation de pêcheurs sénégalais en France

- mise en place d’un service socio-éducatif, surtout orienté vers des services de santé auprès des communautés de pêcheurs (notamment auprès des mères et des enfants)

- recherche sur les flux commerciaux. Le CREDETIP (Centre de recherche pour le développement des technologies intermédiaires de pêche), structure d’appui au CNPS, et l’IBS (Info-Bretagne-Services)collaborent pour analyser le fonctionnement de la commercialisation du poisson entre le Sénégal et la France. Cette recherche pourrait être étendue à d’autres pays d’Afrique de l’Ouest et à l’ensemble de l’Europe.

- action de pression politique auprès du parlement européen pour que le CNPS soit consulté lors des accords de pêche. Cette activité se développe en lien avec les ONG européennes rassemblées dans la Coalition pour les accords de pêche équitables (CFFA).

D’autres programmes fonctionnent également sur les activités des femmes (transformation du poisson, en particulier pendant les périodes où il est trop abondant sur les marchés), sur des systèmes de prêt individuel ou collectif et sur la communication (un film sur l’émergence du CNPS est à l’étude).

Mots-clés

développement local, pêche artisanale, pêcheur, pêche, organisation socioprofessionnelle, développement communautaire, processus d’adaptation, formation professionnelle, droit


, Sénégal, France

Commentaire

Cette fiche a été rédigée à partir d’un texte présenté à l’Université d’été du CCFD (Comité catholique contre la faim et pour le développement)en août 1993.

Notes

Texte présenté à l’Université d’été du CCFD, août 1993.

Source

Littérature grise

SMITH, James, 1993/08/23 (France)

CDTM (Centre de Documentation Tiers Monde de Paris) - 20 rue Rochechouart, 75009 Paris, FRANCE - Tel. 33/(0)1 42 82 07 51 - France - www.cdtm75.org - cdtmparis (@) ritimo.org

contact plan du site mentions légales