español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

La coopérative d’épargne et de crédit LIBERATION -Cooperativa de Ahorro y Crédito LIBERACION Ltda- CREDICOOP, au Chili

Simone ARGOUD

1993

Cette coopérative existait déjà en 1965, mais sous forme d’une caisse commune de particuliers pour résoudre des problèmes d’économie domestique. Elle a été transformée en 1985, sous l’influence du PET (Programa de Economía del Trabajo)et de la FECOT (Federación de Empresas Cooperativas y Talleres de Trabajo Asociados y Autogestionados), en coopérative de crédit, non à la consommation mais à la production.

C’est la première du genre fondée au Chili et l’une des rares en Amérique latine. Son activité a démarré en 1986. Son siège est à Santiago, avec une succursale à Concepción. L’ objectif est, en particulier, de promouvoir l’épargne entre ses associés et la recueillir dans une caisse commune; d’octroyer des prêts ou des crédits à ces mêmes associés, afin de les aider à résoudre des problèmes économiques et financiers, faute de pouvoir recourir aux instruments financiers traditionnels; et de manière plus générale, il est de proumouvoir le secteur productif et notamment les organisations économiques populaires (OEP)

Les partenaires financiers étaient, au départ, PET, FECOT, SEBEMO, NOVIB et UNICEF (dans le cadre de son programme d’aide à l’emploi des femmes).

Actuellement, la BID (avec un prêt subventionné, très avantageux)et FOSIS (Fonds de Solidarité para Inversiones Sociales)créé par le gouvernement actuel pour le développement des secteurs pauvres, travaillent avec CREDICOOP.

Ses associés sont de deux types :

*les plus petits, sans personnalité juridique : unités familiales, micro- entreprises, artisans. Ils représentent 80 % des membres et leurs nombre va en augmentant;

*les entités de type associatif : sociétés anonymes de travailleurs, sociétés limitées, coopératives, soit 20 % des membres.

A noter : les secteurs les plus marginaux ne sont pas pris en compte car il est considéré que le crédit pour ces secteurs n’est pas viable.

Chacune des catégories d’associés doit faire un apport de capital minimum et se conformer à la politique d’épargne de la coopérative, qui délivre des livrets d’épargne avec intérêts.

La Coopérative réunit 700 groupes, soit 3.500 personnes et espère avoir 1.500 partenaires d’ici 1992. L’octroi de crédit se fait à tout associé ayant rempli ses obligations vis-à-vis de la Coopérative. De petits manuels aident le promoteur à établir son projet. C’est le comité de crédit qui décide du montant (qui ne peut en principe excéder trois fois le capital déposé par le demandeur), des délais (un an maximum), objet du prêt, en fonction de la demande et du projet. Le taux moyen d’intérêt est de 12 % Un suivi régulier du projet est assuré.

Il existe plusieurs types de crédit: crédit d’investissement pour la production-équipement, ligne d’escompte, crédit de "gerencia" (très petits prêts). Par ailleurs, on peut citer des lignes de crédit : "Construyendo juntos", pour des programmes de vivienda réunissant des groupes de familles; un dispositif : "Proyectos PRAL" en faveur des exilés rentrés au pays; un projet de création d’un fonds de réserve pour garantir les pertes grâce à des apports de RAFAD (Recherches et Applications de Financements Alter- natifs de Développement), COTESU ou autres (peut-être INDES).

Recommendation faite à CREDICOOP par M. CATALA (entreprise de jouets MONIX): faire des prêts plus souples, notamment sur les délais et inciter davantage les entreprises à choisir une forme associative.

Mots-clés

coopérative, crédit, épargne


, Brésil

Notes

Fiche extraite du rapport de mission réalisée par Béatrice Trouville, à l’occasion du Séminaire international des Sociétés d’investissement - Chili et Brésil, mars/avril 1991.

Source

Rapport

TROUVILLE, Béatrice, CEDAL FRANCE=CENTRE D'ETUDE DU DEVELOPPEMENT EN AMERIQUE LATINE

CEDAL FRANCE (Centre d’Etude du Développement en Amérique Latine) - France - cedal (@) globenet.org

contact plan du site mentions légales