español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Le réseau d’économie alternative et solidaire REAS -2-

Statut et organisation

Valérie BERTRAND

1993

STATUT ET ORGANISATION

Le REAS (dont le congrès constitutif a eu lieu en décembre 1992)est organisé sous la forme d’une Union d’Economie Sociale. Le REAS existe formellement depuis le 30 mars 1992 (date du dépôt au registre du commerce)en tant que société anonyme coopérative, à capital variable. La durée de la société (dont le siège social est situé au 61, rue Victor Hugo à Pantin, France), est fixée à 99 ans. Son capital social initial est de 10.000 FF, divisé en 100 actions de 100 FF chacune, ce capital pouvant augmenter.

La forme coopérative est en fait celle qui correspond le mieux à l’esprit et à la réalité du mouvement en cours de formation. Il s’agit bien, pour les "producteurs", de se rassembler sur une base d’égalité pour mettre à la disposition de ceux qui peuvent en avoir l’usage des services, des compétences, des savoir-faire. Il s’agit aussi, pour les consommateurs, de se grouper afin d’avoir accès à un certain degré d’organisation commune, à des outils mutualisés de communication, de formation, de gestion...

En même temps, une coopérative est une entreprise. En effet, il est aussi question d’accumuler des marges financières de longue durée, sans lesquelles aucune politique solidaire n’est possible et aucune innovation risquée n’est tolérable. Ainsi, la notion de "groupe coopératif" (groupe fédéraliste, groupe décentralisé)est en jeu dans cette démarche. L’Union d’Economie Sociale (UES), en étant une coopérative à Conseil de Surveillance et Directoire, est composée de 4 collèges. Le premier collège est composé des associations et structures fondatrices :

- Solidarité-Emploi est une association qui collecte des dons et accorde des prêts d’honneur sans intérêt à des chômeurs créateurs d’entreprises

- ALDEA, qui est une Agence de Liaison (association)pour le Développement d’une Economie Alternative, est à l’origine de nombreuses innovations, particulièrement en matière d’outils financiers

- OVIDE (Office de Veille sur les Initiatives de Démocratie Economique). Issue de l’Autre Sommet de 1989, cette structure est le cadre français du REAS

- GARRIGUE (Société de capital risque)

- A Faire est le journal du réseau

- GIEPP (Groupement pour l’Initiative et l’Elaboration de Projets Professionnels)est à l’origine de la première Société locale et coopérative de capital risque "Autonomie et Solidarité".

Les correspondants départementaux et locaux forment le 2ème collège (organisé en Association loi 1901). Ces correspondants sont des personnes physiques, cooptées par le Directoire de l’UES pour présenter le Réseau dans différentes villes, pays, cantons, départements. Ainsi, ils ont pour fonction d’être les ambassadeurs du Réseau et d’être les médiateurs entre les demandes issues du terrain et les services qui sont offerts. A terme, autour de ces correspondants devraient pouvoir se construire des formes d’organisation locale, dont des expérimentations ont lieu actuellement (ex. REAS 35, en Ile-et- Vilaine, France). Il existe environ 76 correspondants départementaux.

Le 3ème collège est constitué par l’Association des Amis de A Faire. Ce collège rassemble tous ceux qui, ne se retrouvant dans aucun autre collège, aspirent cependant à promouvoir les valeurs et les pratiques du réseau. Il supporte la revue A Faire, participe à des échanges d’idées et a pour rôle de promouvoir les entreprises alternatives et leurs produits.

Quant au 4ème collège, il est formé par les associations partenaires amies-utilisatrices.

On peut imaginer à terme la naissance d’autres collèges. Par exemple, il apparaîtra probablement utile de former un collège des entreprises alternatives, soutenues pour certaines par le réseau.

Mots-clés

outil financier, économie solidaire, coopérative, innovation sociale, relations micro macro, association, création d’entreprise


, France, Europe

Notes

Fiche extraite d’articles parus dans A Faire (n° 11, 12, 13/14, n° spécial 3ème trimestre/1991), des poteaux d’angles pour la naissance et le développement du Réseau de l’Economie Alternative et Solidaire (1er Congrès du REAS, Pantin, 11, 12 et 13 décembre 1992).

Source

Articles et dossiers

BERTRAND, Valérie, CEDAL FRANCE=CENTRE D'ETUDE DU DEVELOPPEMENT EN AMERIQUE LATINE in. A FAIRE, 11; 12; 13/14

CEDAL FRANCE (Centre d’Etude du Développement en Amérique Latine) - France - cedal (@) globenet.org

contact plan du site mentions légales