español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Les groupes d’action sociale en Inde

2 - Formation des animateurs de base

Guy POITEVIN

10 / 1993

Comment relever les défis des dérives qui aujourd’hui dépolitisent l’action sociale en la professionalisant au service de solutions immédiates et techniques de problèmes sociaux, faisant de l’acteur social un ingénieur du social et du militant d’hier qui s’assignait des tâches de transformation socio-politique, l’employé sécurisé d’une ONG de service social ? La première réponse est celle d’une formation appropriée des volontaires aisément emportés par les dérives de l’époque. Or, là aussi, les organisateurs de sessions, séminaires, meetings d’éveil, cours prolongés de formation, etc. avouent leur inquiétude. Vikas Adhyayan Kendra-VAK, Malad (West)Bombay organisa une rencontre de 3 jours (20-22/9/1993)pour définir des approches, des concepts et des méthodologies de formation. 10 personnes activement engagées dans de tels programmes y participaient. Voici les conclusions qui ont aisément fait l’unanimité du groupe.

Les objectifs:

1.Assurer une claire compréhension critique et théorique de la réalité sociale en termes de justice sociale.

2.Identifier les principales questions de justice sociale qui domineront la scène dans les 20 ans à venir.

3.Développer les aptitudes requises pour édifier des organisations populaires capables de résistance et de reconstruction sociale.

4.Promouvoir, renforcer et pratiquer des valeurs aptes à recréer un ordre communautaire.

Le contenu:

1.Analyse sociale: les principales écoles politiques et leur vision des réalités sociales. Conscience du caractère changeant du rôle de l’Etat et des dimensions nationales et internationales de cette mutation.

2.Domaines névralgiques:

i-Paramètres: caste, classe, religion, genre, langue, ethnicité, culture, media;

ii-Problématiques: politiques, économiques, sociales, ecologiques, culturelles;

iii-Valeurs: nationalistes, démocratiques et humanistes.

Les aptitudes:

a)Organisation: dynamique de groupe, formation d’une équipe, relations interpersonnelles.

b)Communication.

c)Leadership.

d)Mobilisation des ressources humaines et matérielles.

e)Stratégies et tactiques de contestation et de reconstruction.

f)Planning et gestion.

g)Evaluation.

Methodology:

a)Critères de sélection des participants des programmes de formation.

b)La durée de la formation, le facteur temps.

c)Le lieu approprié.

d)La langue.

e)Le déroulement, les étapes.

f)Evaluation des résultats.

Programme et tâches:

VAK identifiera, rassemblera et diffusera une documentation sur les sujets suivants: le socialisme, la démocracie sociale, le libéralisme, le fascisme, l’Etat providence, la pensée gandhienne, Phule et Ambedkar.

D. D’Abreo et Ram Bapat se chargeront de réunir et de préparer des dossiers de référence, respectivement en anglais et marathi, sur ces sujets.

Le projet de livre de P. Surendra sur la réalité indienne sera repris.

Concernant les aptitudes, on fera un effort pour mettre à jour les manuels préparés en anglais par D. D’Abréo et en Marathi par G. Poitevin.

Mots-clés

formation, pédagogie


, Inde

Commentaire

L’échange souleva de nombreuses questions dont les suivantes: l’ambiguïté des appels à la participation et des formes de celle-ci lorsqu’elles sont définies par des animateurs de classe sociale dominante; combien de formateurs se forment eux-mêmes à l’école de ceux qu’ils veulent former; l’expérience de l’égalité et de la démocratie pendant la formation, eu égard surtout au rapport entre les organisateurs et les participants; la communication comme question liée aux formes de la représentation et aux logiques des systèmes symboliques plus qu’à ses moyens; la pertinence des formes populaires et traditionnelles de la culture: jusqu’où et comment les valoriser, les comprendre dans leur contexte et faire le partage entre leurs éléments créateurs et les autres; comment commencer avec le savoir des gens plutôt que de les assommer didactiquement; la formation ne peut se concevoir sans des idées claires sur sa finalité, qui est la transformation profonde de la réalité présente; l’individu et son assertion communautaire; le corps...

Notes

Compte-rendu d’une réunion de formateurs d’animateurs sociaux en Inde

Source

Compte rendu de colloque, conférence, séminaire,…

POITEVIN, Guy, CCRSS=CENTRE FOR COOPERATIVE RESEARCH IN SOCIAL SCIENCES (INDE)

CCRSS (Center for Cooperative Research in Social Sciences) - Rairkar Bungalow, 884 Deccan Gymkhana. Pune 411004 Maharashtra, INDE - Inde - www.ccrss.ws - secretariat (@) ccrss.ws

contact plan du site mentions légales