español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Hadicat as salam : école de formation et centre de recyclage sur la petite enfance, centre pilote d’application, crèche, école maternelle

(Jardin de la Paix)

12 / 1993

La ville de Saïda (plus d’un demi million d’habitants)est la 3ème ville côtière du Liban. La population est essentiellement libanaise, mais la ville et sa banlieue comptent beaucoup de non-libanais, surtout palestiniens (plus de 200 000 sur la région).

Le projet a démarré en janvier 1987 grâce à l’initiative de Tadamoun Wa Tanmia (TWT), en collaboration avec d’autres associations - ayant le même souci d’action sur le terrain- dans les anciens locaux de l’école grecque-catholique de l’archevéché.

Trois associations (TWT, l’Association Maarouf Saad et le Mouvement Social Libanais), ont mis sur pied, dès l’été 1987, des centres aérés et colonies de vacances dans le but de mêler les enfants de régions, nationalités et confessions différentes, pour une meilleure connaissance et acceptation les uns des autres. En 1989, première expérience avec intégration d’enfants handicapés dans ces centres (120 de 4 à 7 ans, dont 25 handicapés mentaux).

Eté 1990, création du centre aéré "La joie" (122, dont 35 handicapés mentaux et 25 handicapés physiques).

Actuellement, les activités principales du Jardin de la Paix sont:

-la réinsertion scolaire d’enfants handicapés physiques

-la réhabilitation socioprofessionnelle d’enfants handicapés mentaux

-la crèche pour les tout-petits

-des activités en commun avec d’autres associations: fêtes de l’enfant, centres aérés, colonies de vacances.

L’encadrement est assuré par une équipe de salariés et des bénévoles.

Le projet

Sur la base de l’expérience acquise en 5 ans, et avec le souci constant de la formation à la paix, le Jardin de la Paix vise à mettre en place un centre de formation et de recyclage pour le personnel d’encadrement de la petite enfance, dans le cadre d’un centre pilote comprenant:

-une école de formation et un centre de recyclage sur la petite enfance

-deux centres d’application pratique: une crèche pilote (0 à 3 ans), une école maternelle (3 à 6 ans).

Les buts sont:

-l’intégration d’enfant handicapés

le respect du phénomène pluriconfessionnel et multinational

-la formation à la paix.

La viabilité de l’action après sa réalisation:

-la viabilité technique sera assurée grâce à la formation des formateurs locaux par les techniciens de ERM (Enfants Réfugiés du Monde). De 87 à 90, TWT a envoyé des jeunes éducateurs en France pour des stages de 3 mois, et il est maintenant possible, et moins coûteux, de faire venir des formateurs étrangers.

-la viabilité socio-culturelle est assurée par le fait que le Jardin de la Paix existe déjà depuis 5 ans et a commencé dans les moments les plus difficiles de la guerre civile.

-la viabilité financière sera assurée d’une part par la contribution réclamée aux établissements dont les salariés bénéficieront de la formation ainsi que par la contribution, même symbolique, demandée aux personnes qui s’inscriront, d’autre part par le soutien de TWT. Les frais générés par les centres applicatifs pourront être partiellement couverts par les contributions demandées aux parents qui peuvent payer.

-Des missions d’évaluation seront menées par ERM et TWT à la fin de chaque année.

-une action de sensibilisation de l’opinion publique sera menée en France avec des intervenants de ERM.

Mots-clés

paix, enfant, réfugié, formation, éducation, école


, Liban

Commentaire

L’encadrement de la petite enfance est très déficient au Liban; ce qui pénalise les femmes qui voudraient pouvoir travailler pour surmonter les difficultés économiques de leurs foyers.

Le projet présenté, qui bénéficiera d’une expérience de cinq ans, est très structuré, gardant en permanence le souci de l’intégration de tous dans un nouveau Liban. Cette expérience se développant dans une région éloignée de Beyrouth et des centres vitaux, la formation proposée pour la petite enfance bénéficiera à toute la région du Sud Liban.

Ce projet apparaît comme un élément fondamental des efforts considérables de reconstruction qui sont nécessaires au Liban, tels que de nombreux organismes représentatifs de la société civile libanaise les ont énumérés dans le cadre d’une conférence internationale sur "La construction de la paix et du développement au Liban", organisée par l’International Peace Research Association, à l’UNESCO, à Paris en Avril 1990.

Source

Littérature grise

HADICAT AS SALAM=JARDIN DE LA PAIX, TWT=TADAMOUN WA TANMIA, 1991/12

Ecole de la Paix - 7 rue Tres-Cloîtres, 38000 Grenoble, FRANCE - Tél. : 33 (0)4 76 63 81 41 - Fax : 33(0)4 76 63 81 42 - France - www.ecoledelapaix.org - ecole (@) ecoledelapaix.org

contact plan du site mentions légales