español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Cycle de formation BAFAD, Brevet d’aptitude aux fonctions d’agent de développement

Un cycle de formation d’agents de développement mis en place en 1979 par Justice et Développement pour sensibiliser les jeunes aux problèmes de mal-développement

Pierre KREMER

1994

1. DESCRIPTIF DE L’ACTION.

CADRE : Le cycle de formation d’agents de développement a été mis en place en 1979 par Justice et Développement pour sensibiliser les jeunes aux problèmes de mal-développement ici et dans le Tiers-Monde et leur permettre d’acquérir une première expérience de terrain auprès des partenaires du Tiers-Monde.

PUBLIC CIBLE : La formation BAFAD est ouverte à tous et à toutes mais elle s’adresse plus particulièrement aux jeunes à partir de 18 ans.

MOYENS : Le cycle de formation comporte un week-end d’information sur les réalités Nord/Sud, 8 jours de stage d’approfondissement et de préparation au départ, un séjour de 4 à 8 semaines sur le terrain (juillet, août), un week-end d’évaluation et la remise d’un rapport de stage.

PARTENAIRES : Le cycle BAFAD se fait en étroite collaborationavec les partenaires du Tiers-Monde (les homologues UCJG, les associations de jeunesse et de développement, les comités villageois)et avec, quelquefois, le soutien financier du ministère de la Coopération ou de la commission des Communautés européennes.

2. EVALUATION ET MISE EN PERSPECTIVE.

EVALUATION : A la fin de chaque cycle de formation, un week-end d’évaluation permet de recueillir les appréciations des stagiaires et des partenaires qui les ont accueillis. En 1992, une enquête par questionnaire a été faite auprès des anciens stagiaires pour essayer de mesurer l’impact de la formation BAFAD sur leurs engagements actuels. Il en ressort que 98 % estiment que le BAFAD est une formation enrichissante sur le plan personnel, tandis que 33 % affirment que le BAFAD a joué un rôle dans leur orientation professionnelle.

NATURE DES DIFFICULTES : Tout au long de ces 15 années d’expérience, le cycle de formation BAFAD s’est affiné sans cesse pour répondre aux attentes de son public, composé à 80 % d’étudiants. Les difficultés rencontrées sont surtout celles qui sont liées au suivi des anciens stagiaires. Du fait de la composition du public BAFAD, la mobilité géographique est très grande et il s’avère difficile de proposer un suivi qui réponde aux attentes des uns et des autres.

CONCLUSION : Le cycle de formation BAFAD aura permis à 590 jeunes (de 1979 à 1994)de toutes origines d’être sensibilisés aux thèmes de l’éducation au développement et de la solidarité Nord/Sud d’une part, et de vivre une expérience de terrain d’autre part.

Mots-clés

jeune, formation professionnelle, éducation au développement, histoire de réussite


, France

Commentaire

Fiche réalisée sur la base du retour-questionnaire envoyé par Justice et Développement

Source

Enquête

ZONGO, Maxime, JUSTICE ET DEVELOPPEMENT (France)

CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) - 4 rue Jean Lantier, 75001 Paris, FRANCE - Tel 44 82 80 00 - Fax 01 44 82 81 43 - France - www.ccfd.asso.fr - webmaster (@) ccfd.asso.fr

contact plan du site mentions légales