español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Les femmes et le pouvoir des médias

Louise BOIVIN

11 / 1994

Plus de 400 femmes de 80 pays, praticiennes de la communication sous toutes ses formes, alternatives ou «mainstream», se sont questionnées, ont échangé et ont beaucoup appris au cours des cinq jours de la conférence organisée par la World Association for Christian Communication (WACC), ISIS International, et le International Women’s Tribune Centre, sous le thème "Women empowering communication", tenue à Bangkok en février dernier.

En raison de l’intérêt qu’ils présentent pour la réflexion actuelle sur les femmes et l’accès aux communications, nous reprenons ici des extraits d’une des conférences prononcées dans le cadre de l’événement par Kamla Bhasin, responsable des programmes de la FAO en Inde, militante de longue date des luttes des femmes, entre autre au sein du South Asian Women’s Forum.

«L’un des aspects les plus intéressants du mouvement des femmes au cours des deux dernières décennies a été le développement spectaculaire des activités de création de réseaux et de communication des femmes. Ces activités ont contribué à élever le statut des préoccupations des femmes. Toutefois, des questions restent sans réponse: cette plus grande notoriété a-t-elle entraîné des changements significatifs dans la vie des femmes? Ou bien a-t-elle seulement donné naissance à la fausse impression que les problèmes réels ont été résolus?

Ce sont bien là des questions cruciales pour nous, car nous nous préoccupons, en tant que féministes, de savoir non seulement quelle est l’image des femmes véhiculée par les médias, mais aussi quel type de vie elles mènent et quelle est leur condition sociale. Des réponses apportées à ces questions dépendront ou devraient dépendre nos stratégies futures en matière de communication et de création de réseaux. Nos médias alternatifs doivent donc être le fruit de notre critique de l’ordre mondial actuel et de notre façon d’envisager l’avenir. La mondialisation des médias est absolument et étroitement liée à la mondialisation de l’économie. (...)J’estime qu’en tant que féministes, nous ne nous préoccupons pas exclusivement d’améliorer l’image des femmes dans les médias; nous souhaitons aussi changer la condition et la situation des femmes en réduisant la pauvreté, en renforçant les forces démocratiques, en évitant les catastrophes écologiques. Si telles sont les questions qui nous tiennent à coeur, nos stratégies ne peuvent être axées exclusivement sur les médias. Il nous faut aborder des questions plus générales, telles que: croyons-nous que la libéralisation, la mondialisation de l’économie et l’ouverture des marchés vont résoudre nos problèmes? Croyons-nous que les hommes et les femmes de nos pays pauvres pourront vivre comme les habitants des États-Unis, du Japon, ou de Singapour? Croyons-nous que ces tendances économiques, politiques et médiatiques améliorent la condition et la situation des femmes?» (...)

«Je considère que nous ne pouvons pas véritablement défier etchanger les médias sans défier et changer l’ensemble du système économique et politique. Pour cette raison, il nous faut des liens plus étroits avec l’environnement et le mouvement écologique, les mouvements de défense des droits de l’homme et les mouvements pacifistes. Lorsque nous parlons de démarginaliser la question des rapports sociaux entre hommes et femmes, il nous faut aussi parler de démarginaliser l’environnement, l’écologie, les stratégies de subsistance des populations ou encore la sagesse des peuples...».

Mots-clés

femme, communication, féminisme, médias, pouvoir, accès des femmes à la politique


,

dossier

Quand les femmes se mobilisent pour la paix, la citoyenneté, l’égalité des droits

Notes

On peut obtenir le rapport de la conférence en s’adressant au World Association For Christian Communication, WACC(voir "consultable à : ")

Source

Articles et dossiers ; Compte rendu de colloque, conférence, séminaire,…

WACC=WORLD ASSOCIATION FOR CHRISTIAN COMMUNICATION, AMARC in. INTERADIO, 1994/01 (CANADA), VOL6, No1

AMARC (Association Mondiale des Radiodiffuseurs Communautaires) - Sécrétariat international : 705 rue Bourget, bureau 100, Montréal, Québec, CANADA, H4C 2M6 - Tél : + 1-514 982-0351 - Fax : + 1-514 849-7129 - Canada - www.amarc.org - secretariat (@) si.amarc.org

contact plan du site mentions légales