español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Radio et Sida

La responsabilité d’informer

Louise BOIVIN

11 / 1994

L’information, on le reconnaît de plus en plus, doit jouer un rôle clé dans la lutte contre le SIDA, un rôle que les médias officiels n’assument que partiellement. Par contre, nombreuses sont les radios communautaires et les associations de citoyens qui cherchent à pallier ce manque d’information en mettant sur pied des initiatives toutes plus intéressantes les unes que les autres. Afin de contribuer à ces efforts, InteRadio décrit ici quelques-unes de ces expériences.

Sur les ondes de Radio UNAM, au Mexique:

LA VIE AUX TEMPS DU SIDA

La lutte contre le SIDA, à bien des égards, se trouve fréquemment confrontée à la bureaucratie et au manque de volonté, de la part des autorités, pour mettre la vérité en lumière et mieux informer la population. Combien de victimes le SIDA devra-t-il faire, avant qu’on ne se rende compte de l’importance de diffuser toutes les informations disponibles? Voilà, en bref, la réflexion qui a poussé Manuel Zozaya, scénariste et producteur d’une série radiophonique intitulée «La vie aux temps du sida», à frapper à toutes les portes imaginables pour obtenir les ressources financières nécessaires à la bonne marche du projet. Le plus souvent, Manuel s’est heurté à un abîme de silence et d’indifférence.

Une première série, qui devait initialement comprendre treize émissions, a connu un tel succès que le nombre d’émissions produites a finalement doublé. Mais le budget, lui, avait disparu. L’équipe dirigée par Manuel a donc travaillé gratuitement pendant trois mois, jusqu’à ce qu’elle déniche un nouveau commanditaire: la Direction générale des services médicaux de l’Université Nationale Autonome du Mexique (UNAM). Un an après le début de la diffusion des émissions, Manuel Zozaya est catégorique: «Si une seule personne a pris conscience de cette maladie en écoutant notre émission, nos efforts auront bien valu la peine».

«La vie aux temps du SIDA» est conçue de telle façon qu’elle ne se limite pas à l’information sur le SIDA lui-même; elle tente plutôt de visualiser tout ce qui, en tant que partie intégrante de la vie, est lié à cette maladie: l’amour, le sexe, la mort.

Jusqu’à maintenant, la série a connu un franc succès; le très grand nombre d’appels téléphoniques et de correspondance que reçoit périodiquement l’équipe en fait foi. Un an après ses débuts, l’espace radiophonique dont elle bénéficie au sein de la radio universitaire semble assuré. En plus de la ville de Mexico, les émissions seront bientôt diffusées dans d’autres états de l’intérieur de la République.

Mots-clés

radio, santé, sexualité, Sida, information


, Mexique

Notes

Pour plus d’informations sur la série radiophonique, contacter:LOPEZ ZOZAYA, Manuel. Amatlan 43-1. Col.Condesa. Mexico 06140. Mexico, D.F.

Source

Articles et dossiers

AMARC=ASSOCIATION MONDIALE DES RADIODIFFUSEURS COMMUNAUTAIRES, AMARC in. INTERADIO, 1994/01 (CANADA), Vol.6 No1

AMARC (Association Mondiale des Radiodiffuseurs Communautaires) - Sécrétariat international : 705 rue Bourget, bureau 100, Montréal, Québec, CANADA, H4C 2M6 - Tél : + 1-514 982-0351 - Fax : + 1-514 849-7129 - Canada - www.amarc.org - secretariat (@) si.amarc.org

contact plan du site mentions légales