español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

PNUD, Programme des Nations Unies pour le Développement

Ana LARREGLE

07 / 1995

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)a été créé en 1965 par l’Assemblée Générale des Nations Unies. Son objectif: aider les pays en développement à mettre en valeur leurs ressources humaines et naturelles, élever les niveaux de vie, accroître la productivité et contribuer davantage à l’expansion de l’économie mondiale.

Le PNUD a à sa tête un Conseil d’Administration composé par 48 représentants dont 27 sont ressortissants des pays en développement, et 21 des pays les plus développés. Ce Conseil élabore les principes directeurs du programme et approuve le volume de l’aide accordée à chaque pays. Les Bureaux régionaux basés à New York sont les responsables du financement des projets importants, tandis que les petits projets sont à la charge des représentants locaux du PNUD. Parmi ces derniers, on compte 112 bureaux locaux. Ceux-ci exercent la fonction de conseil auprès des gouvernements.

Le PNUD est le principal et le plus vaste mécanisme au monde pour la coopération multilatérale sur le plan technique et en matière de pré-investissement. Ses activités s’étendent à 150 pays et à la quasi-totalité des secteurs économiques et sociaux.

Parmi les activités du programme, sont à souligner plus particulièrement:

- le développement et renforcement du système d’enseignement depuis l’école primaire jusqu’à l’université et l’appui à la formation professionnelle et technique, depuis l’alphabétisation orientée vers l’emploi à l’octroi de bourses d’études à l’étranger;

- la mise en place d’équipements permettant d’appliquer les méthodes de recherche de la technologie moderne aux problèmes de développement les plus urgents, et de diffuser les découvertes et les techniques de production nouvelles;

- l’amélioration de la capacité des pays à planifier leur développement économique et social.

Chaque pays se voit attribuer un Chiffre Indicatif de Planification pour une période de 5 ans. Ce chiffre représente le montant total que le pays pourra attendre.

A part les projets de coopération technique gérés par des agences d’exécution, le PNUD se charge directement d’un petit nombre de projets, notamment pluridisciplinaires. L’assistance est généralement apportée sous forme non monétaire, par exemple: fourniture d’équipements, bourses de formation, financement de sous-contrats d’études.

Le mode de financement est l’attribution de dons et subventions, en priorité pour les pays les moins avancés, et en direction des gouvernements et organismes publics. L’aide du PNUD est fournie seulement à la demande des gouvernements. Le coût de réalisation d’un projet est pris en charge pour un fort pourcentage par les pays bénéficiaires.

Exemples de projets financés:

- Amélioration de six centres de formation destinés aux femmes, au Bangladesh

- introduction de la micro-informatique dans les services publics au Bhoutan

- formation et reconversion productive en Argentine, comportant la mise en place de centres de formation qui reçoivent une rétribution pour l’accueil de stagiaires peu qualifiés et la mise en relation avec les entreprises.

Parmi les fonds gérés par le PNUD: Fonds de Développement des Nations Unies pour les Femmes (UNIFEM), Fonds des Nations Unies pour la Science et la Technique au service du Développement. Il gère également le Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU), qui recrute des volontaires hautement qualifiés techniquement, qui assureront des activités de coopération.

Quant aux relations entre le PNUD et les ONG, nous citerons ici un cas particulier, celui du Mexique en 1992. En septembre de cette année, le PNUD a organisé un atelier comportant les thèmes de travail: "dialogue et rapprochement entre ONG, gouvernement et organismes internationaux: expériences, réussites et problèmes" et "possibilités d’approfondir le dialogue et la coopération". Par ailleurs, la représentation du PNUD au Mexique a diffusé aux participants de cet atelier un document intitulé "Informations et suggestions sur la collaboration que le Pnud pourrait offrir aux ONG à travers le programme national Mexique/Pnud". Des projets multisectoriels de réseaux d’ONG pouvaient être financés avec les ressources du Pnud mises à disposition du Gouvernement du Mexique pour son programme quinquennal. Les réseaux d’ONG doivent se mettre d’accord sur le contenu du projet, qui sera ensuite discuté avec le Gouvernement et le PNUD. En accord avec le gouvernement du Mexique, le Pnud donnait priorité à l’établissement d’un système d’information et à la formation des ONG participantes. Les micro-projets ou les projets productifs peuvent être cofinancés sous certaines conditions.

Les frais traditionnellement financés par le Pnud concernent: les consultants nationaux ou étrangers recrutés pour la formation pour des courtes périodes; les voyages dans le pays en vue de réunir les participants dans leur lieu de formation; la sous-traitance pour des services spécifiques; les dépenses dérivées des ateliers, séminaires et cours, et de l’appui en matière de communication et d’informatique.

Mots-clés

organisation internationale, PNUD, ONG, Etat et société civile, aide publique au développement, coopération, financement du développement, développement économique, formation professionnelle, financement


, Mexique

Commentaire

Quoi faire quand les ONG et le gouvernement sont dans des positions politiques opposées? Vont-elles avoir accès aux fonds cités? Il a été signalé, en ce qui concerne les relations entre la Banque Mondiale et les gouvernements, que si la première tendait à promouvoir les travaux avec les ONG, certains gouvernements, notamment dans plusieurs pays asiatiques, favorisent les ONG amies ou créent des ONG du Gouvernement (et même des organisations "populaires" du gouvernement). Ce schéma se répéterait-il dans le cas du Pnud?

Notes

Adresse:

* PNUD. Direction des Services Administratifs et de Gestion

One U.N. Plaza. New York, N.Y. 10017 ETATS UNIS

Tél.: (1-212)906 55 00. Fax: (1-212)826 20 57

* PNUD. Bureau des services de Projets

220 East 42nd Street. New York, N.Y., 10017 ETATS UNIS

Tel (1-212)906.6127. Fax: (1-212)906.6502.

Source

Autre

L’AMI (Ateliers Mutualisés pour un Usage Social de l’Information) - 61 rue Victor Hugo, 93500 Pantin, FRANCE - Tél. : 33 (0)1 48 44 09 52 - Fax : 33 (0)1 48 43 74 44 - France - www.lami.org - lami (@) lami.org

contact plan du site mentions légales