español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Potentiels de l’action volontaire lors de situations de crises

Bases historiques de l’Action d’Urgence Internationale

Tom ROBERTS

12 / 1994

L’idée que des volontaires entraînés puissent partir pour intervenir efficacement lors de catastrophes naturelles a été une préoccupation des dirigeants des premières associations de chantiers telles que le Service Civil International ou les Quakers.

En 1928, lors des inondations du Liechtenstein, en réponse à l’appel du Service Civil International, plus de 700 volontaires, venus de 25 Pays différents ont pu, avec l’appui des gouvernements Suisse et Autrichien, lancer une vaste opération de secours, qui fut une véritable démonstration de ce que pourraît être une force entraînée d’intervention lors de catastrophes naturelles.

Un sénateur italien, CIRALEIO, s’inspirant de cette initiative qui fit du bruit dans la presse mondiale de l’époque, proposa à la Société des Nations de créer une telle force, organisée par elle, dénationalisée, et travaillant sous son égide.

Deux ans plus tard, en 1930 une opération identique était lancée dans le sud de la France près de Montauban, à Albefeuilles-Lagarde à la suite d’inondations très importantes du Tarn, qui avaient ravagé la riche vallée de la Garonne, avec plus de 300 morts, et de nombreux villages détruits.

En 1934, en Inde (colonie britannique à l’époque), un très gros tremblement de terre secoua une partie de la province de Bihar. Un appel pressant fut lancée par un missionnaire, ami personnel de Pierre CERESOLE (fondateur du Service Civil International).

L’équipe comprenait trois techniciens, dont un suisse, un britannique, un suédois et Pierre lui-même, suisse aussi. Cette nouvelle épopée pleine de difficultés fut un succès ouvrant la porte à une nouvelle forme de relations humaines dans un pays où la colonisation battait son plein : des Européens travaillant comme des parias en essayant d’améliorer les relations entre la population locale et les responsables locaux ; c’était aussi une gageure d’entreprendre une telle action.

Un autre type d’urgence s’est développé à la suite de la Guerre d’Espagne en 1937 : évacuer femmes et enfants de Madrid vers des lieux plus calmes (sud de la France, Suisse...), mais il fallait trouver des autobus pour pouvoir entreprendre une telle action... C’est grâce à une large campagne lançée particulièrement en Suisse et en Grande Bretagne que quatre autobus purent sillonner les routes de Madrid-Valence à la frontière française où des milliers de femmes et d’enfants furent accueillis dans la région de Perpignan et dans les colonies en Suisse.

Lors de la Deuxième Guerre Mondiale une action similaire sous l’égide du Secours Suisse fut entreprise au profit des enfants juifs dans le centre de la France.

Mots-clés

ONG, association, innovation, changement social


, Europe, Inde,

Commentaire

Lorsque le Service Civil International fut crée en 1920 sur les ruines de Verdun, l’objectif était de reconstruire une Paix fondée sur l’idée d’une compréhension internationale. Il s’agissait, en fait, de traduire une volonté morale, voire idéologique, par des actions concrètes de solidarité qui lui donnait un sens, une dimension réelle, et qui se situerait au-delà du simple discours. L’Action d’Urgence Internationale est née de ce courant. Son action n’est pas une simple réaction à des situations de crises mais doit être perçue comme une volonté de transformation sociale, profonde et durable, dont la justification du discours se traduit par des actions solidaires.

A noter aussi l’initiative du sénateur Italien, CIRALEIO : elle représente un "avant-propos" de ce que nous appelons aujourd’hui l’action "humanitaire" (la "dénationalisation" des secours est une base idéologique de l’AUI). Cette approche mérite d’être reprise, méditée et replacée dans le contexte actuel.

Source

Littérature grise

RECLUS, Etienne; ROBERTS, Tom, AUI=Action d'Urgence Internationale

AUI (Action d’Urgence Internationale) - Terrasses Montcalm, 1401 rue Fontcouverte, 34070 Montpelllier, FRANCE - Tél 33 (0) 4 67 27 06 09 - fax 33 (0)4 67 27 03 59 - France - www.aui-ong.org - info (@) aui-ong.org

contact plan du site mentions légales