español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Buenos Aires (Argentine) / Midi Pyrénées (France) : renaissance d’un projet d’habitat populaire

07 / 1993

ORIGINES DU PROJET : Au sud de Buenos Aires, la rivière du Riachuelo sépare la capitale des villes de banlieue, comme Lanus ou Lomas de Zamora. Depuis plus de 30 ans, les terres inondables qui bordent la rivière sont occupées de façon illégale par des familles qui vivent sous la menace des inondations. L’habitat est précaire, les infrastructures insuffisantes.

Les habitants ont bâti eux-mêmes leur logement, au fil du temps, de façon désordonnée, avec des techniques et des matériaux très divers. L’absence de sécurité foncière, les faibles ressources financières des familles et l’impossibilité d’accéder à des emprunts empêchent les habitants d’investir dans l’amélioration de leur quartier.

Selon la conjoncture politique, les pouvoirs publics argentins ont oscillé entre la répression et le laisser-faire. La nouvelle équipe qui remporte en 1992 les élections provinciales à Buenos Aires initie une politique originale de restructuration des quartiers d’habitat précaire. Le "tout-Etat" fait place à une politique de coopération avec des associations professionnelles et des collectifs d’habitants.

La mission réalisée en juillet 1992 dans la province de Buenos Aires par une équipe de la Cimade Sud-Ouest et du Pact-Arim Haute Garonne formule un projet pour la zone de Riachuelo qui renforce ces nouvelles orientations politiques.

ENJEUX : La coopération nouée entre la province de Buenos Aires et la région de Midi-Pyrénées parie sur la durée : plusieurs petits projets sont l’occasion de construire une méthode d’intervention dans les quartiers d’habitat précaire, de soutenir une dynamique locale de mobilisation des habitants et d’articuler une politique publique avec des programmes privés d’habitat.

UNE TRIPLE OPERATION : Trois opérations concrètes sont identifiées avec les partenaires locaux :

1)la transformation en logements d’une école occupée illégalement par 36 familles;

2)la restructuration de quatre îlots aux alentours à Lanus;

3)le lancement d’un processus global d’amélioration de l’habitat à l’échelle d’un quartier à Lomas de Zamora.

En passant progressivement d’une micro-réalisation à une action plus globale sur un quartier, il s’agit de construire de façon expérimentale, des méthodes et des mécanismes opérationnels de travail entre la province, la municipalité, les professionnels et les habitants.

PARTENARIAT : Un appel d’offre restreint a été lancé pour choisir une équipe technique locale qui sera maître d’oeuvre du projet. La fondation Vivienda y comunidad qui regroupe des architectes et des travailleurs sociaux a été retenue.

La fondation Riachuelo (ONG responsable du projet)finit actuellement l’étude préalable de réalisation de différents projets d’amélioration de l’habitat qu’elle suivra et coordonnera, avec l’appui de la Cimade Sud-Ouest (ONG responsable du projet)et du Pact-Arim Haute Garonne (appui technique).

L’ensemble de ce projet s’intègre dans le cadre d’accords plus vastes de coopération entre la province de Buenos Aires et la région de Midi-Pyrénées (appui financier). En 1988, les ONGs argentines avaient élaboré un programme ambitieux d’"Autogestion communautaire de l’habitat" qui avait été soumis à Programme Solidarité Habitat par l’intermédiaire de l’ambassade de France à Buenos Aires. Une convention de coopération intégrant ce programme est signée en 1990 entre la région Midi-Pyrénées (appui financier)et la province de Buenos Aires (appui technique et financier). Les autres partenaires en Argentine sont la Fondation Vivienda y Comunidad (équipe technique)et les communes de Lanus et de Lomas de Zamora.

OBJECTIFS : Trois thèmes d’action sont privilégiés : régulariser le foncier, mettre en place des systèmes de financement, permettre l’approvisionnement en eau potable et l’évacuation des eaux usées.

Mots-clés

logement, autoconstruction, famille, eau, méthodologie, foncier urbain, financement du logement, bailleur de fonds, organisation communautaire, régulation foncière, habitat, équipement collectif, pouvoirs publics, quartier urbain, mobilisation des habitants, réhabilitation de l’habitat, autogestion


, Argentine, Buenos Aires, Lanus, Lomas de Zamora

Commentaire

EVALUATION : Mais le projet s’enlise. Les partenaires n’ont pas d’assises suffisamment fortes pour porter à bout de bras un projet dont les failles méthodologiques sont importantes et qui ne séduit pas vraiment les bailleurs de fonds.

Sur financement du ministère des affaires étrangères, après accord du comité PSH, la mission Cimade-Arim de juillet 92 remet le projet sur les rails, relance le partenariat et redonne vie à un projet d’amélioration de l’habitat populaire qui s’inscrit dans la durée, sur des bases solides.

En janvier 1993, accord de cofinancement par la région de Midi-Pyrénées. Mission en France des partenaires argentins, établissement d’un cahier des charges définitif. Mission Cimade/Pact-Arim, lancement des premières actions.

Notes

Fiche d’information n°9 du Programme Solidarité Habitat, projets pour une coopération directe et décentralisée. Programme du GRET. Contact en Argentine : Monsieur Enrique Lavigne, Fondation Riachuelo, Viamonte 344/9, 1822 Valentin Alsina, Buenos Aires, Argentina. Tél/fax : (54 1)209 15 77

Source

Littérature grise

MURAWSI, Mireille, LAVIGNE, Enrique, PROGRAMME SOLIDARITE HABITAT, GRET, 1993/05 (France), 9

GRET (Groupe de recherche et d’échanges technologiques) - Campus du Jardin tropical, 45 bis avenue de la Belle Gabrielle, 94736 Nogent-sur-Marne, FRANCE - Tél : +33 (0)1 70 91 92 00 - Fax : +33 (0)1 70 91 92 01 - France - www.gret.org - gret (@) gret.org

contact plan du site mentions légales