español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

La boutique solidarité à Bourges, France, un accueil de jour pour satisfaire les besoins quotidiens des sans domicile fixe

Emmanuel PEIGNARD

07 / 1994

OBJECTIFS : La Boutique Solidarité de Bourges se met à l’écoute des individus en situation de rupture et leur propose un cadre convivial au sein duquel ils peuvent prendre le temps de faire le point après une période de galère, tout en renouant le dialogue et en retrouvant leur dignité. Elle met à leur disposition une buanderie et une douche afin de leur permettre de restaurer leur image personnelle. Une bagagerie permet de déposer ses affaires après un long voyage. Le personnel d’accueil fournit des informations en matière de logement, de travail et de santé. Un écrivain public aide à remplir les dossiers administratifs, tandis que la Boutique offre une domiciliation.

LOCAUX : Le rez-de-chaussée d’un immeuble HLM proche du centre-ville offre un espace clair et accueillant susceptible de recevoir du lundi au vendredi, de 10 à 12 h et de 14 à 18 h, les personnes sans domicile fixe. La Boutique s’est ouverte le 18 octobre 1993.

POPULATIONS CONCERNEES : Les personnes de passage ou celles qui sont déjà placées pour la nuit dans des foyers et qui recherchent une structure d’accueil et d’orientation pour le jour. En six mois, à partir de la mi-octobre 1993, la Boutique a accueilli 111 jeunes, hommes et femmes, et 177 personnes de plus de 25 ans.

RESEAU INITIATEUR : L’association "Cher Accueil", créée en novembre 1992, fédère six associations (foyers, CHRS, insertion par le travail, Secours catholique). Son objectif est la gestion de lieux d’accueil et d’orientation pour les personnes en difficulté.

RESEAU DE SOUTIEN : la Boutique est en permanence en relation avec les services administratifs (CAF, DDASS, CCAS, DDE, DPDS), en particulier avec les assistantes sociales des collectivités publiques.

SERVICES OFFERTS : L’orientation administrative et sociale est assurée par une permanente et un salarié mi-temps, assistés de dix bénévoles. En cas d’urgence, douze chambres sont à la disposition de l’association grâce à l’Aide au Logement Temporaire. Pendant les trois mois d’hiver, entre 18 et 22 h, un numéro vert a permis de recueillir soixante appels.

OBLIGATIONS DES PERSONNES ACCUEILLIES : C’est le "mécanisme du fils prodigue" qui lie les défavorisés aux personnes de la boutique : si un conseil n’est pas suivi une première fois, la porte est toujours ouverte et, la seconde fois, les recommandations seront plus facilement acceptées. L’objectif étant de rendre les individus autonomes, le suivi de leur démarche d’insertion passe par les relations personnelles; le seul contrat écrit est cosigné par Cher Accueil et les personnes hébergées dans des hôtels grâce à l’Aide au Logement Temporaire. Les "clients" sont tenus de ne recourir aux services offerts qu’en cas de nécessite : la Boutique ne doit pas devenir un "lavomatic gratuit". Le but est de décourager ceux qui risquent de profiter du dispositif afin d’économiser leur argent pour des achats non directement liés à leur projet de réinsertion.

SOURCES DE FINANCEMENT : Pour les subventions d’investissement, le Conseil Général a versé 25.000 frs français, la Ville 50.000, le Secours Catholique 5.000 et la Fondation Abbé Pierre 80.000. En 1993, en subventions de fonctionnement, la DDASS et le Conseil Général ont versé chacun 120.000 frs français, la ville 50.000 et la Fondation Abbé Pierre 80.000 frs.

Mots-clés

habitat, logement, accès au logement


, France, Bourges

Commentaire

Les personnes accueillies étant simplement de passage, la boutique se définissant comme un accueil de jour, le bilan porte exclusivement sur les cas d’urgence réglés. Il est alors plutôt encourageant. En outre, des réunions entre les personnes d’accueil et les habitués de la Boutique ont révélé l’attachement de ces derniers au dispositif, de même que les témoignages recueillis dans la boîte à suggestions.

Ces réunions ont également donné l’occasion de "mettre les choses au point" à propos de l’alcool, des vols et du racket.

Notes

Contact : BOUTIQUE SOLIDARITE, avenue Marx Dormoy 12. 18000 BOURGES. FRANCE. TEL. +33/48.69.03.07 (Madame Eberhardt)

Entretien avec EBERHADT, Madame

Source

Entretien

FONDATION ABBE PIERRE

Fondation Abbé Pierre - 3-5 rue de Romainville, 75019 Paris, FRANCE - Tél. : 33 (0)1 55 56 37 00 - Fax : 33 (0)1 55 56 37 01 - France - www.fondation-abbe-pierre.fr - si (@) fondation-abbe-pierre.fr

contact plan du site mentions légales