español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

La maison LOGOTEL à Paris ou la chaleur d’une pension de famille animée par un couple d’aubergistes comme référent social

Emmanuel PEIGNARD

07 / 1994

OBJECTIF : En s’inspirant du modèle de la pension de famille, assurer aux exclus un soutien humain permanent, en plus d’un logement et d’un accompagnement social. L’exclusion étant le produit de la précarité économique, mais aussi de l’isolement et de la rupture des liens sociaux, on propose aux défavorisés un cadre convivial qui leur permettra de renouer le dialogue et de retrouver leur dignité humaine au sein d’une communauté non-stigmatisée par sa pauvreté.

LOCAUX : Un immeuble situé rue Le Bua a été transformé en "maison logotel" afin de proposer 9 studettes, 3 studios et 1 quatre pièces. Le tout doit permettre d’accueillir 18 personnes, dont 3 couples. L’espace collectif comprend une cuisine, une salle pour les repas et les animations et une buanderie.

POPULATIONS CONCERNEES : Selon le principe de la "mixité du peuplement", l’objectif est d’accueillir 9 RMIstes et 9 jeunes travailleurs. Les personnes seront hébergées en fonction de la cohérence de leur projet d’insertion et non de leurs ressources. Leur séjour devrait durer de 6 mois à 2 ans. En fait, il est convenu qu’il s’étendra jusqu’à ce que l’individu ait retrouvé son autonomie. Un tiers des locataires proviendra des services sociaux des collectivités locales, une vingtaine d’associations disposent d’un droit de réservation pour le second tiers, les collecteurs proposeront les derniers candidats.

RESEAU INITIATEUR : Le groupe Logement pour Tous comprend une agence immobilière, quatre organismes de maîtrise d’ouvrage (dont une SAHLM), deux structures d’accompagnement social et LOGOTEL, association spécialisée dans la gestion de logements meublés. LOGOTEL proposait déjà trois formules d’hébergement : les foyers-hôtels, les meublés diffus et les résidences meublées. La "maison logotel" est sa dernière innovation.

RESEAU DE SOUTIEN : Logement pour Tous regroupe déjà les quatre types de structures qui accompagnent le projet d’insertion "de l’amont à l’aval", c’est-à-dire de la prospection des terrains au suivi social des défavorisés, assuré en l’occurrence par Accompagnement Promotion Insertion. Les partenaires extérieurs de LOGOTEL sont Emmaüs (qui instruira les dossiers RMI)et Travail et Vie (insertion par le travail).

SERVICES OFFERTS : En plus du logement, des repas et de l’accompagnement social, LOGOTEL insiste sur la nécessité d’instaurer une ambiance fondée sur le soutien moral, un accueil chaleureux, mais aussi la rigueur dans le respect des autres locataires, du règlement intérieur et dans l’engagement de poursuivre quotidiennement des démarches d’insertion. L’animation sera de la responsabilité d’un couple aubergistes qui dispose d’un logement de fonction et est chargé de l’organisation des repas, de l’entretien, de la bonne tenue de la maison (chambres et espace collectif)et de la perception des loyers. Cette présence permanente d’un référent est la disposition la plus originale du dispositif. Sa pertinence a été démontrée par de précédentes expériences.

OBLIGATIONS DES PERSONNES ACCUEILLIES : Outre le contrat de location, les personnes hébergées devront signer le règlement intérieur de la maison logotel. Elles seront par ailleurs soumises à une période probatoire d’un mois. L’association Emmaüs de Paris sera le référent des RMIstes. Ces derniers devront verser une somme forfaitaire qui équivaudra à leur participation au logement et aux repas. Cette mesure leur permettra de disposer de 1500 f/mois pour couvrir leurs besoins personnels, outre le logement et l’alimentation.

SOURCES DE FINANCEMENT : Au moyen de subventions, l’Etat a financé un quart du projet (d’un coût total de 8 millions)au titre des logements sociaux Prêt Locatif Aidé et le Conseil Régional un autre quart. Un prêt auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations au titre du Plan d’Insertion couvre un cinquième du coût total et un prêt complémentaire les 30 % restants.

Mots-clés

habitat, logement, accompagnement social, accès au logement


, France, Paris

Commentaire

La maison logotel ouvrira en septembre 1994, soit quatre ans après l’achat de l’immeuble. Après des difficultés de départ, ce qui encourage ce type d’opération, c’est l’intérêt que lui portent les collectivités locales en région parisienne. L’installation d’un couple d’aubergistes chargé du soutien moral et de l’animation de l’immeuble constitue l’originalité du dispositif.

La référence au modèle de la pension de famille rappelle que l’isolement est autant, sinon plus, une entrave à la réinsertion que la précarité des revenus.

Notes

Contact : LOGEMENT POUR TOUS. Rue de Grenelle 180 bis. 75007 PARIS. FRANCE. TEL. +33/44.18.65.00 (Michel MERY)

Entretien avec MERY, Michel

Source

Entretien

Fondation Abbé Pierre - 3-5 rue de Romainville, 75019 Paris, FRANCE - Tél. : 33 (0)1 55 56 37 00 - Fax : 33 (0)1 55 56 37 01 - France - www.fondation-abbe-pierre.fr - si (@) fondation-abbe-pierre.fr

contact plan du site mentions légales