español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Un hôtel social à Grenoble, France, face à la précarité croissante de sa clientèle

Emmanuel PEIGNARD

07 / 1994

OBJECTIF : Favoriser l’intégration des individus en voie d’exclusion d’une part, en accueillant ces personnes dans un habitat normal, non "stigmatisé", situé en centre-ville, dans une rue commerçante, d’autre part, en recevant les clients des hôtels classiques (clientèle "commerciale")aussi bien que les familles nombreuses en quête d’un logement et d’un travail (clientèle "sociale"). En refusant de refouler les locataires hors de la ville, on évite de consacrer leur statut de "citoyens de seconde zone".

LOCAUX : Un hôtel situé à deux pas de la gare de Grenoble propose depuis mars 1989 quinze chambres et permet d’accueillir une vingtaine de personnes. Il offre les mêmes prestations qu’un hôtel traditionnel de sa catégorie. A chaque étage, les douches et les sanitaires sont communs.

POPULATIONS CONCERNEES : L’objectif était d’accueillir dans les mêmes proportions la clientèle commerciale et la clientèle sociale. En fait, depuis cinq ans, la part des personnes envoyées par les associations caritatives et suivies par les services sociaux augmente. De 57 % en 1989 les salariés sont passés à 18 % de la clientèle. Ils sont d’ailleurs le plus souvent eux-mêmes en situation précaire.

RESEAU INITIATEUR : L’association "Hôtel Social", qui a acheté le fonds de commerce de l’hôtel et a été créée pour l’occasion, regroupe les représentants d’organismes spécialisés dans l’hébergement provisoire : le Secours Catholique, le Diaconat Protestant, l’Office Dauphinois des Travailleurs Immigrés, le Groupe Chrétiens Immigrés Français, Solidarité Femmes, le Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires et le Service de suite pour jeunes Beauregard.

RESEAU DE SOUTIEN : "Hôtel social" est lié au réseau Service pour l’Habitat et tout particulièrement à "Un Toit pour Tous", relais de la Fondation Abbé Pierre à Grenoble.

SERVICES OFFERTS : Outre l’hébergement, dont la durée peut s’étendre d’un jour à plus de deux ans, l’hôtel offre un accueil et une écoute, oriente vers les administrations ou les services spécialisés. Toutefois l’objectif n’est pas d’assurer un accompagnement social; cette tâche est laissée aux associations et aux travailleurs sociaux. Le personnel se compose d’un directeur (à temps partiel)qui gère les admissions, d’une secrétaire-comptable, d’un CES "bricoleur" chargé de la remise en état des chambres après le départ des clients, de trois bénévoles qui assurent une permanence, d’une femme de ménage et d’un gardien de nuit. Ces deux dernières personnes représentent les pôles de convivialité et d’autorité de l’établissement. Leur rôle partiellement éducatif provient de ce que la première assure l’entretien des chambres (espaces privés)et distribue le colis de la banque alimentaire, tandis que le second fait observer le règlement intérieur de l’hôtel.

OBLIGATIONS DES PERSONNES ACCUEILLIES : Le loyer brut s’élève à 80 ou 130 F la nuit, selon que le client est une personne seule ou une famille. Les allocations logement et l’APL (Aide Personnalisée au Logement)réduisent le taux d’effort des clients. Le montant est toutefois souvent jugé excessif par ces derniers ou par les services sociaux qui prêtent davantage attention à l’adjectif "social" qu’au nom "hôtel". Le règlement intérieur est signé lors de l’admission, une infraction entraîne la résiliation du contrat d’hébergement. Les obligations concernent le respect du calme et de la propreté de l’établissement; un paragraphe est consacré à la violence, la détention d’armes ou de drogue.

SOURCES DE FINANCEMENT : Les collectivités locales n’ont pas participé au financement de l’opération. Les fonds proviennent pour plus des 3/5 d’emprunts auprès d’associations caritatives, de particuliers et d’associations locales; le reste est financé par un prêt bancaire à 12 %.

Mots-clés

habitat, logement, accès au logement


, France, Grenoble

Commentaire

Le dispositif est jugé "indispensable, mais insuffisant". L’hôtel est en effet occupé en permanence et 10 % seulement des demandes sont satisfaites. C’est pourquoi un deuxième établissement est en vue et une SARL, Union Economique et Sociale a été créée afin de gérer les deux structures. Dans la mesure où l’objectif était uniquement d’héberger provisoirement des personnes sans domicile, on peut considérer que l’hôtel remplit son rôle.

Le problème est la dérive de la clientèle, c’est-à-dire le pourcentage toujours plus important de personnes qui nécessitent un suivi social attentif. D’ailleurs, le fait que la durée des séjours s’allonge au fil des années laisse à penser qu’un accompagnement serait profitable, voire indispensable.

Notes

Contact : UN TOIT POUR TOUS, rue Christophe Turc 21. 38100 GRENOBLE. FRANCE. TEL. +33/76.09.26.56 (Antoine Duchemin)

Entretien avec DUCHEMIN, Antoine

Source

Entretien

Fondation Abbé Pierre - 3-5 rue de Romainville, 75019 Paris, FRANCE - Tél. : 33 (0)1 55 56 37 00 - Fax : 33 (0)1 55 56 37 01 - France - www.fondation-abbe-pierre.fr - si (@) fondation-abbe-pierre.fr

contact plan du site mentions légales