español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

La situation des drogues au Congo

11 / 1996

Bien qu’il soit entouré du Zaïre, du Gabon, de la République centrafricaine et qu’il ait une façade atlantique, le Congo n’est pas en 1993 une plaque-tournante du trafic. Cependant on note que les cultures illicitent s’étendent et que la pays commence à être utilisé pour le transit de la cocaïne en particulier. Cela a conduit le gouvernement à créer une structure spécialisée dans la lutte contre les stupéfiants en février l992.

Le cannabis, appelé diamba ou bhangi pousse à l’état sauvage et est également cultivé dans tout le pays. Les régions productrices sont en particulier celles du Pool, du Plateau et de Likouala. Il semble que la production soit essentiellement destinée au marché interne. 166 kg d’herbe ont été saisis en l992. Les consommateurs sont de jeunes chômeurs, des laissés pour compte du système scolaire, des musiciens, des militaires, certains fonctionnaires et des enfants de la rue. Avec l’appronfondissement de la crise économique ont note une augmentation du nombre des usagers de drogues.

La cocaïne dont 1, 187 kg ont été saisis en l992, semble commencer à transiter entre l’ Amérique du sud et l’Europe. Elle également consommé par les expatriés et les milieux congolais les plus aisés à Brazzaville et Pointe Noire. Cependant, les substances les plus utilisées et que l’on trouve sur tous les marchés, sont les psychotropes, en particulier les diazepan (Valium), le methaqualone (Mandrax), le rohypnol, l’anafryl et le procomyl. Il existe également des produits locaux consommés en particulier par les enfants de la rue : le passpalum, une graminée appréciée pour la qualité de son gazon, les fibres sêchées de vieilles couvertures en coton.

Mots-clés

drogue, trafic de drogue, cocaïne, agriculture illicite, cannabis, jeune, chômage, toxicomanie, consommation de drogue


, Congo

Notes

Les sources d’information de cette fiche sont confidentielles et non communicables.

Source

Enquête

OGD=OBSERVATOIRE GEOPOLITIQUE DES DROGUES

OGD (Observatoire Géopolitique des Drogues) - France

contact plan du site mentions légales