español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Toxicomanie en Afrique de l’Ouest

1 - Causes et effets de la consommation des drogues

12 / 1994

La consommation des drogues est en train de prendre des dimensions inquiétantes. Et cela d’autant plus que les drogues paraissent avoir des effets beaucoup plus violents qu’en Europe ou aux Etats-Unis sur des populations jeunes qui vivent des situations de marginalisation sociale, de déracinement, d’éclatement des familles, de traumatismes psychologiques. Les spécialistes ont établi que l’effet d’une drogue dépend tout autant de l’état psychique du sujet et de l’effet qu’il en attend que de l’action du produit lui-même. Ainsi, la consommation de la marihuana en Europe et aux Etats-Unis, si elle a pour effet éventuel de déconnecter l’adolescent usager excessif de la réalité et de rendre plus difficile son insertion sociale, ne crée pas de véritables problèmes sanitaires chez la plupart des consommateurs. En Afrique de l’Ouest au contraire, la marihuana est réputée rendre inévitablement fou, violent et meurtrier. Et effectivement, les consommateurs de chanvre indien accueillis dans les hôpitaux de l’Afrique de l’Ouest répondent parfaitement à cette description. L’auteur d’une thèse de pharmacie sur le sujet écrit "Les personnes qui n’ont jamais fait l’expérience du cannabis le regardent avec une certaine méfiance, la drogue est dangereuse(...)elle rend fou, (...)le consommateur de drogues n’est donc pas accepté par la société sénégalaise, et une fois découvert, il est détesté dans son milieu et rejeté par la famille. Il s’ensuit une mort sociale qui engendre des morts vivants." Le consommateur de marihuana radicalement marginalisé par son entourage tend à assumer les comportements qu’on lui prête : violence, folie, tendances à l’autodestruction. Pour ces raisons, la consommation de ce produit en Afrique exacerbe les effets des traumatismes psychologiques et des déviances sociales.

Les effets de la marihuana sont également démultipliés par les associations avec d’autres produits comme des décoctions de plantes hallucinogènes, les amphétamines pilées, l’alcool ou les drogues dures. Ces dernières, plus qu’en Europe sans doute, sont coupées et adultérées par des produits qui les rendent plus dangereuses encore.

Mots-clés

drogue, toxicomanie, santé mentale, consommation de drogue


, Afrique de l’Ouest

Notes

Les sources d’information de cette fiche sont confidentielles et non communicables.

Source

Enquête

OGD=OBSERVATOIRE GEOPOLITIQUE DES DROGUES

OGD (Observatoire Géopolitique des Drogues) - France

contact plan du site mentions légales