español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Une école de la paix à Mauguio (Hérault)

Richard PETRIS

06 / 1993

Origines : Le projet de Mauguio est né d’un climat et d’une boutade.

Le climat favorable était créé à partir de 1983 par les réunions amicales qu’une trentaine d’enseignants, sur les cinquante que comptait la commune, organisaient autour d’objectifs concrets tels qu’une collecte de papiers pour financer un projet de solidarité. Un éditorial intitulé "Si tu veux la paix, prépare la paix!", de Guy Georges, Secrétaire général du Syndicat national des instituteurs, avait motivé certains enseignants qui, avec des parents d’élèves, décidèrent en 1985 de créer l’association "Servir la Paix".

En 1986, un jumelage est réalisé avec une localité du Mali et la Place de la Paix est inaugurée à Mauguio en présence du maire, des représentants des associations d’anciens combattants, de l’inspecteur départemental de l’Education nationale et des responsables de la Ligue des droits de l’homme et de la LICRA.

Depuis, à chaque anniversaire de cette inauguration, des rencontres, rassemblements et conférences sont organisés pour les élèves des écoles et collèges et pour la population de Mauguio: avec Amnesty International, l’UNICEF, SOS Racisme, la LICRA, le MAN, le Comité français contre la faim, le Mouvement de la Paix, des responsables de la Résistance, M. Vigneron, ancien maire de Verdun, au nom de l’Union mondiale des villes de la paix, M. Muhlethaler d’Ecole instrument de paix à Genève, le maire de Boves en Italie, M. Toraille, ancien inspecteur général de l’Education nationale et membre de la Commission française pour l’éducation de l’UNICEF.

Organisation et activités.

"Servir la Paix", association sans but lucratif (loi 1901), compte actuellement une centaine de membres (Mauguio : 10 000 habitants). Elle est présidée par un parent d’élève. Le fait que M. Salvini, instituteur et fondateur, président d’honneur, soit conseiller municipal depuis 1989 facilite les relations avec la commune qui apporte son concours matériel pour l’organisation des manifestations. Le département ne verse pas de subventions mais aide ponctuellement : par exemple, un camion a été prêté pour le transport des dons au Mali. L’association mène à la fois des actions d’information et des actions de solidarité pour développer "l’esprit de tolérance" et "le sens profond des responsabilités" :

- des soirées d’information et des conférences permettent de mieux faire connaître les organisations qui oeuvrent dans le sens de la paix et des personnalités qui se sont engagées

- des collectes sont organisées au profit des organisations spécialisées (Médecins sans frontières, Pharmaciens sans frontières, Pain de l’espoir, Secours populaire français, ...)

- outre les relations avec l’Afrique, un camion a apporté vêtements, matériel scolaire, médicaments, etc., en Roumanie où un jumelage est envisagé.

Le projet de Mauguio : Mettre en place une école de la paix au sein d’une Maison de l’homme et de la paix.

Comptant sur le soutien de la commune, l’association espère récupérer l’ancienne école communale (cinq classes) où elle accueillera d’autres associations.

Le but, qui est "d’apporter aux enfants une éducation dans laquelle la connaissance de l’autre est primordiale", pourra être atteint par :

- des relations avec d’autres enfants d’Europe, du Tiers Monde...

- des actions de solidarité envers des enfants démunis

- des informations en direction des éducateurs, au sens le plus large

- des interventions en direction des élus afin qu’ils accordent à l’enfant l’essentiel de leur énergie et de leurs moyens.

Mots-clés

école, paix, ONG, information, éducation interculturelle, éducation à la paix


, France, Mauguio, Hérault

dossier

Construire la paix : éléments de réflexion à partir des pratiques des organisations non gouvernementales et de quelques instances nationales et internationales

Commentaire

Trois caractéristiques sont à souligner.

- C’est un projet d’école de la paix "communale", car s’appuyant sur une animation et des moyens locaux, dimension à laquelle ses auteurs veulent se tenir.

- Les principaux animateurs du projet sont des enseignants, et c’est dans le travail auprès des enfants qu’ils veulent surtout investir.

- Mais leur volonté d’ouverture paraît très large, et une de leurs premières satisfactions a sans doute été de découvrir qu’ils n’étaient pas les seuls à travailler dans cette direction.

Source

Entretien

Rencontre avec M. Yves SALVINI, fondateur et président d’honneur de l’association "SERVIR LA PAIX", à la Mairie de Mauguio (France), mars 1992

Ecole de la Paix - 7 rue Tres-Cloîtres, 38000 Grenoble, FRANCE - Tél. : 33 (0)4 76 63 81 41 - Fax : 33(0)4 76 63 81 42 - France - www.ecoledelapaix.org - ecole (@) ecoledelapaix.org

contact plan du site mentions légales