español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

La philosophie pour enfants et l’éducation à la paix et à la démocratie

Richard PETRIS

06 / 1993

Depuis plus de dix ans, une équipe de recherche rattachée au Centre interdisciplinaire de recherche sur l’apprentissage et le développement en éducation (CIRADE)de l’Université du Québec à Montréal se préoccupe d’éducation morale et de son insertion dans les milieux scolaires québécois. Elle s’est, en particulier, intéressée au programme de philosophie pour enfants mis au point par Matthew Lipman de l’Institute for the Advancment of Philosophy for Children (Montclair State College, New Jersey, Etats Unis), et qui s’inscrit dans les préoccupations actuelles en éducation à propos du développement des « habiletés liées à la pensée et à l’esprit critique ».

L’objectif de ce programme est d’aider les enfants à apprendre à penser de façon autonome, à penser mieux et à donner un sens à leurs expériences. La démarche, qui insiste sur la discussion logique des idées, propose une approche globale centrée sur les préoccupations des élèves.

Le programme comporte un matériel pédagogique constitué de romans, à l’intention des élèves et de guides pédagogiques, à l’intention des enseignants. Chaque roman relate une histoire dans laquelle des jeunes vivent des situations qui les amènent à réfléchir de façon critique et à se poser des questions d’ordre philosophique.

La méthodologie de base du programme consiste d’abord à lire en groupe un chapitre ou un épisode de l’un des romans; puis à identifier les thèmes, idées ou questions qui retiennent l’attention des élèves; enfin, à procéder à une discussion approfondie autour des aspects retenus.

Ce qui compte, ce n’est pas tant la matière à réfléchir, qui se dégage de ces exercices, que la manière de réfléchir et de réfléchir ensemble. Le recours à cette méthode conduit les élèves à pratiquer une recherche commune fondée sur la coopération et le dialogue. Chacun peut non seulement se rendre capable de penser de façon raisonnable, mais aussi d’acquérir des modèles d’action constructive, prendre conscience de ses propres sentiments et de ceux des autres, développer une sensibilité aux relations interpersonnelles, se doter d’un juste sens des proportions pour faire la part entre ses propres besoins ou aspirations et ceux des autres.

Ce développement de l’esprit critique et du respect des autres que favorise la pratique de la philosophie pour enfants renforce le rôle privilégié de la classe dans l’éducation à la paix. Puisqu’il ne suffit pas de parler de paix mais qu’il faut la vivre, cette méthode favorise l’éducation vers le changement nécessaire en matière, par exemple, de développement et d’environnement, comme essayent de la pratiquer des enseignants d’une école francophone catholique en milieu largement multiethnique (les tests portent là sur la pensée critique, sur la tolérance et le respect et sur le degré de racisme et de sexisme).

Avec le programme de philosophie pour enfants, l’équipe a également trouvé une approche éducative qui se préoccupe de la formation intégrale des jeunes. A partir de l’éducation morale ainsi pratiquée, cette équipe approfondit sa réflexion sur la formation fondamentale, sur la problématique de l’éducation en général, et sur les pratiques pédagogiques appropriées.

Ceci correspond à une préoccupation de nombreux intervenants du monde scolaire au Québec et fait écho à une affirmation du Conseil supérieur de l’éducation, en 1984, sur la formation fondamentale conçue comme « l’ensemble des apprentissages essentiels à un développement personnel continu et à une intégration dynamique dans la société ».

Mais cette approche éducative n’est pas neutre non plus: elle se réfère à un développement démocratique fondé à la fois sur la personne et sur le pluralisme et doit donc aider à « comprendre les rouages de notre société démocratique et les responsabilités du citoyen dans ce régime social ».

L’école se présentant comme une micro-société, et la dialogue devant être favorisé plutôt que la passivité et l’écoute silencieuse, l’institution scolaire devrait remettre en cause son mode de fonctionnement. Certains préconisent une pédagogie par projets, pour que les enfants, cessant d’être de objets et devenant des sujets, soient les meilleurs artisans de la paix pour demain.

Mots-clés

éducation à la paix, enseignement, innovation pédagogique, politique de l’éducation, éducation et changement social, éducation et changement culturel, recherche, culture de paix


, Canada, Québec

dossier

Ébauche pour la construction d’un art de la paix : Penser la paix comme stratégie

Commentaire

La pratique de la philosophie pour enfants et le « système » de la « communauté de recherche » pour les enseignants comme pour les élèves s’inscrivent dans un effort d’amélioration de la fonction éducative en général qui semble vouloir dépasser la recherche de l’épanouissement individuel « à tout prix » qui a caractérisé tant d’expériences pédagogiques. En particulier, l’accent mis ici sur les « exercices coopératifs » est à rapprocher de pratiques que signale la description d’autres initiatives, dans d’autres pays, dans le domaine de l’éducation à la paix et de l’éducation des enseignants concernés.

La place que tient l’enseignement dans la société canadienne et, peut-être, plus particulièrement au Québec est très importante. Ceci n’est sans doute pas étranger au fait que le Canada arrive en tête du classement du « développement humain » dans le rapport mondial 1992 du Programme des Nations Unies pour le Développement.

Notes

Conférence faite pendant une séance spéciale du IIè Congrès mondial sur la violence et la coexistence humaine, qui s’est tenu à Montréal du 12 au 17 juillet 1992.

Entretien avec DANIEL, Marie France; LEBUIS, Pierre

Source

Compte rendu de colloque, conférence, séminaire,…

Ecole de la Paix - 7 rue Tres-Cloîtres, 38000 Grenoble, FRANCE - Tél. : 33 (0)4 76 63 81 41 - Fax : 33(0)4 76 63 81 42 - France - www.ecoledelapaix.org - ecole (@) ecoledelapaix.org

contact plan du site mentions légales