español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Les conflits verts

Pierre Yves GUIHENEUF

05 / 1993

Réchauffement de la planète, pluies acides, surexploitation des ressources naturelles, pollution, etc... Notre environnement est malmené et, en dépit des discours, les choses ne vont pas en s’améliorant. Pour l’Institut européen de recherche et d’information sur la paix et la sécurité, les détériorations aigües de notre planète sont autant de sources de conflits. Les principales poudrières sont dans le tiers-monde :

- dans les pays arides, la gestion de l’eau oppose d’abord les villes et les campagnes : l’agriculture est une grosse consommatrice. Mais c’est aussi un problème de modèle de développement : un colon israélien consomme cinq fois plus d’eau qu’un palestinien : l’Afrique sahélienne et le Moyen Orient sont les principaux théâtres des conflits pour l’eau.

- les terres cultivables sont entamées par l’urbanisation, l’érosion, la salinisation ou la désertification, du Pérou à la Chine, les paysans sont malmenés, et parfois acculés à la violence.

- la déforestation dresse les paysans sans terre contre les peuples de la forêt : Amazonie, Malaisie, Indonésie, Afrique équatoriale, etc...

- l’épuisement des ressources marines par la pêche industrielle remet en cause la survie des petits pêcheurs, et les élevages aquacoles détruisent les mangroves, où s’alimentent les plus démunis. Les communautés locales s’opposent à de puissants groupes financiers.

- les réfugiés de l’environnement, chassés par la désertification, les inondations, ou la construction de barrages, embarrassent tout le monde dans les zones d’accueil. Leur concentration crée à son tour de nombreux problèmes écologiques.

En plus des conflits ouverts, de nombreuses tensions larvées sont provoquées par les problèmes d’environnement. Au niveau international par exemple, l’attribution des responsabilités du réchauffement de la planète prend l’allure d’un affrontement Nord-Sud. L’intransigeance de certains pays - en particulier le plus gros consommateur et gaspilleur de la planète, les Etats-Unis - dans la recherche de solutions négociées, laisse craindre le pire.

En URSS, en Méditerranéé ou au Moyen Orient, la pression monte également.

Le prochain siècle sera-t-il celui de l’environnement, ou plutôt celui des conflits verts ?

Mots-clés

environnement, écologie, développement durable, accès à l’eau, déforestation, ressources énergétiques


,

Notes

Institut Européen de Recherche et d’Information. Prix : 88F.

Source

Livre

GRIP, GRIP, 1992

GEYSER (Groupe d’Etudes et de Services pour l’Economie des Ressources) - Rue Grande, 04870 Saint Michel l’Observatoire, FRANCE - France - www.geyser.asso.fr - geyser (@) geyser.asso.fr

contact plan du site mentions légales