español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Initiatives locales de développement agricole

Enseignements et perspectives de l’expérimentation du Gerdal

Pierre Yves GUIHENEUF

06 / 1993

L’auteur a effectué en 1989 une évaluation de l’expérience du Gerdal dans 4 départements, après 4 ans de fonctionnement. Il rappelle que le but de l’expérience est d’aider les agriculteurs à prendre en charge eux-mêmes la recherche de solutions adaptées à leurs situations et dresse un bref état des lieux des groupes locaux. Il distingue :

1. Les groupes restreints, souvent informels. Ceux-ci se consacrent :

. à des actions ponctuelles, comme la recherche d’information, la mise au point d’une pratique simple, un achat collectif de matériel...

. à des formes d’entraide et de remplacement plus durables, des études pour la gestion des exploitations ou des collectifs d’aide à l’installation de jeunes.

. à des actions de pression et de négociation, par exemple auprès d’une coopérative, des élus locaux ou d’un organisme public agricole.

2. Les groupes plus importants (concernant plusieurs communes).

. Les groupements d’achat d’approvisionnement et de matériel en commun.

. Les groupes portant des projets d’aménagement : remembrement, irrigation, aménagement d’une rivière... Plusieurs OGAF ont ainsi été créées.

. Les groupes s’organisant pour le soutien à une production ou sa mise en marché (lentille, viande bovine).

. et quelques groupes d’échange autour de l’amélioration des techniques de production, qui ont souvent fusionné avec des GDA.

3. Les groupes qui n’ont pas eu de suite, essentiellement à cause du manque de projet commun (groupes trop disparates).

Il note que des agriculteurs traditionnellement en marge du développement ont été mobilisés et que la plupart des groupes ont manifesté leur satisfaction d’avoir eu "les leviers en main" dans les actions entreprises. Les responsables des organismes de développement s’estiment aussi satisfaits. Cependant, des techniciens habitués à une pratique très "verticaliste" de conseil technique ont été dérangés par des initiatives un peu diversifiées, et qui les ont questionnés. Ceux-là ont souvent eu du mal également à modifier leur image auprès des agriculteurs.

Mots-clés

innovation technique, développement local, vulgarisation agricole, renforcement des groupes de base, diffusion des savoirs, accès à la terre, technicien et paysan


, France

Notes

Voir également les trois autres fiches sur le GERDAL

Source

Articles et dossiers

MURET, Jean, GERDAL in. CAHIERS DU GERDAL, 1990/09 (France), N°14

GEYSER (Groupe d’Etudes et de Services pour l’Economie des Ressources) - Rue Grande, 04870 Saint Michel l’Observatoire, FRANCE - France - www.geyser.asso.fr - geyser (@) geyser.asso.fr

contact plan du site mentions légales